Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer & Antoine Prodhome

Semaine du dessin avec Le Salon du dessin à Paris. Sa 28ème édition réunit 39 galeries au Palais Brongniart. Sans cette manifestation devenue L'événement des connoisseurs de "la belle feuille",  - son premier salon à l'hôtel George V réunissait 17 exposants -, Paris ne serait pas devenue la capitale mondiale du dessin vers laquelle tous les regards des collectionneurs, des conservateurs, des institutions, des amateurs et des "curieux" se tournent pendant une semaine. Cette année, celle du 25 mars. Dès 2000, création de la Semaine du dessin. Premier colloque au Salon du dessin en 2006. Dès 2007, Brongniart accueille une institution ou un collectionneur - cette année le musée Carnavalet et la maison Chaumet -. Ouverture vers le dessin contemporain dès 2009. Et, dès 2010, le Prix du dessin contemporain de la Fondation Daniel et Florence Guerlain y est remis. Et, du côté des maisons de vente, que verrons-nous ?

Bartolommeo Brandini detto Baccio Bandinelli (Florence, 1493 - 1560), Nus masculins debout (verso)Plume et encre brune. 40 x 27 cm.  Photo service presse Artcurial. 

L’attitude très outrée de la figure du recto est typiquement maniériste et rappelle les poses données par Bandinelli au Christ et au larron de droite dans son bronze en relief de La Descente de Croix, conservé au Louvre. Le dessin est à rapprocher par sa technique  du dessin de l’ancienne collection Beistegui, et de  plusieurs feuilles représentant des hommes nus. 

Si le Bandinelli proposé chez Christie's n'a pas été vendu, celui-ci a été adjugé selon un terme très diplomatique à un "collectionneur international" sur une estimation très sage de 30 000 / 40 000 €  pour 331 400 € frais compris dans une vacation où seulement 77 % des lots furent adjugés. Prix largement mérité pour une feuille exceptionnelle vendue au moment de la Semaine du dessin. Confirmation une nouvelle fois que Paris est l'omphalos incontournable du dessin.

Bartolommeo Brandini detto Baccio Bandinelli (Florence, 1493 - 1560), Nus masculins debout (recto)Plume et encre brune. 40 x 27 cm. Photo service presse Artcurial. Vente mercredi 27 mars 2019 chez Artcurial. Estimation : 30 000 - 40 000 €. Adjudication 331 400 €, frais compris.

Autre dessin de cet artiste réputé pour son arrogance et sa cupidité, vendu à quelques centaines de mètres du Rond-point des Champs-Elysées, chez Christie's. Celui d'Homme nu assis entouré de deux figures. Plume et encre brune. 28,8 x 21,8 cm.. De l'ancienne collection Vallardi (1784-1863).  Photo service presse Christie's Paris. Vente mercredi 27 mars 2019 chez Christie's Paris.  Estimation 7 000 - 10 000 €. Non adjugé.

Fils d'un important orfèvre de Florence, Bartolommeo fut tout d'abord apprenti chez son père puis l’élève de Giovanni Francesco Rustici. Il travaillera pour les Médicis et les papes Médicis Léon X et Clément VII. La sculpture antique découverte à Rome sera la référence principale de l’ensemble de son œuvre.  Le département des Arts graphiques du musée du Louvre présenta ses travaux sur papier ainsi que quelques-unes de ses sculptures (21 février - 26 mai 2008). 

Gilles Kraemer & Antoine Prodhomme (d'après les catalogues Artcurial et Christie's Paris) 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article