Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

La Bourse FAWU ABRAOD 2019 a été attribuée ce jeudi 16 mai 2019 à l’artiste plasticien Julien Discrit (né en 1978).

Julien Discrit. Remerciement photo Olivia Grandperrin.

Cette bourse de 6 000 € financera sa résidence de deux mois à Pékin en partenariat avec la Maison des Arts YISHU 8. Il séjournera en R.P.C en  septembre et octobre 2020.

Maison des Arts à Pékin - Résidence Yishy 8.  www.associationart8.fr/yishu-8

L’association Follow Art With Us - FAWU - a créé en 2017 la Bourse FAWU ABROAD. Elle finance la résidence d’un artiste confirmé de la scène française dans une institution étrangère reconnue. L’objectif de cette action de mécénat est d’offrir à un artiste en milieu de carrière la possibilité d’élargir ses horizons et ses réseaux afin de l’aider dans le développement de sa carrière à l’international. L'artiste doit être représenté par une galerie en France. En 2017, le lauréat de la première édition de cette bourse fut Thomas Lévy-Lasne (né en 1980), bénéficiaire pendant trois mois d'une résidence à la Fonderie Darling à Montréal. En 2018, le second boursier fut Morgane Tschiember (née en 1976). http://www.lecurieuxdesarts.fr/2019/04/entretien-avec-thomas-levy-lasne-pensionnaire-a-l-academie-

Julien Discrit (1978), What is not visible Is not invisible, 2008. Encre invisible, lumière UV, détecteur de présence © photographie Le Curieux des arts, Gilles Kraemer, 15 octobre 2018. Remerciements Anne-Sarah Benichou. Exposition Persona grata. L'art contemporain interroge l'hospitalité. MAC VAL. octobre 2018-janvier 2019 www.lecurieuxdesarts.fr/2018/10/le-vivre-ensemble-de-persona-grata-musee-de-l-histoire-de-l-immigation-mac-val.htmlPersona grata. L'art contemporain interroge l'hospitalité examinait les notions, manifestations et contradictions actuelles construisant ou bousculant les notions d'accueil, d'hospitalité et d'altérité, d'urgence et de départ selon le regard de nombreux artistes qui s'en sont emparés. Hospitalité dans son acceptation la plus large, celui qui accueille, qui est accueilli, le fil conducteur étant la mer vecteur d'espoir au MNHI, l'immigration et l'inhospitalité au MACVAL.

Julien Discrit, Chloé Quenum et Emmanuel Régent avaient été préalablement sélectionnés comme finalistes par Christine Cayol (fondatrice de YISHU 8) et par Henry-Claude Cousseau (président de l’association YISHU 8), parmi les douze artistes nommés par le comité scientifique pour cette troisième édition de la Bourse FAWU ABROAD. Soit Pauline Bastard, Sophie Bueno Boutellier, Julien Discrit, Cristine Guinamand, Rainier Lericolais, Ariane Loze, Isabelle Le Minh, Miguel Angel Molina, Chloé Quenum, Emmanuel Régent, Florence Reymond et Marion Verboom.

Julien Discrit, Inframince (Mont-Blanc), 2007. Verre acrylique. 28 x 38 x 9 cm. Copie miniature du massif des Alpes en résine transparente, à partir d'une carte de l'IGN. Remerciements www.juliendiscrit.com/works/inframince-mont-blanc/ et annesarahbenichou.com/cspdocs/exhibition/files/cp_juliendiscrit_galerieannesarahbenichou_lesouvenirdespierres.pdf  

Le jury 2019 se composait d'Ami Barak (directeur artistique du Salon de Montrouge), Adélaïde Blanc (coordinatrice de la direction artistique et curateur du Palais de Tokyo), Béatrice Cotte (fondatrice en 2012 et présidente de l’association FAWU), Susana Gàllego Cuesta (directrice du Musée des Beaux-Arts de Nancy), Alexandra Fain (fondatrice et directrice de la foire Asia Now) , Xavier Franceschi (directeur du FRAC Île-de-France) et Fabien Simode (rédacteur en chef du magazine L’Oeil). 

Gilles Kraemer, d'après le dossier de presse, Internet et articles personnels

Fonderie  Darling  www.lecurieuxdesarts.fr/2019/04/

Follow Art With Us followartwithus.com/

Maison Yishu 8 www.associationart8.fr/yishu-8

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article