Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

Remarquable, monumental, surprenant, musical, éblouissant, gourmand et spectaculaire ! Autant de qualificatifs pour les différents "hommages" que Rodez, sa ville natale, consacre à Pierre Soulages, né 4, rue Combarel le 24 décembre 1919.

 "Une programmation impressionnante par sa diversité et sa richesse" comme tenait à le souligner Christian Teyssèdre, président de Rodez agglomération et maire de Rodez, l’appellation de "Siècle Soulages" apparaissant de suite naturelle et idoine pour fédérer toutes les manifestations dans et hors les murs du musée Soulages. L'acmé en sera l'exposition parisienne qui clôturera l'année Soulages, avec l'hommage du Louvre célébrant en décembre le centenaire de l'artiste; des œuvres de celui-ci seront présentées dans l'immense Salon Carré, au cœur de l'institution. Dans le parallèle de ce dialogue, le musée rhuténois, tel un musée imaginaire avec Pierre Soulages visite le Louvre accueillera des œuvres de l'institution parisienne dont la statue acéphale de Gudea, prince de Lagash (vers 2120 av. J.-C.) .

Statue-menhir, vers 3 300 - 2 200 av. J.-C.. Grès © Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, musée Fenaille, août 2014.

Fragment de vase, perles. Fouille du dolmen de Gages à Montrozier. 3 300 - 2 200 av. J.-C. © Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, musée Fenaille, août 2014.

Autre projection mentale, l'intimité des arts vers lesquels son attachement le porte : l'exposition du musée Fenaille avec son Musée imaginaire. Cette institution de Rodez est un lieu où ses goûts se formèrent; adolescent, il y découvrit les mystérieuses statues-menhirs en grès de La Verrerie - Montagnol (3 300 - 2 200 av. J.-C.). La préhistoire sera convoquée mais aussi l'art roman - c'est dans l'abbatiale Sainte-Foy de Conques que naquit sa vocation -. Art dogon, blocs du Magdaléniens, chapiteaux romans et manuscrits médiévaux, sculptures pré hispaniques, autant de témoignages de ses goûts, prêts des musées de Cluny, d'Archéologie Nationale de Saint-Germain-en-Laye, du quai Branly, des Monuments français... . Si vous faites attention, une étiquette dans une vitrine de Fenaille porte son nom ainsi que celui de ses camarades puisqu'ils participèrent à des fouilles archéologiques au dolmen de Gages à Montrozier.

Musée Pierre Soulages - RCR arquitectes - photothèque Rodez agglomération - photographie Jean-Louis Bories.  

Dans son musée, né du dialogue constant entre l'artiste et son épouse Colette et le cabinet RCR arquitectes (Ramon Vilalta, Carme Pigem & Rafael Aranda), le parcours de l'artiste, de 1934 à maintenant, est évoqué par des peintures, des dessins, des estampes, des travaux préparatoires des vitraux de Conques, des catalogues, des photographies. Ceci fut donné par Pierre et son épouse Colette en 2005 et 2013, deux dons auxquels ils ajoutèrent d'importants dépôts il y a cinq ans, lors de l'ouverture l'avant-dernier jour du mois de mai 2014. www.lecurieuxdesarts.fr/2014/08/pierre-soulages-a-rodez-le-noir-en-lumiere.html

Musée monographique mais aussi lieu d'expositions temporaires consacrées à d'autres parcours, à d'autres artistes, un souhait voulu par Pierre Soulages. La première fut consacrée à Outrenoir en Europe puis à l'atelier de l'imprimeur Crommelynck. Les dernières, à l'architecte Le Corbusier et au groupe d'avant-garde japonais (1954-1972)  Gutaï, le temps et l'espace..

Miguel Chevalier présentant L'Origine du Monde, 2019. Installation de réalité virtuelle générative et interactive. 12 000 x 700 cm.. Logiciels : Cyrille Henry / Antoine Villeret. Exposition Pixel Noir Lumière 2019 - Miguel Chevalier. Musée Soulages, Rodez. Commissaire Christophe Hazemann. © Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, musée Pierre Soulages, visite presse, avril 2019.

 

Miguel Chevalier présentant Pixels Liquides, 2019, Miguel Chevalier. Installation de réalité virtuelle générative et interactive. 13 400 cm x 700 cm.. Logiciels : Cyrille Henry / Antoine Villeret. Exposition Pixels Noir Lumière 2019 - Miguel Chevalier. Musée Soulages, Rodez. Commissaire Christophe Hazemann © Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, musée Pierre Soulages, visite presse, avril 2019.

Miguel Chevalier (1950, Mexico) ouvre le cycle des expositions. Pixels Noir Lumière, au titre très approprié et si "Soulages", lien avec "les outre-noirs" d'où naît la lumière.  "Face aux grands maîtres, il faut explorer d'autres possibilités" reconnaît l'artiste, "la numérisation est source d'émotions et de nouvelles réflexions". Nouvelles technologies oui puisque l'art numérique entre pour la première fois dans ces lieux, dans cette exploration binaire entre le noir et le blanc. Cette modification de la perception de l'oeuvre joue en fonction de son déplacement dans elle - L'Origine du monde, projetée au sol, non une référence à Courbet mais aux cellules - ou devant elle - Pixels Liquides -.

Vue de l'exposition Pixels Noir Lumière 2019 - Miguel Chevalier. Musée Soulages, Rodez © Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, avril 2019, visite presse.

Entre baroque et rigueur, entre aléatoire et maîtrise, le regard se déplace dans ces mises en abyme. "J'explore les champs du possible, souligne Miguel Chevalier, dans une notion du temps et de l'interaction". Tout en reconnaissant "tout ce que je dois à GRAV (Groupe de Recherche Art Visuel) dans la continuité de cette lumière dynamique". Un seul conseil : plongez et bougez dans les variations numériques, génératives et interactives de Miguel, ancien pensionnaire à la Villa Kujoyama et à la Casa de Velázquez.

 

Miguel Chevalier, Digital Supernova © Simulation Digital Supernova Miguel Chevalier.

Dans une poursuite de ses installations immersives, Digital Supernova de Miguel Chevalier investit Notre Dame, la cathédrale de Rodez. Une installation de réalité virtuelle générative constituée de différentes trames de lumière colorées sous forme de réseaux sinueux sera projetée sur les voûtes gothiques de la nef (80 m de long), de la croisée du transept (30 m de long) et du chœur. Un immense drapé virtuel de lumières, constellations digitales de pixels, immergera de sa poétique les visiteurs admiratifs des projections sur les voûtes de la nef, de la croisée du transept et du chœur. Le temps de cinq soirées, cette œuvre in-situ sera accompagnée d’improvisations musicales jouées par les organistes aveyronnais Frédéric Deschamps et Adam Bernadac sur le grand orgue de la cathédrale.

Portrait d'Yves Klein réalisé à l'occasion du tournage de The Heartbeat of France de Peter Morley. Studio de Charles Wild - BPK, Berlin - Ditr. RMN-Grand Palais / Image BPK. La photographie originale est en noir et blanc.

Aux noir et blanc de Miguel succède, le second jour de l'été, le maître du YKB, l'International Klein Blue, Yves Klein (1928-1962) et son bleu outremer, pour Yves Klein, des cris bleus. Regardez bien Soulages, le bleu est très présent dans sa peinture.

Christian Lapie, Le souffle du temps, 2019. Huit figures. Chêne traité, huile de lin sous vide "Prolin". 620 x 600 x 450 cm. © Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, avril 2019.

Dans un parcours, entre espaces publics de la ville - jardin du Foirail, parvis des musées Fenaille et Denys-Puech, Christian Lapie (1955) a disposé Le souffle du temps, ses sculptures monumentales taillées dans des troncs de chênes calcinés, des figures totémiques, des géants sans bras, ni jambes, ni visage. Au sein du musée Denys-Puech, vous y découvrirez ses immenses dessins et eaux-fortes.

Cette institution est consacrée à l'oeuvre de cet sculpteur, ancien Prix de Rome en 1884 puis directeur de la Villa Médicis - Académie de France à Rome, de 1931 à 1933, Dans ce musée, Antonin Pons-Braley & Lucile Viaud ont décidé d'une création in situ sur les trois verrières, Premières lumières. Leur secret ? Un "verre de Rouergue" de couleur olive ambrée, vert bouteille, tirant vers l'ambre. Produit par la Verrerie de Saint-Just (créée en 1826 à Saint-Just Saint-Rambert), sa composition mystérieuse est faite de coquilles d’escargots, de sable des berges du Lot conservé depuis 40 ans et de cendres de bois de chauffage. Un film tournée pendant les mois de cette création sera projeté.  

Musée Pierre Soulages, Rodez, salle des vitraux de Conques © Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, avrl 2019.

Route vers Conques. 80 habitants. Son abbatiale. Son trésor et la statue-reliquaire dite "majesté". " Lorsque j'ai eu quatorze ans, c'est devant l'abbatiale de Conques que j'ai décidé que seul, l'art m'intéresserait dans la vie [...]. Conques est le lieu de mes premières émotions artistiques " Pierre Soulages. 

Vitrail de Pierre Soulages, abbatiale Sainte-Foy © Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, avril 2019.

En 1986, Pierre Soulages accepte la proposition du ministère de la Culture de réaliser les vitraux, dans le cadre d'une commande publique de la Délégation aux arts plastiques et de la Direction du Patrimoine. Vitraux translucides mais non transparents. Soulages va travailler avec le maître verrier Jean-Dominique Fleury à la création de ces 104 vitraux.

© Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, avril 2019

Les nocturnes de Conques. Illumination du tympan du Jugement dernier. 124 personnages. Vers 1107-1125 ?. Abbatiale Sainte-Foy. 

© Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, avril 2019. 

Le village de Belcastel et son château, XI - XVe siècle. Restauré par Fernand Pouillon de 1974 à 1982

© Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, avril 2019. 

Sept chefs aveyronnais, tous étoilés, ont souhaité participer à la promotion de leur art dans le cadre du Siècle Soulages. En avant première, voici l'un des desserts à partir de trois éléments imposés : fouace, fromage et gentiane.

 

Gilles Kraemer

envoyé spécial

Le siècle Soulages.

Rodez et Rodez agglomération

année 2019

Rodez - Aveyron 

Christian Lapie. Le souffle du temps. Entre espaces publics et Musée Denys Puech, Rodez. 12 avril - 15 septembre 2019

Pixels Noir Lumière Miguel Chevalier. Musée Soulages, Rodez. 20 avril - 26 mai 2019.

Yves Klein, des cris bleus. Musée Soulages, Rodez. 22 juin - 3 novembre 2019.

Premières lumières. Antonin Pons-Braley & Lucile Viaud. Musée Denys Puech. 28 juin - 15 septembre 2019. 

Digital Supernova. Cathédrale Notre-Dame, Rodez. 8 - 18 août 2019. Tous les soirs. Cette installation de réalité virtuelle participe de la programmation 2019 IN SITU Patrimoine et Art contemporain, projet initié par la région Occitanie/Pyrénées Méditerranée, porté par l'association Le Passe Muraille. Cette 8ème édition IN SITU se développe pendant tout l'été sur une quinzaine de lieux, du Gard et la Bambouseraie de Générargues jusqu'au château fort-Musée Pyrénéen de Lourdes et à la forteresse de Salses pour une vidéo de Mircea Cantor. https://patrimoineetartcontemporain.com/

 

Geneviève Claisse, Slalom, 1960. 162 x 130 cm.. Courtoisie Galerie Denise René.

Femmes - Années 50. Sonia Delaunay, Joan Mitchell et l'autre moitié de l'avant garde. Musée Soulages, 14 décembre 2019 - 10 mai 2020. Comme un clin d’œil à la galeriste Colette Allendy chez laquelle Pierre débuta sa carrière.

Pierre Soulages. Un musée imaginaire. Musée Fenaille, Rodez. 14 juin - 10 novembre 2019. L’exposition présente une sélection d’œuvres et d’objets révélant à la fois les goûts et l’attachement de Pierre Soulages pour l’art préhistorique et roman, les arts primitifs. Cette institution fut le lieu de ses premières rencontres avec les œuvres du passé, l’archéologie et ses mystérieuses statues-menhirs.

Pierre Soulages visite le Louvre. Musée Soulages, Rodez. 11 décembre 2019 - 8 mars 2020.

Pierre Soulages au Louvre. Musée du Louvre, Paris. 11 décembre 2019 - 9 mars 2020.  

 

Rodez rodez-tourisme.fr

Le siècle Soulages www.sieclesoulages.fr

Musée Soulages musee-soulages.rodezagglo.fr

Musée Fenaillle musee-fenaille.rodezagglo.fr

Musée Denys-Puech musee-denys-puech.rodezagglo.fr 

Conques tourisme-conques.fr/fr/conques

Belcastel www.mairie-belcastel.fr

Domaine Le Verdus tourisme-aveyron.com/fr/diffusio/artisans-entreprises/domaine-le-verdus-conques-en-rouergue_TFO252692526140  

© Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, avril 2019. Domaine Aline Solignac et Philippe Rousseau - 12 320 Saint-Cyprien sur Dourdon.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article