Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer & Antoine Prodhomme

Johan Creten, Le banc des amoureux, 2011. Bronze. 249 x 163 cm. Almine Rech Paris, Bruxelles, Londres, New York © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 17 octobre 2018.

45e édition de FIAC. Avant de commencer pour visiter 195 galeries venues de 27 pays, dont 2 pays entrants : Grèce & Pérou, un arrêt au Petit Palais, dans le cadre de FIAC Projects, pour s'asseoir dans le jardin et étudier son plan, repérer les galeries présentant des maîtres modernes ou celles axées sur les tendances les plus émergentes – notamment le Secteur Lafayette réunissant 10 galeries -. Le Grand Palais est envahi dans sa totalité : verrière, galeries sud-est, sud, sud-ouest, salons d'Honneur et Jean Perrin. 
Ce Banc des amoureux de Johan Creten réinvente un élément incontournable du mobilier urbain. Sauf si l'on songe à ceux installés places du Panthéon et de la Bastille, parangons du mauvais goût gagnant Paris, avec ce mobilier urbain réduit maintenant à des traverses de chemin de fer. L'on est à mille années lumières de la poétique Kiosque des noctambules de Jean-Michel Othoniel, place Colette, avec son banc public enchâssé en lui. 
Incontournable, le banc permet de voir et d’être vu, d’embrasser le monde, d’embrasser l’être aimé(e), d'embraser l'amoureux (se). Johan Creten propose cette assise d’une extrême virtuosité mais d’une volupté toute ambivalente dans le jardin intérieur de ce musée parisien. Regardez ses montants, ce sont des sexes masculins. Et les grandes bouquets de fleurs renvoient à sa série de grès émaillés, si fragiles et paraissant intouchables Odore di Femmina. Comment Don Giovanni ne viendrait-il pas de suite en mémoire ? Mais aussi l'image d'un geyser porteur d'une vie future...
Cette 45e édition de la FIAC est marquée par le retour de 13 galeries internationales importantes : Hauser & Wirth (London, Somerset, New York, Los Angeles, Hong Kong, Zürich) ; Gmurzynska (Zürich, Saint. Moritz) ; The Breeder (Athènes) ; Canada (New York) ; Ghebaly Gallery (Los Angeles) ; High Art (Paris) ; Rodolphe Janssen (Bruxelles) ; Paul Kasmin (New York) ; Modern Art (Londres ; Salon 94 (New York) ; Tim Van Laere (Anvers) ; Tucci Russo (Turin) et Anne de Villepoix (Paris). 
Première participation de 12 galeries : 80M2 Livia Benavides (Lima) ; Antenna Space (Shanghai) ; Bergamin & Gomide (São Paulo) ; Gerhardsen Gerner (Oslo, Berlin) ; Magician Space (Beijing), dont 7 dans le dynamique Secteur Lafayette : Arcadia Missa (Londres) ; SANDY BROWN (Berlin) ; DOCUMENT (Chicago) ; Jan Kaps (Köln) ; LOMEX (New York) ; Edouard Montassut (Paris) et Bonny Poon (Paris).
Roni Horn, Water Teller, n°2 et n°3, 2011-2014. D'un tirage à 5 + 2. 74,93 x 49,53 cm.. Galleria Rafaella Cortese, Milan  © photographie Le Curieux des arts Antoine Prodhomme 17 octobre 2018.   
Le photographe Juergen Teller (représenté à Paris par la galerie Suzanne Tarasieve) pris à son propre piège puisque photographié par un confrère. 

 

 

Raoul Dufy, La fenêtre aux vitres de couleurs, 1907. Huile sur toile. 81 x 65 cm.. Galerie Mitchell Innes & Nash, New York © photographie Le Curieux des arts, Antoine Prodhomme.

Fabrice Hyber, Racine première, 2018. Huile, fusain, pastel, résine. 150 x 200 cm.. Galerie Nathalie Obadia © photographie Le Curieux des arts Antoine Prodhomme 17 octobre 2018. 
Tadashi Kawamata, Gesekondu n° 3 2016. Bois et peinture acrylique sur panneau. 153 x 210 x 25 cm.. Galerie Annely Juda Fine Art, Londres © photographie Le Curieux des arts Antoine Prodhomme 17 octobre 2018.  
Exposition sur cet artiste actuellement à la Villa Beatrix Enea à Anglet jusqu'au 3 novembre, dans le cadre de Littorale, la Biennale d'art contemporain d'Anglet.
Sanam Khatibi (1979, Téhéran), Blotties au cœur du désert, 2018. Huile et crayon sur toile. 180 x 220 cm.. Galerie Rodolphe Janssen, Bruxelles © photographie Le Curieux des arts Antoine Prodhomme 17 octobre 2018. 
Participe à l'exposition de groupe Mademoiselle (21 juillet 2018 - 6 janvier  2019) au CRAC Occitanie/Pyrénées-Méditerranée de Sète. http://lecurieuxdesarts.over-blog.com/2018/07/feminite-contemporaine-exit-
Markus Lüpertz, Arkadien Märkisch, 2018. 100 x 81 cm.. Am Rande, 2016. 100 x 81 cm.. Cadres peints par l'artiste. Galerie Michael Werner © photographie Le Curieux des arts Antoine Prodhomme 17 octobre 2018 
Markus Lüpertz est exposé cet automne 2018, dans trois lieux parisiens : musée de la Vie Romantique avec des sculptures, exposition de groupe avec Baselitz à la galerie Suzanne Tarasiève,  la galerie Almine Rech lui consacrant une exposition personnelle. 

Jean-Michel Othoniel, Nœud, 2018. Verre miroité, inox. Galerie Perrotin © photographie Le Curieux des arts Antoine Prodhomme 17 octobre 2018. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kader  Attia, Schizophrenic Melancholia, 2018. Cornes de moutons. 120 x 120 cm.. Galerie Regen Projects, Los Angeles © photographie Le Curieux des arts Antoine Prodhomme 17 octobre 2018. 

 
Gilles Kraemer & Antoine Prodhomme
 
FIAC Foire Internationale d'Art Contemporain
18 au 21 octobre 2018
Grand Palais - Paris 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article