Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

James Lee Byars (1932 - 1997), Le Petit Ange Rouge, 1991-1993. 333 boules de verre rouge. 11 x 550 x 500 cm.. Exposition Una fornace a Marsiglia. Cirva. Fondazione Querini Stampalia © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse Biennale d'Architecture, Venise, 21-25 mai 2018.

 

d.c.a (association française de développement des centres d’art contemporain) (re)met à l’honneur la manifestation Plein Soleil - titre inspiré du film de René Clément -, l’été des centres d’art contemporain. Renaissance après les éditions de 2007 et 2009, cet ensemble d'événements invite à découvrir des manifestations artistiques, entre expositions personnelles ou collectives, partout en France. Et... à Venise au moment de la Biennale de l'architecture. Tel un parcours estival, associant 49 centres, Plein Soleil reflète le dynamisme du réseau formé par ces lieux dont la particularité est d'être établis dans des friches ou des bâtiments du patrimoine requalifiés en lieux d'art.

 

Krijn de Koning (né en 1961 à Amsterdam, Pays-Bas), Observatorium, Keizersrande, Pays-Bas, 2014. Bois peint et béton. Photographe : Krijn de Koning. Exposition Krijn de Koning Des volumes et des vides au LIFE - base des sous-marins à Saint-Nazaire. 1er juin-23 septembre 2018.

 

Quelques pistes ?

Le Grand Café à Saint-Nazaire avec La moustache cachée dans la barbe explore l'univers d'humour de Francisco Tropa dans les ombres lointaines de Marcel Duchamp et Raymond Roussel nous plongeant dans un temps suspendu et indéterminé. Alors qu'au LiFE, dans cette même ville, l’artiste néerlandais Krijn de Koning investit l’espace monumental de cette ancienne base de sous-marins avec une sculpture labyrinthique qui renverse la perception intérieur - extérieur.

Stéphane Vigny, Oscar, Gustave, André, 2015. Courtesy l'artiste et le centre d'art contemporain Le Carré

Exposition Gontierama 2018 avec Michel Blazy, Marcel Dinahet, Laurent Le Deunff, Présence Panchounette, Stéphane Vigny. 5 lieux et 5 artistes pour un autre regard sur la ville au Centre d’art contemporain Le Carré à Château-Gonthier. 26 mai - 26 août 2018.

 

Céline Ahond à La Ferme du Buisson à Marne-la-Vallée relève le défi avec Au pied du mur, au pied de la lettre d'une performance de trois mois qui se déplie à la façon d’un livre pour accueillir toutes les rencontres possibles.

À La Halle des bouchers à Vienne Mon cher fils de Valérie Mréjen, à travers une vidéo et des éléments épistolaires, explore les relations père-fils.

Le Centre régional de la photographie Hauts-de-France à Douchy-les-Mines associé au centre d’art Contretype à Bruxelles co-construit un projet autour de leurs collections réciproques avec Métaphores urbaines, d'Angel Marcos à à Alain Paiement, dans le regard poétique posé par les artistes sur la dimension métaphorique de la ville.

La Criée à Rennes présente la peinture de dérision et d'humour Vincent Gicquel.

 

Judy Chicago (née en 1939 à Chicago, vit et travaille au Nouveau Mexique), Purple Atmosphere #4/fireworks, 1969. Santa Barbara, CA DVD 30′. Courtesy l'artiste et le Centre d'art contemporain de la Villa Arson. 

Exposition Judy Chicago Californie, les années cool au Centre d’art contemporain de la Villa Arson à Nice. 1er juillet - 4 novembre 2018.

 

Marcel Dinahet, Les sources de la Mayenne, 2018. Courtesy l'artiste et le Centre d’art contemporain Le Carré à Château-Gonthier.

Exposition Gontierama 2018 avec Michel Blazy, Marcel Dinahet, Laurent Le Deunff, Présence Panchounette, Stéphane Vigny. 5 lieux et 5 artistes pour un autre regard sur la ville au Centre d’art contemporain Le Carré à Château-Gonthier. 26 mai - 26 août 2018.

 

 

Au Creux de l’enfer à Thiers, Les Enfants du sabbat n°19 s'ébattent, de Jimmy Beauquesne, Maïté Marra ou Hugo Ziegler, entre parodie, fantaisie espiègle ou introspection grave. La Synagogue à Delme, avec la collaboration de la Fondation d'entreprise Hermès laisse carte blanche au photographe Jean-Luc Moulène, au travail analytique et mystérieux pour Jets et faits. Pour son monumental Casapellllum au LAIT (Laboratoire Artistique International du Tarn ), Laurent Pernel "copie/colle" les façades Art nouveau de Gérone en Espagne sur une façade d'Albi, telle une peau d'aluminium réfléchissant la lumière.

Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux se consacre aux Women on Paper d'Esther Ferrer, à Aurélie Nemours ou Amy Vogel.

Une constellation du peut-être au Centre international d’art & du paysage de l’île de Vassivière développe sur toute l'île le langage visuel géométrique révélateur des éléments constitutifs de l’abstraction de Joëlle Tuerlinckx.

 

 

 

 

Exposition Una fornace a Marsiglia. Cirva. Le Stanze del vetro. Isola di San Giorgio  © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse Biennale d'Architecture, Venise, 21-25 mai 2018.

 

Un hors-frontière avec le Cirva (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques) de Marseille qui s'exporte à Venise. Una fornace a Marsiglia - Cirva est visible aux Stanze del Vetro à San Giorgio et à la Fondation Querini Stampalia avec des artistes et designers, d'Erik Dietman à Giuseppe Penone, de Dove Allouche à Philippe Parreno, de James Lee Byars qui travailla avec ce centre de 1991 à 1995 à Jana Sterbak. San Giorgio présente l'histoire du Cirva avec les œuvres de 10 artistes qui ont formé une part importante de la collection du centre marseillais. La Fondazione Querini Stampalia explore la démarche de 8 créateurs, rendant évident le questionnement du verre dans la traduction d'une pensée, d'un passage d'un état à l'autre, la réalisation d'une forme à partir d'une idée. Giuseppe Caccavale et Remo Salvadori ont produit de nouvelles œuvres pour cette exposition. Ne pas oublier aussi de regarder la restructuration merveilleuse de l'entrée et du jardin due au fabuleux Carlo Scarpa dans les années 1960.

 

Giuseppe Caccavale (1960, Afragola, Campania, Italie), Armenia, Istituto di traduzione, 2017. Verre, texte peint de phrases du poète russe Ossip Mandelstam extraites d'Armenia publié en 1931. Dimensions variable. Exposition Una fornace a Marsiglia. Cirva. Fondazione Querini Stampalia © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse Biennale d'Architecture, Venise, 21-25 mai 2018.

 

Au premier plan : Francisco Tropa (1968, Portugal), Le Firmament, 2007. Verre soufllé, mécanisme, papier, cordes de lin. 161 x 100 x 100 cm.. Sur les murs Dove Allouche (1972, France), Mycota, 2015-2016. Photographie, verre soufflé, verre. 48 x 48 x 5,5 cm.. Au sol Hreinn Fridfinnsson, Sans titre, 2002. Verre soufflé, plaque inox, miroir. 88 x 705 x 122 cm. Exposition Una fornace a Marsiglia. Cirva. Fondazione Querini Stampalia © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse Biennale d'Architecture, Venise, 21-25 mai 2018.

 

Des rendez-vous aux quatre coins de l'hexagone. Avec une incise à Venise et sa biennale d'Architecture 2018, à mon avis la meilleure et la plus sensible depuis de très nombreuses années.

 

Gilles Kraemer

déplacement et séjour à Venise à titre personnel au moment de la semaine presse de la Biennale de l'architecture

Cet article est paru dans le n°19 de la revue Artaïssime, mai 2018, dans un texte plus réduit sans la partie Cirva développée suite à ce déplacement à Venise  https://artaissime.org/revues/artaissime-n19.pdf.

 

Plein Soleil. L'été des centres d’art contemporain

1er juin au 30 septembre 2018

Internet www.dca-art.com

Pour Venise www.querinistampalia.org et lestanzedelvetro.org

Pour Artaïssime www.artais-artcontemporain.org/ 

 

Exposition Una fornace a Marsiglia. Cirva. Isola di San Giorgio © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse Biennale d'Architecture, Venise, 21-25 mai 2018.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article