Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Les 18 lauréats de la Villa Kujoyama à Kyoto, pour 2020, viennent d'être nommés. 

© José Levy.

Édifiée en 1992 par l’architecte Kunio Kato (1935 - 2019), cette Villa est l'un des plus anciens  programmes de résidences artistiques de recherche français en Asie. Lieu d’échanges interdisciplinaires, elle a pour vocation de renforcer le dialogue interculturel entre la France et le Japon. Située sur le mont Higashi, aux alentours de Kyoto, elle a accueilli depuis sa création, il y a 25 ans, 341 artistes et créateurs qui ont pu développer un projet en lien avec le Japon, dans les champs les plus élargies de la création.  Établissement de l’Institut français du Japon,  dirigée depuis mai 2017 par Charlotte Fouchet-Ishii,  la Villa bénéficie du soutien de la Fondation Bettencourt Schueller, mécène depuis sa réouverture en 2014, pour le financement de son fonctionnement et de son programme de résidences. La Fondation a permis l'introduction d'un nouveau programme de résidences ouverts aux métiers d'art. En 2018, cette fondation a renouvelé son soutien jusqu’en 2021 inclus. La Fondation accompagne la seconde phase du chantier de rénovation et de mise aux normes des espaces, le financement des activités culturelles, le soutien logistique en amont, pendant et après les résidences, ainsi que les frais de fonctionnement de la Villa et la rémunération des équipes.

 

Vue aérienne de la Villa  © Christian Merlhiot. 

Le comité final de sélection de la Villa Kujoyama a choisi, parmi les 240 dossiers, 15 projets portés par 18 artistes et créateurs. Ils résideront, de 2 à 6 mois, à Kyoto en 2020. Sélectionnés pour leur excellence dans leurs disciplines respectives, les 15 projets témoignent d'un lien très étroit avec le Japon et des synergies développées par la Villa Kujoyama entre création contemporaine et métiers d'art.

 

Vue aérienne de la Villa Kujoyama  © Christian Merlhiot.

Les quinze projets retenus sont ceux de :  Nathalie Azoulai (née en 1966) - livre; Marcus Borja - théâtre; Eric Minh Cuong Castaing et Anne-Sophie Turion - danse; Johan Després - métiers d'art; Flore Falcinelli - métiers d'art; Jann Gallois - danse; Marie Labarelle - mode; Anne Le Troter (née en 1985) - arts plastiques; Cyril Pedrosa - bande-dessinée; Céline Pelcé - gastronomie; Blaise Perrin - cinéma; Aurélie Pétrel et Vincent Roumagnac - théâtre; Nathaëlle Raboisson; Émilie Rigaud - design / graphisme; Simon Rouby et Native Maqari - cinéma.

Le processus de sélection (présélection et entretiens) a été conduit par une commission constituée de 11 experts indépendants pour chacune des disciplines, et réunissant également des représentants de la Villa Kujoyama, de l'Institut français, de l'Institut français Japon et du ministère de la Culture.

Les résidents sont appelés à nouer des relations de travail avec les milieux professionnels, universitaires, artistiques et culturels de Kyoto, de la région du Kansai et de l’ensemble de l’archipel. Ils peuvent s’appuyer sur l’équipe de la Villa et sur le réseau culturel français au Japon constitué avec la Villa des 6 antennes de l’Institut français du Japon (Fukuoka, Kyoto, Osaka, Tokyo, Yokohama), des 4 Alliances françaises (Nagoya, Sapporo, Sendai, Tokushima), et d’un Institut de recherche à Tokyo.

 

Gilles Kraemer

d'après le dossier de presse

Villa Kujoyama. 17-22 Hinooka, Ebisudani-Cho, Yamashina-Ku, Kyoto 607-8492

Le festival ¡ Viva Villa ! est accueilli en 2019 par la Collection Lambert à Avignon. Après Paris en 2017 et Marseille en 2018 (commissaires Cécile Debray et Federico Nicolao). Pour 2019, Cécile Debray est l'unique commissaire. Ce festival naquit en 2016 sous l'impulsion de l'Académie de France - Villa Médicis à Rome, de la Villa Kujoyama à Kyoto et de la Casa de Velázquez à Madrid.  

L'appel à candidatures 2021 pour la Villa tokyoïte sera ouvert à l'automne 2019.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article