Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Une gerbe de blé posée comme porte-bonheur à côté de la veste noire en velours et zibeline, Yves Saint Laurent Haute couture automne-hiver 1997-1998 que portait Catherine Deneuve lors d'un défilé Yves Saint Laurent. Ce lot n°128 que je mettais en avant, estimé fort modestement 800-1200 €, se propulsa jusqu'à 33 750 € (frais inclus). La gerbe de blé avait une nouvelle fois porté chance à YSL. 

Succès total pour cette vente orchestrée avec talent par Christie's lors de la fashion week parisienne. Vente en gants blancs. 100 % des lots vendus. 900 625 € (frais inclus) pour 129 numéros. 

 

Une gerbe de blé posée comme porte-bonheur. Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, vendredi 18 janvier 2019, exposition Christie's Paris.

 

Copyright Jean-Luc Huré. Yves Saint Laurent et Catherine Deneuve aux 20 ans de la maison de couture au Lido le 29 janvier 1982. Courtesy service presse Christie's Paris. 

 

Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, vendredi 18 janvier 2019, exposition Christie's Paris. Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture.

Dans quelques instants commencera le défilé de la collection Yves Saint Laurent. Assise à sa place habituelle, C3 ou C4. Ou, peut-être au rang A. Catherine Deneuve portait une veste noire en velours et zibeline Yves Saint Laurent Haute couture automne-hiver 1997-1998.

 

Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, vendredi 18 janvier 2019, exposition Christie's Paris. 5 625 € pour ce tailleur jupe et soie sauvage ivoire et boutons coquillages,  haute couture printemps-été 1989

Rapprochement des noms. Au moment où Sotheby's Paris, en association avec Pierre Bergé & Associés vend 1 027 lots et objets provenant de quatre demeures de Pierre Bergé (1930-2017) mardi 30 et mercredi 31 octobre 2018, la maison de ventes française Christie's annonce fort opportunément ce lundi 29 octobre 2018, la vente de la garde-robe de Catherine Deneuve. Près de 300 lots, vêtements et accessoires haute-couture, griffés YSL. Une vente déjà mythique avant le premier coup de marteau.

Paris Fashion Week  et ses quatre journées incontournables Haute Couture - 21 au 24 janvier 2019 - ne pouvaient que fixer le calendrier . Christie’s offrira près de 150 pièces lors de la première vente aux enchères le 24 janvier, suivie d’une seconde uniquement sur Internet et accessible aux enchérisseurs du 23 au 30 janvier.
 

Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, vendredi 18 janvier 2019, exposition Christie's Paris.

 

Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, vendredi 18 janvier 2019, exposition Christie's Paris.​​​​​​​ Au premier plan, à droite, le paletot de soie matelassé rouge et noir et pantalon de velours noir, automne-hiver 1994-1995 fut adjugé 11 875 € (frais inclus). Au premier plan, à gauche, la veste boule de damassé noir et robe fourreau en satin de soie noire, automne-hiver 1986-1987 fut adjugée 9 375 € (frais inclus).

Catherine Deneuve : "En 1965, invitée à être présentée à la Reine d’Angleterre, mon mari David Bailey, photographe de mode, me suggère de demander à Yves Saint Laurent [1936-2008] une robe du soir. Je suis arrivée Rue Spontini avec une photo de la collection russe de l’année précédente qu’il a accepté de me faire. Une longue robe de crêpe blanc avec un plastron de broderies rouge - voilà le début d’une longue collaboration professionnelle et amicale – sa gravité perçante pendant les essayages et sa grâce timide dans la vie ont enchanté toutes ces années que nous avons traversées – notre complicité silencieuse, nos fous rires et notre mélancolie nous ont réunis - J’avais 20 ans et j’ai donc eu le privilège d’accéder à ce luxe voluptueux, former mon œil et mon goût à ses côtés. Il m’a habillée plusieurs fois au cinéma et je pense que Belle de Jour lui doit beaucoup. Aujourd’hui, je me sépare de ma maison en Normandie où je gardais cette garde-robe - non sans mélancolie - ce sont les créations d’un homme si talentueux qui ne créait que pour rendre les femmes plus belles. "

 

Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, vendredi 18 janvier 2019, exposition Christie's Paris.​​​​​​​

François de Ricqlès, président de Christie’s France : " Nous sommes très touchés de la confiance que nous a accordée Catherine Deneuve pour la vente de sa garde-robe haute couture. Cette vente nous tient d’autant plus à cœur que nous avons organisé la mythique vente Yves Saint Laurent et Pierre-Bergé au Grand Palais il y a dix ans [NDR 23 au 25 février 2009, en association avec Pierre Bergé & Associés, suivie par la vente des meubles et objets d'art du château Gabriel de Deauville du 17 au 19 novembre 2009 avec la même association]. C’est un honneur et un plaisir d’être aujourd’hui, au travers de cette vente, le maître d’œuvre d’une grande histoire d’amour et d’amitié réciproque entre la plus grande
actrice française et le plus illustre des couturiers qui fût ".
​​​​​ Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, vendredi 18 janvier 2019, exposition Christie's Paris.
Gilles Kraemer
 
(Première parution de cet article le 29 octobre 2018. Actualisation ce vendredi 18 janvier 2019).
Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture
Christie’s - 9 avenue Matignon, 75008 Paris
Vente  jeudi 24 janvier 2019 à 18h
Vente sur Internet accessible du 23 au 30 janvier 2019 sur le site  www.christies.com 
Exposition samedi 19-jeudi 24 janvier 2019 de 10h à 18h. Dimanche de 14h à 18h.
 

Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, vendredi 18 janvier 2019, exposition Christie's Paris.

Catherine Deneuve et Yves Saint Laurent. Une vente très haute couture © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, vendredi 18 janvier 2019, exposition Christie's Paris.

Le 22 octobre 2018, à Tokyo, Catherine Deneuve s'est vue remettre  le prix Praemium Imperiale. Existant depuis 1989, décerné par la famille impériale, il récompense chaque année des artistes à l'œuvre accomplie dans cinq domaines : la peinture, la sculpture, l'architecture, la musique, le théâtre et/ou le cinéma. En 2018, trois Français firent partie des lauréats : l'actrice, le peintre Pierre Alechinsky et l'architecte Christian de Portzamparc. La sculptrice japonaise Fujiko Nakaya et le chef d'orchestre italien Riccardo Muti furent également récompensés.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article