Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Comme une mini rétrospective que cette vente dédiée à Hiroshi Sugimoto (né en 1948 à Tokyo), réunissant 27 photographies (dont des éditions) et une sculpture. Estimation entre 1,5 à 2 millions d'€ pour ce photographe bénéficiant actuellement d'une exposition à Versailles (non vue). Concordance des temps dans une semaine parisienne, celle du lundi 5 novembre pendant laquelle Paris devient la capitale de tout amateur de photographies avec l'incontournable 22e édition de Paris Photo au Grand Palais rassemblant 200 exposants venus de 38 pays, la 7e Fotofever au Carrousel du Louvre et la 7e PhotoSaintGermain (qui dure, elle, jusqu'au 24 novembre). L'estimation était au rendez-vous avec 1 208 000 € au marteau, frais inclus, montant très important face à seulement dix adjudications.

Hiroshi Sugimoto, Lightning Fields #1282009. Tirage argentique, monté sur support. Signé à l'encre argenté sur une étiquette du photographe portant le titre, la date et le numéro d'édition '5/5' (dos du cadre). Image/feuille/montage: 148.5 x 119.2 cm..Ce tirage est le numéro cinq d'une édition de 5 exemplaires. Estimation 50 000-70 000 €. Courtesy service de presse Christie's. Non vendu..
Vue de l'exposition Hiroshi Sugimoto © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Christie's, 5 novembre 2018. 
De la série "Lightning Fields". Pour réaliser ses tirages, Sugimoto utilise un appareil inspiré du XIXe siècle, une chambre photographique traditionnelle qui capte à l’aide d’un générateur les éclairs d'une décharge électrique laissant une trace imprimée sur le papier photographique.
Hiroshi Sugimoto, Sea of Japan Rebun Island, 1996. Tirage argentique, monté sur support.Signé à l'encre argenté sur une étiquette du photographe portant le titre, la date et le numéro d'édition '5/5' 'Neg #460' (dos du cadre). Image/feuille/montage: 119.2 x 148.5 cm.. Ce tirage est le numéro cinq d'une édition de 5 exemplaires. Courtesy service de presse Christie's.
Un des lots phares de la vente, cette mer appartient à la plus célèbre série de l’artiste, "Seascapes" qu’il réalise à partir des années 1980. Pour photographier ces paysages, Sugimoto voyage pour voir les mers du monde entier. Une méditation face à l’immensité lui permet de saisir une ligne d’horizon, une ligne séparant la terre et la mer. Il pose sur cet élément le même regard que durent avoir les premiers humains face à cette immensité. Estimation 200 000-300 000 €, vendu 307 500 €.
Hiroshi Sugimoto, Church of the light, 1997. Tirage argentique, monté sur support. Signé à l'encre argenté sur une étiquette du photographe portant le titre, la date et le numéro d'édition '4/5' (dos du cadre). Image/feuille/montage: 148.5 x 119.2 cm..Ce tirage est le numéro quatre d'une édition de 5 exemplaires. Estimation 100 000-150 000 €, vendu 150 000 €. Courtesy service de presse Christie's.
Tadao Ando, maquette de l'Eglise de la lumière © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, centre Pompidou, 9 octobre 2018.  
Cet intérieur d'église, baignée d'une incomparable douceur, dans un temps suspendu, est l'Eglise de la lumière construite par Tadao Ando à Ibaraki, dans la banlieue d'Osaka (1987-1989, 1997-1999). La maquette est visible au Centre Georges Pompidou, exposition Tadao Ando. Le défi (10 octobre-31 décembre 2018).  Dans cette église rectangulaire, l'idée est que l'espace et la lumière soient perçus de façon différente par chaque fidèle. La lumière pénétrant par une fente cruciforme dans la nef, vide d'éléments décoratifs, devient la symbolique tangible de la foi irradiant ce vaisseau de béton.
Gilles Kraemer

Hiroshi Sugimoto Photographs : The Fossilization of Time 

Christie’s : 9 avenue Matignon, 75008 Paris.  Jeudi 8 novembre 2018, vente à à 18h.

Exposition du samedi 3 novembre au jeudi 8 novembre (de 10h à 12h pour ce jour)

www.christies.com

Mickalene Thomas (née en 1971), Calder Series #2, 2013. Color photograph 110,5 x 90 x 6 cm. © Mickalene Thomas. Courtesy of the artist et Galerie Nathalie Obadia, Paris - Bruxelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© César Ordoñez, courtesy Fifty Dots Gallery, Barcelone.  De la série Ashimoto (2007-2013), pour ce photographe né à Barcelone et travaillant à Tokyo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article