Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer & Antoine Prodhomme

 

 Giovanni Boldini (Ferrare 1848 - 1931 Paris), Portrait de la marquise Casati avec son lévrier. Porte en bas à droite le cachet de la signature Boldini probablement apposé par la veuve de l'artiste en 1937. Crayon noir. Au verso d'un menu de chez Maxim's daté du 27 avril 1913. 230 x 300 mm.  Photo service de presse Sotheby's Paris. Vente Sotheby's Paris 28 mars 2019. Estimation 6 000 - 8 000 €. Adjudication 7 500 €, frais compris.

Giovanni Boldini a peint au moins deux grands portraits de la marquise Luisa Casati (1881-1957). L’un d’eux, vers 1908, montre la marquise debout avec son lévrier. L’autre, exécuté vers 1911-1913, la représente assise dans une attitude proche de celle de notre dessin. Mais, alors qu’elle est encore accompagnée de son lévrier dans notre dessin, il a été remplacé par des plumes de paon dans le tableau achevé. Le dessin, datable de 1913, pourrait donc être une première pensée pour ce deuxième portrait, intitulé La marchesa Luisa Casati con plume di pavone, 1911-1913, Galleria d'Arte Moderna e Contemporanea, Rome. Ce dernier portrait figure à l'exposition Boldini e la moda, Palazzo dei diamanti à Ferrare (16 février - 2 juin 2019).

Giovanni Boldini, La marquise Luisa Casati avec des plumes de paon, vers 1911-1913. Huile sur toile, 130 x 176 cm.. Roma, Gallerie Nazionale d'Arte Moderna e Contemporanea. Photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, exposition Boldini e la moda, Ferrare. Février 2019.

Berthe Morisot (1841 - 1895), Jeune fille cueillant des cerises. Pastel sur papier. Signé Berthe Morisot  (en bas à droite). 608 x 460 mm. Exécuté en 1891. Photo service de presse Sotheby's Paris. Vente Sotheby's Paris 28 mars 2019. Estimation 300 000 - 500 000 €. Non adjugé.

Jeune fille cueillant des cerises a été élaboré dans le jardin et la grange transformée en atelier de la maison "Blotière" de Mézy-sur-Seine, pendant l’été 1891, à une époque où Berthe Morisot prenait sa fille, Julie Manet, et ses nièces pour modèles. Ce pastel constitue une des multiples études préparatoires pour une de ses œuvres les plus ambitieuses Le Cerisier grande huile sur toile représentant sa fille et sa nièce, Paule Gobillard, terminée en 1893 à Paris (musée Marmottan Monet). Du 18 juin au 22 septembre 2019, le musée d'Orsay consacre une exposition à cette figure essentielle des avant-gardes parisiennes, disparue prématurément en 1895.

Edgar Degas (1834-1917), Chanteuse de café-concert, signé Degas en haut à droite. Pastel sur monotype. Feuille: 25.7 x 19.2 cm. Image: 16.2 x 12.1 cm. Exécuté vers 1879.  Photo service de presse Christie's Paris. Vente Chrstie's Paris jeudi 28 mars 2019. Estimation 200 000 - 300 000 €. Non adjugé. 

Ce monotype  de la collection du peintre impressionniste Ernest Rouart est resté dans sa descendance jusqu’à ce jour. 

Gilles Kraemer & Antoine Prodhomme (d'après catalogues Sotheby's et Christie's)


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article