Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer & Antoine Prodhomme

 

 

 

 

Après avoir célébré en 2017 ses dix ans, le Prix MAIF pour la Sculpture lance sa 11e édition. Le concours est ouvert à tous les artistes émergents, français ou francophones, résidant en France, qui n’ont jamais travaillé le bronze et ce, quelle que soit leur pratique artistique. 

Depuis onze ans, la MAIF s’engage aux côtés de la création contemporaine et des savoir-faire, dans le cadre de sa politique de mécénat culturel. Avec le Prix MAIF pour la Sculpture, elle propose une liberté de création aux artistes émergents qui souhaitent, dans une logique contemporaine, travailler ce matériau de référence dans l’histoire de l’art qu'est le bronze.

Le projet du lauréat est fondu en deux exemplaires. La MAIF offre au lauréat le premier exemplaire (1/8) et le moule réalisé, elle conserve le second exemplaire (2/8) qui est exposé dans ses locaux.

Dix lauréats se sont succédés depuis la création du Prix : Elsa Sahal, Brigitte Zieger, Françoise Petrovitch, Antoine Dorotte, Vincent Mauger, Président Vertut, Nicolas Milhé, Florian Viel, François-Noé Fabre et Angelika Markul. 

Dominique Mahé, président de la MAIF, Marie-Anne Ben Maïz, administratrice honoraire de la MAIF, Gaël Charbau, commissaire d’exposition et critique d’art indépendant, Hubert Lacroix, directeur de la Fonderie Susse, Marianne Lanavère, directrice du Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière, Anne Langlois, directrice du centre d’art 40mcube à Rennes, la commissaire pour les expositions d’art contemporain à la Villa Médicis à Rome Chiara Parisiet le sculpteur Marc Vellay, composent le jury 2018.

Angelika Markul, Mylodon de Terre, 2017. Métal, cire, bois, feutre et corde. 150 x 50 x 30 cm.

© Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, 21 septembre 2017.

Le 10ème Prix MAIF pour la Sculpture fut remis, le 21 septembre 2017, à Angelika Markul (née en 1977) pour son projet Mylodon de Terre. Cinq projets avaient été sélectionnés par le jury : ceux d’Alfredo Aceto, Brice Chatenoud, Nicolas Boulard, Angelika Markul et Thomas Waroquier.

 

 

Angelika Markul, Mylodon de Terre, 2017. Métal, cire, bois, feutre et corde. 150 x 50 x 30 cm. © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, 21 septembre 2017.

Mylodon de Terre s’inspire des mythes et légendes autour de la créature du mylodon. Cet animal préhistorique a été découvert à la fin du XIXème siècle en Patagonie, Argentine. Il n’existe aucune autre trace ni illustration permettant d’identifier la forme exacte de cet animal. C’est donc à partir de recherches scientifiques et archéologiques qu'Angelika Markul a créé une forme abstraite paraissant pétrifiée dans le temps. Renvoyant à l’imaginaire du monde animal et naturel, il reste encore aujourd’hui impossible à identifier. Cette sculpture représentant cet animal mythique, symboliserait le caractère pérenne de cette découverte qui, malgré le temps et l’oubli, se fossilise.

 

 

 

 

 

 

 

Thomas Waroquier, Souvenons-nous que la Guerre défigure, 2017 Maquette en plâtre et feuilles d’acier. 160 x 65 x 65 cm. © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, 21 septembre 2017.

À l'occasion du dixième anniversaire du Prix MAIF pour la Sculpture, un Prix spécial du public, d'un montant de 3 000 €, fut décerné à Thomas Waroquier (né en 1996), plébiscité par les salariés de la mutuelle et les sociétaires. Il est le plus jeune finaliste que ce prix ait connu.

Dominique Mahé, président de la MAIF, Marie-Anne Ben Maïz, administratrice honoraire de la MAIF, Gaël Charbau, commissaire d’exposition et critique d’art indépendant, Hubert Lacroix, directeur de la Fonderie Susse, Marianne Lanavère, directrice du Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière, Anne Langlois, directrice du centre d’art 40mcube à Rennes, Chiara Parisi, commissaire pour les expositions d’art contemporain à la Villa Médicis à Rome et Marc Vellay, sculpteur, composent le jury 2018.

Gilles Kraemer / Antoine Prodhomme

Les dossiers de candidatures sont adressés par voie postale, avant le vendredi 25 mai 2018, à : Prix MAIF pour la Sculpture Agence L’art en plus 5, rue Tronchet - 75008 Paris. Ou remis en mains propres, sur rendez-vous, à cette agence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article