Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Marie-Christine Sentenac

Ziva Kraus © photographie Marie-Christine Sentenac, octobre 2017.

Longue silhouette enveloppée dans un trench beige, cheveux de geai, teint pâle et bouche vermillon. Figure incontournable du monde culturel, installée à Venise depuis 1971, Ziva Kraus a créé la première galerie italienne consacrée à la photographie en 1979. Un must qui se cache sous les arcades de la piazza del ghetto depuis 2003. C’est le rendez-vous international des amateurs de beaux tirages.

IKONA VENEZIA © photographie Marie-Christine Sentenac.

Son talent pour dénicher les jeunes créateurs en devenir et les étroits liens d’amitié qu’elle entretient avec le gotha de  la profession, lui permettent au cours des années de présenter des expositions de grande qualité. Elle a fait découvrir aux vénitiens (et aux italiens) peu portés sur ce médium, Gisèle Freund, Berenice Abbot, Lisette Model, John Batho, Vito Asconcini, Gabriele Basilico, Mariano Fortuny, William Klein, Helmut Newton Martine Franck, Robert Doisneau…mais aussi des peintres tels Ida Barbarigo et Zoran Musíc (compagnon d’études) installés comme elle dans la cité des doges, Franco Fontana, Robert Combas, le plasticien Jan Fabre…. une liste inépuisable d’artistes.

Campo del Ghetto Nuovo © photographie Marie-Christine Sentenac.

Sa passion et sa ténacité forcent l’admiration de tous ceux qui la connaissent. Cette icône est intarissable sur ses coup de foudre. Elle a suivi les cours de peinture de l’Académie des Beaux-arts à Zagreb puis à Venise. Elle a assuré le commissariat de nombreuses expositions pour de prestigieuses institutions. Peintre, elle expose parfois ses pastels poétiques, sensations colorées, émotion et sentiment mêlés.

Le nouvel accrochage, PERCEPTIONS de Marya Kazoun, une jeune artiste libano canadienne, installée à Venise, parle de la compréhension du monde. Les performances et les installations de la plasticienne qui a participé à la 51e, 53e et 55e Biennale de l'art de Venise jouent avec la notion de temps et d’espace. Elle utilise des matériaux ordinaires, les sublimant en leur donnant une nouvelle vie. Un travail très original.

Marie-Christine Sentenac

PERCEPTIONS de Marya Kazoun

30 août  - 23 septembre 2018

IKONA VENEZIA

Campo del Ghetto Nuovo - Cannaregio 2909 - Venise

www.ikonavenezia.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article