Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Marie-Christine Sentenac

Luigi Benzoni, Castello, Venise © photographie Marie-Christine Sentenac. 

Tous les vénitiens de cœur le savent, il est des endroits infréquentables avant certaines "heures pâles de la nuit", bien après que les Maures de la Torre dell'Orologio ont frappé les douze coups de minuit. 

Je veux parler bien sûr des alentours du Rialto et de la place Saint-Marc (bien prononcer le C et non Saint-Mar comme la plupart des abrutis qui se croient chics et malins. Pour ma part je ne connais personne qui se prénomme Mar !) Des hordes de touristes chaussées de baskets et armées de dangereux sacs à dos entament dès le matin un marathon sans savoir où il les mène, dans cette cité musée rachetée peu à peu par les chinois (venant en majorité de la province du Zhejiang). Ultime pied de nez à un voleur de nouilles illustre, un certain Marco Polo ? L’amoureux de Venise, lui, assiste en mai aux vernissages de la Biennale d’Art ou d’Architecture, évite soigneusement les mois d’été ou alors séjourne au Lido, va aux projections de la Mostra del cinema, fréquente la Giudecca et a même des scrupules à se rendre à Torcello depuis que les abords de l’église sont souillés par les marchands ambulants et que tout le monde sait que là-bas, le coucher de soleil est comme nulle part ailleurs. 

Trêve de snobisme, qu’il est bon de flâner au Dorsoduro, le long du Zatterre, y déguster un bellini "al tramonte" quand l’au-delà du canal de la Giudecca s’empourpre à l’horizon et de vivre avec les vénitiens dans les quartiers du Ghetto, de Santa Marta, de l’Arsenal, ou de Castello. Castello justement ! Au bout de la calle del Pestrin, à peine passé un restaurant pseudo mythique et totalement surfait où l’on est reçu comme un chien dans un jeu de quilles, notoriété oblige, on découvre la boutique-atelier d’Alessandro Merlin, bien connu des amateurs d’insolite et de beau

Alessandro Merlin, Venise © photographie Marie-Christine Sentenac. 

Tout ici se démarque de la production courante qui "abime" les yeux des promeneurs : le sol de mosaïque à l’antique aux poissons stylisés, les chevaux pansus, les monstres marins, oiseaux, tigres, échappés d’un conte de fées, tout un bestiaire fantastique et poétique qui ornent les céramiques précieuses décorées à la main par l’artiste et cuites sur place dans son antre. Mais pas que…

Alessandro Merlin, Venise © photographie Marie-Christine Sentenac. 

Des éphèbes particulièrement bien pourvus par la nature et de girondes pin-ups s’étalent lascivement sur les services à thé ou à café et font de l’œil en vitrine. En y regardant de plus près …on se retrouve dans l’univers des érotiques picassiens, de Querelle de Brest et, Cocteau qui, dans le fond, n’est pas si loin de Genet… Drôle et coquin !

 Alessandro Merlin, Venise © photographie Marie-Christine Sentenac. 

C’est "Merlin l’enchanteur" qui s’amuse avec la technique si particulière du sgraffito. La promenade esthétique se poursuit à deux pas, virage à droite sur la Fondamenta del Tintor où se trouve la galerie de Luigi Benzoni.

Luigi Benzoni pour les deux sculptures de verre, Venise © photographie Marie-Christine Sentenac.

Sculpteur et peintre de grand talent Luigi, longtemps poulain des ateliers Berengo avant de prendre son indépendance, expose ici ses peintures au graphisme presque abstrait d’une force envoûtante. Monochromes de gris, noir ou brun. Visages hiératiques figurés en quelques traits à peine, icônes d’une humanité impénétrable. Profils et faces que l’on retrouve dans ses dessins, ses bronzes et aussi dans ses sculptures de verre aux inclusions de feuilles d’or. A Murano toutes techniques confondues, il sculpte la matière, cisèle la lumière. Ses vases sont des architectures aux proportions harmonieuses, des œuvres uniques pour amateurs avertis.

Luigi Benzoni, Castello, Venise © photographie Marie-Christine Sentenac.

On peut le rencontrer dans sa galerie de Castello et aussi près du Palazzo Grassi Aussi jovial et drôle que son travail est sombre et mystérieux, il adore bavarder sans que sa modestie soit jamais prise en défaut. 

Marie-Christine Sentenac 

Alessandro Merlin Castello 3876 Ouvert de 15 h à 19h Vendredi, samedi, dimanche, lundi, mardi. 

Luigi Benzoni Atelier Castello 3874 Ouvert de 15 h à 19 h Mercredi, jeudi, dimanche. 

Luigi Benzoni Atelier San Marco 3339 Ouvert de 15 h à 19 h Vendredi et samedi

www.luigibenzoniatelier.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article