Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

Théo Mercier & Steven Michel. Affordable Solution for Better Living © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 12 octobre 2018.   

Lors de son exposition au musée de l'Homme à l'automne 2017, Théo Mercier m'apparaissait tel Indiana Jones dans une quête d'objets, dans sa démarche de leur donner une âme. Une intrusion délicate dans ce lieu, y déposant quelques objets incongrus qu'il fallait découvrir, parfois cachés dans une vitrine, ou nous confrontant à quelques artefacts. lecurieuxdesarts.over-blog.com/2018/01/theo-mercier-nouveau-indiana-jones-du-musee-de-l-homme.htm.

Cette exposition Pièces rapportées, j'ai la sensation de la revivre avec le questionnement que Théo Mercier nous oblige à avoir face à l'étagère en kit d'un marchand de meubles très connu des bricoleurs du samedi qui essayent de comprendre le mécanisme de construction d'un meuble acquis en pièces détachés qu'ils devront avoir fini de monter dimanche soir.   

Affordable Solution for Better Living © photographie Erwan Fichou.
Avec Affortable solution for better living, tout appert simple. Déposez sur le sol les éléments de l'étagère, le mode d'emploi, les bois d'assemblage et la clef de montage magique. Pour l'instant, rien de plus facile avant que la crise de nerf ne vous gagne. Mais avec Théo et la complicité du chorégraphe et danseur Steven Michel, aucun problème. Ceci sera réglé en deux tours de clef Allen.

Choisissez un athlète, short noir, torse nu, tablettes de chocolat indispensables. Quelques mouvements de gymnastique, des étirements, des pompes, des élongations et le voici en forme pour monter, en quelques minutes, ce meuble star de nombreux intérieurs. Un véritable leçon pour les bricoleurs du dimanche. Une voix féminine le guide, "celle de la thérapeute, de la figure maternelle qui accompagne l'ascension de l'individu vers un réussite sociale" comme le souligne dans un entretien Steven Michel. Que dit-elle ? "C'est bien", "Prenez du plaisir", "Vous pouvez penser en mode survie mais soyez naturel, vigilant", "Vous vous posez des questions sur votre style de vie", "Vous pouvez boire", "Vous faites une erreur", "Vous êtes un salarié exemplaire". Et les phrases que le bricoleur dominical souhaiterait entendre "C'est ultra simple, impossible de se tromper". Avec la phrase qui vous donnera l'impression d'être un type bien "Vous êtes optimiste dans un monde où les personnes finissent bien par sortir de la pauvreté"

Affordable Solution for Better Living © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 12 octobre 2018. 
Voici, c'est terminé. Une cloche, telle la fin d'un combat de boxe, annonce qu'il a gagné face à cette étagère d'un blanc immaculé. Comment nous, spectateurs, pouvons-nous être aussi bêtes lorsque nous sommes confrontés à un meuble en kit ? Lui, ce super homme, il a combattu et vaincu l'objet. Des aides lui apportent un fauteuil de bureau, une armoire, une lampe, un lit à barreaux d'enfant, une autre étagère, des tables basses empilés. Il est enfin chez lui, dans ce "rêve du beau", lui "ce centaure, mi homme-mi meuble". Il appréhende le meuble en l'escaladant, ouvre un placard et le bruit de la nature en surgit, le chant des oiseaux, le croassement des corbeaux. Il peut enfin se reposer, "c'est bien, je suis dans ma maison". Lieu totalement standardisé.
Affordable Solution for Better Living © photographie Erwan Fichou.
Bientôt, tout se dérègle. Il ôte ses chaussures, ses chaussettes, monte sur les tables basses. Se dépouille, enlevant son costume peau dans une attitude à la saint Barthélémy selon Michel-Ange à la Sixtine et, tel L'Écorché de Jean-Antoine Houdon il apparaît. Moment très fort, de la peinture et de la sculpture visualisées, qui revient lors de ses poses façon L'Homme de Vitruve. La lumière baisse, bruits de la forêt au crépuscule, les souvenirs familiaux affleurent, une voix lui rappelle qu'il n'a que trois ans. Il se love dans le lit d'enfant, bruit d'orage, de pluie, peur, la lampe crépite comme une cheminée. Il tente de se ressaisir, lui "le salarié pragmatique". Rien n'y fait, comme dans L'Enfant et les sortilèges, confronté à la voix de son père qui l'obliger à finir son assiette, une assiette de ferrures d'assemblage. Maman, maman, crie la voix, Il se réfugie dans l'armoire. Noir absolu. Tout est fini. Cauchemar ou réalité, passage d'un monde normé à un monde réel et violent ? L'on n'en saura rien. 
Gilles Kraemer
première, 12 octobre 2018
place achetée

Affordable Solution for Better Living © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 12 octobre 2018.

Affordable Solution for Better Living
12 - 17 octobre 2018
Nanterre - Amandiers / ateliers de décors
conception, chorégraphie et scénographie Théo Mercier & Steven Michel
texte Jonathan Drillet avec les voix de Fanny Santer et Jonathan Drillet
danseur Steven Michel
création sonore Pierre Desprats
lumières Eric Soyer
costumes Dorota Kleszcz
Spectacle créé le 3 mai 2018 à Bonlieu, scène nationale Annecy
16 et 17 novembre 2018 festival Les Inaccoutumés - la ménagerie de verre - Paris 11e dans une version dite garage.
25 janvier 2019 Maison de la culture d'Amiens dans le cadre du festival Amiens Europe - danse.
Affordable solution for better living, solo interprété par Steven Michel, sera suivi d’un deuxième volet, un trio de femmes intitulé Testament d’un négociant en meubles. Le projet est annoncé pour mars 2019. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article