Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Attention, les OVNi sont à Nice. Ils sont partout. En ville. Dans les hôtels. Et Camera Camera s'installe à l'hôtel Windsor. Non non, n'ayez pas peur. Vous n'avez pas fait attention, vous avez lu trop vite. Ceci correspond à l'abréviation Objectif Vidéo Nice. Les extraterrestres verts, les habitants de l'étoile Sirius ou de la planète Saturne de Micromégas n'ont pas atterri sur la promenade des Anglais, ni à Cimiez pour visiter le musée Henri Matisse et son exposition Claude Viallat.

Fondé en 2015 par Odile Redolfi-Payen, OVNi est la seule manifestation en France dédiée à la vidéo comme le souligne cette directrice de l'hôtel Windsor qu'elle dirige depuis 15 ans. " OVNi a réussi à devenir un temps fort dédié à l’image en mouvement et à l’art contemporain " ajoute Jean-Jacques Aillagon, en évoquant cette 3e édition à laquelle il apporte son parrainage. 

Le festival comprend trois pôles forts dans son déroulé : les parcours OVNi en ville & OVNi à l’hôtel et pour sa seconde édition le salon Camera Camera - salon d'art contemporain et d'art vidéo -. Du 16 au 25 novembre, OVNi en ville réunit plus d’une vingtaine de lieux artistiques à Nice pour des programmations et des expositions se plaçant sous le signe de l’image en mouvement. Des lieux publics ou privés, pour une immersion totale dans l'art contemporains, entre institutions, galeries, chapelle, ateliers, espace design, appartements privés… Quelques pistes de cette déambulation niçoise. Le MAMAC et son exposition Inventing Dance : In and around Judson, sans oublier naturellement Bernar Venet. Le Palais Lascaris accueillant une programmation du Fresnoy-Studio national des arts contemporains. Terra Amata, musée de la préhistoire, présente une œuvre d'Harun Faricki. La librairie LGBT Vigna propose une programmation de collectifs queers. Et Passerelle organise une séance de projection par l'association des étudiants de la Villa Arson.

OVNi à l'hôtel,  tout comme dans une chambre d’amis dans cette hospitalité artistique, l'on invite les autres chez soi, l'on s'immerge, l'on dort et l'on fréquente même un spa, celui de l'hôtel Le Splendid qui invite des performeurs le temps d'une soirée. Dans une démarche, plus "classique", rendez-vous dans trois autres établissements. La Villa Victoria propose une dizaine d'installations d'art vidéo. SAM Art Project, déjà présent à Nice en 2017 puisque  Sandra Hegedüs, fondatrice de SAM Art Project parrainait la manifestation Camera Camera, renouvelle son adhésion indéfectible à l'art contemporain en soutenant une installation du photographe et vidéaste franco-libanais Nadim Asfar Everday Madonna. L'on retient la présence du CNAP - dessins animés de Bruno Botella -, du FRAC Languedoc-Roussillon, de la Maison Européenne de la Photographie avec une invitation pour Skateboarders vs. Minimalism de Shaun Gldwell. Cap sur La Malmaison pour l'exposition du Total Museum, institution coréenne avec Vidéo Portrait. Pour la Villa Rivoli, le réseau art contemporain Toulouse & agglomération PinkPong programme cinq artistes toulousains - Gaël Bonnefon, Bonella Holloway, Béatrice Utrilla, Estelle Vernay et Mathilde Veyrunes - dans le salon d’accueil et les chambres. 

Camera Camera  Après la première édition fin novembre 2017, ce salon  se tient de nouveau à l’Hôtel Windsor, lieu connu pour ses trente-et-une "chambres-œuvres" et ses nombreuses installations in situ dans le jardin, le restaurant, et le lobby.  www.lecurieuxdesarts.fr/2017/11/la-video-contemporaine-se-trouve-dans-un-hotel-nicois-camera-camera.html. édition 2017. 

Chaque choisit un format de présentation.  Soit "Chambre obscure" où une installation vidéo immersive plonge le spectateur dans une boîte noire. Soit "Chambre claire" par l’exposition d’œuvres plastiques et vidéos s’appuyant sur les éléments constituant la chambre, pour la transformer en chambre "particulière". Vingt-deux galeries, de la parisienne 22,48 m² à Véronique Smagghe. Éva Hober, la galeriste de Clément Cogitore, prix Marcel Duchamp 2018 décerné par l'Adiaf, présente Pauline Bastard. H Gallery défend Stéphanie Sagot & Emmmanuelle Becquemin et la galerie Dix9, Marco Godoy.

Les Suspensesprix de la meilleure vidéo et prix du meilleur projet en chambre seront remis et l‘artiste Ben décernera son coup de cœur vidéo.  Une sélection de vidéos d’artistes prêtées par des membres des Amis du Palais de Tokyo est proposée au sein de cet hôtel.

Pour clôturer cette semaine dense, rendez-vous samedi 24 novembre pour la soirée "Mini-cabaret film noir" en soutien à l'association OVNi, au Palais de la Méditerranée.  Le dîner sera accompagné de performances s’inspirant de l’histoire du lieu - l'affaire Agnès Le Roux, l'héritière de ce Palais, disparue à l'automne 1977 et dont le corps ne fut jamais retrouvé -, dîner-cabaret contemporain présenté, conçu et organisé par Larisa Lipovac Navojec et Pauline Payen, avec Anna Byskov, Aleksandra Janeva Imfeld et Eva Meyer Keller.

Gilles Kraemer

 

OVNi en ville du 16 au 25 novembre 2018 à Nice www.ovni-festival.fr/ovni-en-ville

OVNi à l'hôtel les 24 & 25 novembre 2018 à Nice www.ovni-festival.fr/participants-ovni-a-lhotel-
​​​​​​​
Salon Camera Camera à l'hôtel Windsor les 24 & 25 novembre 2018 à Nice www.ovni-festival.fr/presentation-camera-camera

 

 

 

Chambre Claude Viallat à l'hôtel Windsor à Nice. 

http://www.hotelwindsornice.com

 

​​​​​​​

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article