Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

Vue de l'exposition Mircea Cantor au musée de la Chasse et de la Nature © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.  

Saison France-Roumanie 2019 faste pour Mircea Cantor (né en 1977 à Oradéa, Roumanie). Il est présent dans les expositions collectives Lux. Une énergie roumaine à la Société Générale à la Défense (29 novembre 2018 - 19 avril 2019) - son œuvre in situ Ciel variable fut effacée par erreur, expliquant la non présence de l'artiste lors du vernissage www.rts.ch/info/culture/arts-visuels/10052096-une-oeuvre-de-l-artiste-mircea-cantor -, La Brique - Cărămida à la Kunsthalle à Mulhouse (14 février - 28 avril), et dans l'accrochage Une saison roumaine au Centre Georges Pompidou. Le musée de la Chasse et de la Nature lui donne carte blanche, pour laquelle, il emprunte les relations que les Roumains développent avec la faune, inspiratrice de fêtes traditionnelles et d'objets.

Vue de l'exposition Mircea Cantor au musée de la Chasse et de la Nature © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

Dans les carnavals, les figures de l'ours et de la chèvre sont présentes, les gens se griment en animaux ou en hommes sauvages. Fil conducteur de son intervention, ces rites s'organisent dans le parcours muséal comme si celui-ci se transformait en territoire, dans un dialogue avec les tableaux animaliers dixhuitièmistes d'Oudry, Chardin ou Desportes ou le contemporain de Jean-Michel Othoniel, Jan Fabre ou Johan Creten. Il a placé dans le musée de nombreux masques moldaves et transylvaniens de travestissements festifs prêtés par le Musée du paysan de Bucarest, des chevaux de fêtes ou demandés des œuvres à des artistes de son pays natal tels Marius Bercea ou Serban Savu.

Vue de l'exposition Mircea Cantor au musée de la Chasse et de la Nature © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

Connu pour ses écrans de verre sur lesquels il appose ses empreintes digitales constituant un motif de barbelé avec Adjective to your presence (2017), présente des dessins et des vidéos - naturellement Deeparture (2005) présentant une biche et un loup dans un immense espace blanc -.

Mircea Cantor. Aquila non capit muscas. 2018. 3.40 mn. Couleur. HD vidéo © courtesy l'artiste et galerie VNH.

Sa récente vidéo Aquila non capit musca (2018) présentée à la galerie parisienne VNH en  octobre-novembre 2018 History is just a bullet on your timeline, est une confrontation entre le prince des cieux et un drone, que le représentant de Zeus prend pour une proie. Etonnante danse aérienne avec cet objet de surveillance et d'intrusion.

Gilles Kraemer 

Vânătorul de imagini - Chasseur d'images

15 janvier - 7 avril 2018

Musée de la Chasse et de la Nature

62 rue des Archives, Paris 4e

https://www.chassenature.org 

Cet article est paru, dans une version plus courte, dans la revue Artaïs, n°21, janvier-avril 2019.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article