Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

Claude Monet, Rapids on the Petite Creuse at Fresselines. 65.4 x 91.8 cm.. Signé et daté en bas à gauche Claude Monet 89. Provenance l'artiste, Giverny (1889-1900; vendu le 22 novembre 1900 à Durand-Ruel); [Durand-Ruel, Paris et New York, 1900-55; vendu le 15 décembre 1955 à Chollet]; Louis de Chollet, Paris (1955-58; vente Galerie Charpentier, Paris, 11 juin 1958, no. 289, à Wildenstein); [Wildenstein, Paris et New York, 1958; vendu à de Groot]; Adelaide Milton de Groot, New York (1958-d. 1967). Bequest of Miss Adelaide Milton de Groot (1876-1967), 1967 © Metropolitan Museum of Art, New York.

Claude Monet et la Creuse ? La série des 25 Creuse de Claude Monet, ses toiles des " Eaux semblantes " au Confluent de la Petite Creuse et de la Creuse, du Pont de Vervy, la connaît-on ? Exposée chez Georges Petit en 1889 soit avant les autres séries des Meules (présentées chez Durand-Ruel en 1891), des Peupliers (Durand-Ruel, 1892), de la Cathédrale de Rouen (Durand-Ruel, 1895), des Nymphéas (Durand-Ruel, 1900), de Londres (Durand-Ruel, 1904).

Cette série se trouve entre MET Fith Avenue (Eaux rapides de la Petite Creuse), musée Unterlinden de Colmar (La vallée de la Creuse, soleil couchant), musée Marmottan Monet (Vallée de la Creuse, effet du soir), Reims (Ravins de la Creuse, déclin du jour), Boston (Ravin de la Creuse, ciel gris et Eaux semblantes, effet de soleil), Wuppertal (Les Eaux semblantes, temps sombre), collections royales britanniques (Le Bloc. Paysage de la Creuse, qui appartint à Georges Clémenceau écrivant, le 23 décembre 1899, pour le remercier du cadeau de ce tableau : " Et voilà maintenant que, sans ma permission, vous me bombardez de ce monstrueux caillou de de lumière [...] Vous taillez des morceaux de l'azur pour les jeter à la tête des gens " ), autres institutions et collections privées...

Espace Monet Rollinat, Fresselines © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Fresselines.

Réponse relative à cette série creusoise de Claude Monet  (Paris 1840 - 1926 Giverny), en vous rendant à Fresselines pour visiter l'EMR inauguré le 1er juiller 2018. Cette bâtiment, ancienne grange construite dans les années 1950, fut aménagée en centre d'exposition de 1997 à 2007 puis devint l'office du tourisme jusqu'en 2016.

Restructuré par le Cabinet d'architecture Atelier Andron assisté du cabinet d'architecture intérieur Merlin-Anglade Franck, le budget et financements de l'opération de la réhabilitation de l'EMR dont le maître d'ouvrage est la communauté de communes du Pays Dunois, Pays Sostranien et de Bénévent Grand Bourg s'élèvent à 969 000 € H.T..

Plaque apposée sur l'auberge de la mère Baronnet où résida Claude Monet © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Fresselines.

EMR ? Acronyme abscons, peu évocateur pour Espace Monet Rollinat, référence au peintre Claude Monet et au poète Maurice Rollinat qui vinrent dans ce bourg creusois.

Claude Monet, sur les conseils de Gustave Geoffroy et à l'invitation de Maurice Rollinat, séjournera dans ce village au confluent de la Creuse et de la Petite Creuse en janvier 1889 avec Gustave Geoffroy puis du 5 mars au 19 mai de la même année, résidant à l'auberge de la mère Baronnet, face à l'église. A cette époque, le peintre préparait son exposition commune avec Auguste Rodin, galerie Georges Petit, où 14 de ses toiles fresselinoises furent montrées.

Pourquoi cette plaque de granit noir apposée très haut sur l'ancienne auberge de Marthe Baronnet (Chéniers 1845 - 11 mars 1896 Fresselines), comme mise à l'écart, évoque-t-elle tristement son séjour ici ? Le noir ne lui sied pas aurait pu dire Georges Clemenceau ! Une plaque plus en phase dans ce village qui a souhaité jouer la carte du père de l'impressionnisme serait opportune. 

L'association Les Amis de Fresselines, village d'artistes vient de lancer l'initiative ce 13 août 2018 d'installer un buste en bronze rendant hommage à Monet. 40 000 euros sont nécessaires. L'artiste américaine Susie Chism, vivant à Carcans, en Gironde, a été sélectionnée. Inauguration prévue en 2019. L'opération de financement participatif est lancée sur la plateforme https://dartagnans.fr.

Auguste Rodin (Paris 1840-1917 Meudon), Dernière vision ou L'Étoile du matin ou Avant le naufrage, sculpture placée au chevet de l'église de Fresselines en hommage à Maurice Rollinat © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018.

Maurice Rollinat s'installe en septembre 1883 au hameau de Puy-Guillon, avec sa compagne la comédienne Cécile de Gournay, puis l'année suivante à Fresselines, à La Pouge, une petite maison à la sortie du bourg. Devant celle-ci est installé depuis 1960 le buste en bronze du poète par Paul Surtel, inauguré en 1939 devant l'église. " Ma maisonnette montre aux horizons tranquilles, / Ses volets verts, ses clairs carreaux extasiés, / Le lierre et le moussu de sa toiture en tuiles / Et ses murs lumineux tout fleuris de rosiers. ".

Pendant 20 années, il y résidera, recevant ses hôtes des alentours, ses amis Guillaumin et Alluaud, ceux venus de Paris, Rodin, Monet " enchanté par mes hôtes qui sont très bien pour moi. Rollinat toujours charmant à son piano et par son extraordinaire conversation ". Il meurt à Ivry-sur-Seine le 26 octobre 1903. Honorant la mémoire de Rollinat, la sculpture d'Auguste Rodin Dernière vision, appelée aussi L'Étoile du matin ou Avant le naufrage, fut placée sur le mur extérieur de l'église de Fresselines, inaugurée le 21 octobre 1906 en présence de l'artiste.

Photographies de Maurice Rollinat © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Espace Monet Rollinat, Fresselines. 

Totale réussite dans cet Espace, dirigé par Pierre Veysseix - également directeur de l'Hôtel Lépinat / Centre d'interprétation du patrimoine à Crozant - dans ses évocations multimédia de Maurice Rollinat et de Claude Monet dans les salles du rez-de-chaussée.

Vue de l'Espace Monet Rollinat, salle Maurice Rollinat © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Fresselines.

Des panneaux retracent la vie de Maurice Rollinat (Châteauroux 1846-1903 Ivry-sur-Seine), appartenant à une famille de notaires et d'avocats, son père François fut député de l'Indre, ami de George Sand auquel il dédiera son premier ouvrage Dans les brandes (1877). La poésie de Rollinat, dans une inspiration d'Edgar Allan Poe et de Charles Baudelaire, exhale la nature, le fantastique, le morbide, la femme, la musique, les animaux, la végétation,. En février 1883 paraissent Les Névroses, son recueil le plus célèbre. Quittant brusquement la capitale, il s'installe à Fresselines. Journées passées à se promener avec son chien Pistolet, pêcher à la ligne, jouer au piano (aujourd'hui conservé au musée de Guéret). Dans cette atmosphère apaisante, il ne cesse d'écrire. L'Abîme (1886), La Nature (1892), Les Apparitions (1896), Paysages et Paysans (1889), En errant (1903) ouvrage en prose. Trois livres seront publiés à titre posthume : Les Ruminations (1904), Les Bêtes (1911) et Fin d'oeuvre (1919).

Vue de l'Espace Monet Rollinat, salle Maurice Rollinat © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Fresselines.

Dans cet espace, vous pouvez écouter ses poèmes, en grande partie composée à Fresselines. " La biche brame au clair de lune / Et pleure à se fondre les yeux : / Son petit faon délicieux / A disparu dans la nuit brume. " (La Biche, Les Névroses (Les Refuges)).

Vue de l'Espace Monet Rollinat, salle Claude Monet © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Fresselines.

Œuvre immersive, ne jouant ni sur la grandiloquence ni sur la démesure, une courte vidéo due à l'agence Clap 35, évoque le séjour de Claude Monet, avec une projection de 19 tableaux creusois. Des textes lus de sa correspondance entre le peintre et son épouse Alice se mêlent à la pluie, le vent, la rivière, le tic-tac du balancier d'une pendule, le tonnerre, les oiseaux, une plongée dans la nature creusoise. Tout ceci complété par des panneaux avec quelques toiles peintes en Creuse, conservées dans des institutions publiques.

 Vue de l'Espace Monet Rollinat, salle Claude Monet © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Fresselines.

Vue de l'Espace Monet Rollinat, salle Claude Monet © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Fresselines.

Une longue frise, le long des murs, évoque l'homme qui doute le 18 mars " j'ai environ 14 toiles en train; ça marche bien mais piano et avec beaucoup de mal ", confronté à la nature changeante - le 22 mars, il neigea -, à la lumière qu'il faut capter en trois minutes, le 28 mars plein soleil, " le beau temps est revenu pour une courte durée " mais " la Creuse a grossi et est toute jaune, ce qui va m'empêcher de travailler pendant plusieurs jours " écrit-il à son épouse le 5 avril, certain d'avoir terminé le 15 avril " d'ici quelques jours, je vous fixerai sur mon retour qui aura lieu dans le courant de la semaine prochaine ".

Vue de l'Espace Monet Rollinat, salle Claude Monet © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Fresselines.

Vue de l'Espace Monet Rollinat, salle Claude Monet © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Fresselines.

24 avril pluvieux pour écrire à Gustave Geoffroy " Je n'arrive à rien de bon, et malgré votre confiance, j'ai bien peur que tous ces efforts n'aboutissent à rien ! ". Manifestement, la pluie joue du mental sur lui puisque le 6 mai " Il est écrit que tous les efforts que je fais seront inutiles. Le temps est redevenu horrible ". Confiance retrouvée puisque le 12 mai il faisait part de son optimisme à Alice " Hier j'ai pu travailler à onze toiles, ce qui ne m'est jamais arrivé ". Le 19 mai, il quittait Fresselines.  

Vue de l'Espace Monet Rollinat, salle Claude Monet © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Fresselines.© photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, mai 2018, Fresselines.

Photographies de Pascal Szolnik (né en 1970) © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juillet 2018, Espace Monet Rollinat Fresselines.

Second aspect de l'EMR, ce centre s'ouvre, dans ses salles du premier étage, sur la création contemporaine, dans toutes ses pratiques : peinture, sculpture, photographie, vidéo, gravure, sculpture... Quelques artistes présentés : Pierre Nouaille, Frédéric Besset-Sinais, les photographes Pascal Szkolnik et Mélanie Chenu... Des résidences d'artistes, de un à quatre mois sont programmées, dans la problématique du paysage. 

 

Gilles Kraemer

Espace Monet Rollinat / Centre d'art de Fresselines

2, allée Fernand Maillaud

23 450 Fresselines

www.sites-valleedespeintres.com/centre_d_art_espace_monet_rollinat.html

Claude Monet (Paris, 1840 - 1926, Giverny), La Vallée de la Creuse, soleil couchant, 1889. Huile sur toile. 73 x l70,5 cm.. Achat, 1975. Musée Unterlinden, Colmar © Musée Unterlinden, Colmar.

Au sujet du Claude Monet du MET https://www.metmuseum.org/art/collection/search/437120?sortBy=Relevance&ft=monet&offset=20&rpp=20&pos=22

Quatre autres lieux à visiter.

Forteresse médiévale de Crozant. Au confluent de la Creuse et de la Sédelle, les ruines de cette place forte médiévale furent un lieu d'inspiration des peintres de l'École de Crozant.

16, rue Isabelle d'Angoulême - 23 160 Crozant.

Hôtel Lépinat / Centre d'interprétation du patrimoine

5, rue Armand Guillaumin - 23 160 Crozant -

lecurieuxdesarts.over-blog.com/2018/08/crozant-et-fresselines-la-vallee-des-peintres-de-l-ecole-de-crozant-i.html   www.sites-valleedespeintres.com/hotel_lepinat.html

Tuilerie de Pouligny.Tuiles, poteries, fours, l'histoire des métiers sont les éléments de l'écomusée de la Tuilerie de Pouligny. Ce lieu, en relation avec Le Centre céramique contemporaine La Borne (Henrichemont, Cher) et le musée Adrien Dubouché à Limoges, est aussi un centre de formation pour les artistes pouvant rester en résidence de un à quatre mois, avec l'obligation d'y laisser une pièce. Chaque année un pays est à l'honneur tel le Japon, l'Argentine ou les Pays-Bas, le Sénégal, le Burkina-Fasso, la RPC ou la Corée du Sud. En 2022, une exposition célébrera les 20 ans de ce lieu.

Chemin des Tuiliers - 23 220 Chéniers.

Scénovision dans la thématique de la vie rurale et des maçons de la Creuse ou l'histoire d'un voyage dans le temps, entre 1879 et 1923. Vous pourrez aussi y déguster et y acquérir la Bénéventine, inventée en 1896 par le pharmacien Paul Pélissier. Composée d'armagnac, de cognac, d'angélique, de cardamone et de ... , cette liqueur jaune ambrée titrant à 40°, est refabriquée depuis 2006 après avoir que sa production ait été interrompue en 1914.

18 rue de l'Oiseau - 23 210 Bénévent-l'Abbaye - www.benevent-scenovision.fr/ 

Lecture : Christophe Rameix, L'École de Crozant. Les peintres de la Creuse et de Gargilesse 1850-1950), 1991, réédité en 2002, éditions Lucien-Souny. Du même auteur, Impressionnisme et postimpressionnisme dans la Vallée de la Creuse, 2012, éditions Christian Pirot et Detroy - Œuvres majeures, 2000, éditions des Amis des peintres de Crozant-Gargilesse.  

Au sujet de l'École de Crozant, dans le souvenir de quatre expositions.

lecurieuxdesarts.over-blog.com/2016/07/la-vallee-de-la-creuse-vallee-des-peintres-charles-bichet-et-allan-osterling-eugene-alluaud-et-alfred-smith-entre-berry-et-limousin

lecurieuxdesarts.over-blog.com/2016/07/la-vallee-de-la-creuse-vallee-des-peintres-eugene-alluaud-et-alfred-smith-charles-bichet-et-allan-osterlind-entre-berry-et-limousin 

Pour votre séjour à Fresselines www.fresselineshier.fr/Pour votre séjour. Chambres d'hôtes au domaine de la Jarrige (23320 Saint-Vaury) ou hôtel du Lac (23160 Crozant). Restaurants Hôtel du Lac, Auberge de la Vallée ou L'Éclat du soleil à Crozant. Restaurant Les artistes du Confluent à Fresselines face à l'hôtel dans laquelle séjourna Monet et le bas-relief de Rodin représentant Maurice Rollinat.

Pour préparer votre séjour en Creuse http://www.tourisme-creuse.com/fr/la-vallee-des-peintres et www.tourisme-valleedespeintres-creuse.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article