Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Giambologna (1529-1608), Le Mars de Dresde, après 1587. Bronze 39, 3 cm.. Socle 8, 5 cm..

Expositions : Édimbourg, Royal Scottish Museum; London, Victoria and Albert Museum; Vienna, Kunsthistorisches Museum, Giambologna 1529-1608: Sculptor to the Medici, 1978, no. 43; Berlin, Altes Museum, Von allen Seiten schön. Bronzen der Renaissance und des Barock, 1995, no. 114; Florence, Museo Nazionale del Bargello,Giambologna: gli dei, gli eroi. Genesi e fortuna di uno stile europeo nella scultura, 2006, no. 24; Vienne, Kunsthistorisches Museum, Giambologna. Triumph des Körpers, 2006, no. 11; Dresde, Grünes Gewölbe im Dresdner Residenzschloss, Giambologna in Dresden. Die Geschenke der Medici, 2006.

Crédit photographique Sotheby's.

S'il y a un lot que l'on suivra ce mercredi 4 juillet 2018 chez Sotheby's Londres c'est le 5 lorsque cette maison mettra en vente un bronze d’un des plus grands sculpteurs de la Florence du XVIe siècle : Jean de Bologne / Giambologna (Douai 1529 - 1608 Florence). Le Mars de Dresde a été créé en cadeau personnel à l’Électeur Christian 1er de Saxe (Dresde 1560 - 1591). C’est l’un des quelques bronzes du vivant de l’artiste documentés, et aussi l’un des rares à apparaître sur le marché. Il fut retiré de la vente et vendu à une institution allemande (1)

Giambologna (1529-1608), Le Mars de Dresde, après 1587. Bronze 39, 3 cm.. Socle 8, 5 cm.. Crédit photographique Sotheby's.

Mars est un tour de force de l’époque maniériste. Jean de Bologne a voulu représenter un héros masculin archétypal : un dieu de la guerre mythologique, qui apparait sans son iconographie spécifique - le casque, la lance et le bouclier ignorés - avec seulement la poignée d’une épée pour indiquer son identité. L’artiste se concentre plutôt sur le rendu magistral de la musculature, la silhouette majestueuse en mouvement, et le regard perçant et intense. La pose évoque l’assurance et la maîtrise : Mars est à la fois défiant et à découvert, puissant et néanmoins élégant.

Giambologna (1529-1608), Le Mars de Dresde, après 1587. Bronze 39, 3 cm.. Socle 8, 5 cm.. Crédit photographique Sotheby's.

Jean de Bologne a offert cette œuvre à l’Électeur de Saxe. Eu égard au prestige du destinataire, il tenait à créer la meilleure œuvre possible. Son arrivée en Saxe est documentée dans l’inventaire de 1587 du Dresden Kunstkammer : "Moulage d’un portrait de Mars, envoyé par Giovanni Bologna à sa Grâce l’Electeur".

Si les cadeaux princiers sont des échanges diplomatiques pendant la Renaissance, ce bronze est le seul de Jean de Bologne à avoir été produit pour une altesse royale.

Pour Alexander Kader, co-directeur Monde du département Sculptures et Objets d’Art chez Sotheby’s: "Créé par un génie de la Renaissance, Mars incarne la maîtrise et l’innovation avec lesquelles Jean de Bologne a construit sa renommée. L’artiste ne pouvait pas faire moins que réaliser une création digne d’un prince pour ce cadeau personnel destiné à un commanditaire royal ".

 

Giambologna (1529-1608), Le Mars de Dresde, après 1587. Bronze 39, 3 cm.. Socle 8, 5 cm..  Crédit photographique Sotheby's.

Les sculptures figurant dans cette vente proviennent de la collection de l’entreprise Bayer AG. Tous les bénéfices seront reversés au profit du programme de la fondation Bayer AG notamment pour l'acquisition de nouvelles œuvres pour leur collection.

Pour Thomas Helfrich, directeur Culture, Sport & Education chez Bayer AG: “La collection Bayer AG inclut des œuvres d’Art Moderne, de l’Expressionnisme Allemand, de l’École de Paris, de l’art de l’après-guerre et de la fin du XXe siècle. Le Jean de Bologne est unique dans cette collection, aussi bien par sa date d’exécution que par son style. Afin d’assurer sa future conservation et la visibilité qu’il mérite, nous avons décidé de le mettre en vente. Les bénéfices de la vente seront réinvestis dans de la création contemporaine, en lien avec nos objectifs de développement de la collection ».

Giambologna (1529-1608), Le Mars de Dresde, après 1587. Bronze 39, 3 cm.. Socle 8, 5 cm. Crédit photographique Sotheby's.

L'estimation de cette fonte proposée lors de la vente Sotheby’s Treasures est de 3-5 millions de £ / 3 400 000 - 5 700 000 €.

C’était l’un des clous de la vente organisée par Sotheby’s à Londres le
4 juillet. Estimé de 3 à 5 millions de livres (3,4 à 5,6 millions d’euros),
un bronze représentant le dieu de la guerre Mars, œuvre du sculpteur
d’origine française Jean Bologne, a été retiré in extremis deux jours avant
de la vacation par la maison américaine. La pièce a été cédée de gré à gré
à la Staatliche Kunstsammlung de Dresde en Allemagne par le vendeur, le
groupe pharmaceutique germanique Bayer AG. Le prix de la transaction
n’a pas été dévoilé mais selon un porte-parole de Sotheby’s, la maison de
ventes «
a été récompensée de ses efforts en accord avec son contrat de vente
signé avec Bayer
». Certains spécialistes estiment qu’une telle sculpture du
XVI
e
siècle, étant donné sa rareté, aurait pu atteindre 10 millions de livres
(11,3 millions d’euros) si elle était passée sous le marteau. Le record actuel
pour Jean Bologne est de 3,6 millions de livres, obtenu à Londres en 2014
chez Christie’s

Gilles Kraemer 

Sotheby's Londres 

Vente 4 juillet 2018

www.sothebys.com/en/auctions.html

Giambologna (1529-1608), Le Mars de Dresde, après 1587. Bronze 39, 3 cm.. Socle 8, 5 cm.. Crédit photographique Sotheby's.

(1) Estimé de 3 à 5 millions de livres (3,4 à 5,6 millions d’euros), ce bronze a été retiré in extremis deux jours avant la vacation. Il fut cédé de gré à gré à la Staatliche Kunstsammlung de Dresde en Allemagne par le vendeur à un prix qui n’a pas été dévoilé. Certains spécialistes estiment qu’une telle sculpture du XVIe siècle aurait pu atteindre 10 millions de livres (11,3 millions d’euros) si elle était passée sous le marteau. Le record actuel pour Jean Bologne est de 3,6 millions de livres, obtenu à Londres en 2014 chez Christie’s.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article