Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Ce 1er janvier 2019 restera-t-il celui du jour de l'appel de Florence ? Eike Schmidt, directeur des Gallerie degli Uffizi à Florence a choisi le premier jour de l'année pour demander solennellement la restitution d'un tableau de Jan van Hysum qui fut dérobé au palazzo Pitti, par l'armée allemande lors du second conflit mondial. 

Eike Schmidt. Uffizio stampa - Firenze Musei.     

Eike Schmidt, directeur des Gallerie degli Uffizi - comprenant les Uffizi, le Palazzo Pitti et le Giardino di Boboli -  a lancé un appel pour que le tableau Vase de fleurs de Jan van Huysum, dérobé par les soldats de la Wehrmacht durant la Seconde Guerre Mondiale soit restitué au palazzo Pitti. "Un appel à l'Allemagne, pour 2019: Nous espérons qu'au cours de cette année soit enfin restitué aux Gallerie degli Uffizi de Florence le Vase de fleurs du peintre hollandais Jan van Huysum, volé par les soldats nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale et, actuellement dans une famille allemande qui ne l'a pas encore restitué au musée malgré les nombreuses demandes de l'Etat Italien". C'est ainsi qu'un appel a été lancé ce 1er janvier, sur le site des Gallerie degli Uffizi, par son directeur allemand Eike Schmidt www.uffizi.it/magazine/van-Huysum

Jan van Huysum, Vase de fleurs. Uffizio stampa - Firenze Musei.     

Ce tableau est une œuvre de Jan van Huysum (Amsterdam 1682-1749), artiste virtuose des bouquets floraux. Cette huile sur toile, 47 x 35 cm., appartenant aux collections du Palazzo Pitti fin depuis 1824, fut acquise par le grand-duc Léopold II pour la Galleria Palatina juste fondée. Il était présenté dans la Salle des Putti, à côté d'autres nature mortes hollandaises des XVII et XVIIIe siècles parmi lesquelles celles de Rachel Ruysch et Willem van Aelst, peintres de natures mortes de fleurs.

En 1940, le tableau fut transféré à la villa medicéenne de Poggio à Caiano puis en 1943, à la villa Bossi Pucci, à Florence. Des militaires de l'armée allemande en déroute le dérobèrent ainsi que d'autres œuvres pour le transférer à Castel Giovio, dans la province de Bolzano. La caisse dans laquelle se trouvait le Vase de fleurs du Palazzo Pitti fut ouverte et l'œuvre fut emmenée en Allemagne où l'on perd sa trace qui fut retrouvée en 1991. Diverses intermédiaires cherchèrent à entrer en contact avec les autorités italiennes pour son retour, moyennant une indemnité à laquelle les autorités se sont refusées. 

Le directeur des Offices a souligné que " L'Allemagne devrait abolir la prescription pour les œuvres volées pendant le conflit et faire en sorte qu'elles puissent revenir à leurs propriétaires légitimes ". Insistant sur le fait que " ce pays a un devoir moral de restituer ce tableau à notre musée; et je souhaite que l'Etat allemand puisse le faire le plus tôt possible comme pour toute œuvre d'art pillée par l'armée nazi ".  

Une reproduction en noir et blanc de ce Vase de fleurs est depuis ce 1er janvier présentée symboliquement dans la Salle dei Putti du Palazzo Pitti. Un cartel, sur lequel est écrit “rubato” en langues italienne, anglaise et allemande et un cartel explicatif sont placés à côté. 

Eike Schmidt, directeur des Offices depuis l'automne 2015, prendra les fonctions de directeur du Kunsthistorisches Museums de Vienne à l'automne 2019, remplaçant Sabine Haag.

Gilles Kraemer

d'après le dossier de presse

www.uffizi.it/gli-uffizi

Eike Schmidt. Uffizio stampa - Firenze Musei. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article