Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

Girolamo Mercuriale. De arte gymnastica. Venise, Lucantonio II Giunta. 1573. In-4. Bois gravé du Lancer du disque © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, avril 2018. "Cette gravure représente - pour la première fois - dans la même image, les phases successives d'un même mouvement".

Qu'est-ce la bibliothèque d'un "curieux" ? Réponse en 80 ouvrages appartenant à Georges Vigarello, directeur d'études à l'EHESS, titulaire de la chaire d'histoire des politiques culturelles. Pour la présenter, la bibliothèque de l'Arsenal, lieu parlant au cœur de tous les bibliophiles, ayant exposé des ouvrages choisis des bibliothèques de Pierre Bergé en 2013. Jean Bonna en 2015 ou Pierre Leroy en 2016. Ce lieu intime sied parfaitement au monde feutré du connoisseur.

Description générale de ce qui s'est passé en la Place Royalle, dimanche dernier, 17 may... . Lyon, Michel Lautret, 1620. In-8. Page de titre © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, avril 2018. Exposition Le corps et l'imaginaire. Georges Vigarello et ses livres.

Curieux, Georges Vigarello l'est et montre "des livres rassemblés non dans le but exclusif de l'extrême préciosité ou de l'extrême rareté, mais dans celui de leur rapport possible avec une recherche conduite sur la longue durée [...] un ensemble présenté par un chercheur, un historien, un intellectuel" selon Laurence Engel. D'un ouvrage de 1620 à un ouvrage de 1922. D'une Description générale de ce qui s'est passé en la Place Royalle, "merle blanc" de la bibliophilie au Catalogue de la manufacture française d'armes et de cycles de Saint-Étienne dont l'intérêt réside dans la présentation pour la première fois de la salle de bain. Un parcours, de la plus désirable à la plus commune des publications.

Vitrine des jeux aux sports © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, avril 2018

© photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, avril 2018.

Les Maîtres humoristiques : Ferdinand Bac. Préface de Marcel Prévost. Paris, Félix Juven, s.d. [env. 1907]. Bois gravé de La réforme du vêtement féminin, La suppression du corset © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, avril 2018.

Gerolamo Cardano. La Métoposcopie. Paris, Thomas Jolly, 1658. In-folio. Bois gravé Les marques du zodiaque sur le visage © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, avril 2018. "Les points et les marques du visage sont ici mis en rapport avec l'emplacement des signes du zodiaque".

Dans "la passion et la curiosité de la fréquentation des livres anciens" comme il le souligne, dans cette constitution "d'ensembles anciens, quelquefois peu coûteux, mais dont la valeur tient à l'originalité des relations susceptibles d'être établies eux". La thématique est celle du corps et de l'hygiène qu'il étudie et professe, transcrivant son parcours de la parution du Le propre et le sale : l'hygiène du corps depuis le Moyen Âge (1985.) à La robe. Une histoire culturelle, du Moyen Âge à aujourd'hui (2017) de ce chercheur qui fut aussi co-commissaire de La toilette. Naissance de l'intime au musée Marmottan Monet en février 2015. 

Giambattista della Porta. La physionomie humaine. Rouen, Jean et David Berthelin, 1655. In-8. Bois gravé de l'homme bœuf © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, avril 2018. "Le caractère de l'homme, au-delà de la référence à l'astrologie, est aussi, pour ces physiognomonistes de la modernité, tiré de la ressemblance possible avec l'animal. L'homme-bœuf est lâche et sans cœur".

Le corps comme sujet, de l'antiquité à nos jours, dont les livres présentés sont le reflet, dans la double approche de porteurs de signes - sémiophores - et porteurs de sens, comme outils de connaissance. Dans l'étude de l'hygiène, du sport, de l'éducation physique, de la beauté, du maintien, de l'obésité, de la silhouette, de la robe, du viol, de la violence, de la santé. Avec une valeur esthétique telle la planche dépliante d'un combat de gladiateurs selon la gravure extraite de De arte gymnastica édité à Amsterdam en 1672 sous les presses d'Andreas Frisius. 

Détail de Girolamo Mercuriale. De arte gymnastica. Amsterdam, Andreas Frisius. 1672. In-folio. Gravure sur cuivre du Combat des gladiateurs, planche dépliante © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, avril 2018. "Le prestige des Romains aux XVIe et XVIIe sièces et leurs exercices dans les amphitéâtres s'impose : modèle magnifié de l'Antiquité, diversité des actes, des positions et des jeux. À quoi s'ajoute une relative indifférence à la violence ainsi illustrée".

Le parcours de l'exposition reflète les thèmes chers à ce bibliophile, athlète de haut niveau et agrégé de philosophie, en sept scansions depuis "Silhouettes" à "Des jeux aux sports", de "Visages" à "L'anatomie et ses modèles", de "Comprendre le mouvement" à "Eau". "Les révolutions de la robe" constitue le dernier chapitre, des canons rigides de la robe féminine du Grand Siècle à la femme sportive selon Henri de Montherlant pour Paysages des Olympiques, photographies de Karel Egermeier (1940).

Intimité, de l'Antiquité jusqu'à nos jours. Illustrations de Maggy Monier. Paris, Ls belles collections, vers 1930. Lithographie en couleurs d'une élégante moderne devant sa baignoire © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, avril 2018. "La salle de bains avec sa baignoire est le lieu incontournable de l'hygiène "moderne", l'espace intime où se fabrique la beauté".

Qui est Georges Vigarello ? Dis moi ce qu'il collectionne et je te dirai qui il est. Comme un portrait chinois dans ce choix de la diversité de sa collection, ses livres reflètent l'homme, l'enseignant mais surtout le Curieux "au regard qui n'a jamais su, ni pu, se borner à un seul horizon" selon Vincent Barras.

Un Kunstkammer des livres d'un parfait gentilhomme dans un dialogue tout trouvé avec l'Arsenal abritant la collection du marquis de Paulmy d'Argenson, l'un des bibliophiles du Siècle des lumières. 

Gilles Kraemer

Le corps et l'imaginaire. Georges Vigarello et ses livres

12 avril - 13 mai 2018

Bibliothèque de l'Arsenal - Paris 4ème

Commissariat d'Olivier Bosc et Georges Vigarello

Catalogue. Collection Bibliothèques de bibliophiles. 96 pages. 40 illustrations. Éditions BnF. 30 €.

Internet www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.vigarello_arsenal.html

Une sculpture de Mauro Corda, Contorsionniste est présentée au milieu de cette exposition.

www.maurocorda.com

Nicolas Régnier. Jeune femme à la toilette. Circa 1626. Lyon, musée des Beaux-Arts. Vue de l'exposition La toilette. Naissance de l'intime, musée Marmottan Monet, Paris, 12 février-5 juillet 2015 © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse 12 février 2015.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article