Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Pablo Echaurren, U/siamo tutti Duchamp 2, 2016. Majolique décorée de grotesques. Réalisation de l'Atelier Gatti, Faenza. Exposition Pablo Echaurren. Scala Contarini del Bovolo © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, 8 au 12 mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise.

James Lee Byars, The golden tower, Campo San Vio, Dorsoduro © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise.

A un pas du Palazzo Cini (exposition Vik Muniz : Afterglow. Pictures of ruins jusqu'au 24 juillet 2017) et à cinq de la Collection Peggy Guggenheim (exposition Mark Tobey : Threading light jusqu'au 10 septembre 2017), impossible d'éviter, tellement ceci saute aux yeux, l'érection de The golden tower, sculpture de James Lee Byars. Éventuellement, l'on pourrait y trouver un écho à la façade sur le Canal Grande du palais adjacent, couverte de mosaïques dorées.

© phtographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise.

Cette tour est l'une des œuvres en bordure du Canal Grande, aussi photographiée que le sont les deux mains de Lorenzo Quinn Support, à la hauteur de l'arrêt Ca d'Oro, campo Santa Sofia, deux mains colossales évoquant le changement climatique (Halcyon Gallery). Mais ceci n'élude pas les énormes bateaux de croisière empruntant quotidiennement le canal de la Giudecca et longeant le bacino di San Marco pour rejoindre la passe du Lido. La Biennale terminée, le sujet sera toujours présent ! www.lecurieuxdesarts.fr/2015/12/sombre-venise-sous-les-grands-navires-photographies-par-gianni-berengo-gardin-l-exposition-interdite

Paul McCarthy, aucun nom d'œuvre ne figurait sur le cartel lors de la présentation presse, uniquement le nom de l'artiste et l'année 2017. Exposition Glasstress 2017. Palazzo Franchetti, campo San Stefano © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise.

Comme un étrange écho, presque en face de The golden tower, de l'autre côté du Canal Grande, l'exposition Glasstress 2017, au palazzo Franchetti (5ème exposition Glasstress) avec les six sculptures en verre de Paul McCarthy. Vous ne pourrez pas éviter aussi le doigt d'honneur d'Ai Weiwei, visible sur l'affiche de cette exposition, un détail du gigantesque Blossom Chandelier de cet artiste présenté à Franchetti. Le Palazzo Strozzi à Florence consacra à l'automne 2016 une exposition à cet artiste. www.lecurieuxdesarts.fr/2017/05/peinture-italienne

Pablo Echaurren. Du champ magnétique. Œuvres 1977-2017. La révolution mise à jour par ses agitateurs, même. Pablo Echaurren relit Duchamp. Exposition Pablo Echaurren. Scala Contarini del Bovolo © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise.

En un lieu plus intime de Venise, un peu difficile à trouver, près de l'emplacement de la maison d'Alde Manuce, à cinq minutes du bâtiment de la Caisse d'épargne, le palais Contarini, édifié au XIVe siècle, connu pour son escalier extérieur en colimaçon, construit en 1499; celui-ci donna son nom à cet édifice : le palais Contarini de Bovolo. L'escalier si présent dans le travail de Marcel Duchamp, Nu descendant un escalier n°1, 1911 et Nu descendant un escalier n°2, 1912, deux œuvres conservées au Philadelphia Museum of Art. Jeu de mots entre monter et descendre, le regardeur devient l'acteur selon le postulat duchampien. "Nous descendants un escalier " et "Nous ascendants un escalier", des panneaux à suivre, en confrontation avec la Boîte verte duchampienne exposée à côté de la Red box de Pablo Echaurren (Rome, 1951). Tout en haut de l'escalier, l'urinoir emblématique revisité par Echaurren, sacralisé en majolique et décoré de grotesques : U/siamo tutti Duchamp 2. Nous sommes tous des Duchamp, utilisant quotidiennement Duchamp, enfin les hommes. 

Gilles Kraemer (déplacement et séjour à titre personnel à Venise)

VIVA ARTE VIVA. Un des arrêts obligatoires à la Biennale, celui de Biennale aux Giardini © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise.

 

 

 

 

 

 

 

James Lee Byars, The golden tower. Événement collatéral officiel dans le cadre de la Biennale, 13 mai - 26 novembre 2017. Fondazione Giuliani, avec le support de la galerie Michael Werner, commissariat d'Alberto Salvadori. Campo San Vio, Dorsoduro. Vaporetto Accademia ou Salute © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise.

 

Pablo Echaurren. Du champ magnétique. Œuvres 1977-2017. La révolution mise à jour par ses agitateurs, même. Pablo Echaurren relit Duchamp. 9 mai - 15 octobre 2017. Commissariat de Raffaella Perna et Kevin Repp. Avec le support de la Galleria d’Arte Maggiore G.A.M. de Bologne et la collaboration de la Fondazione Echaurren Salaris de Roma. Catalogue Silvana Editoriale. Scala Contarini del Bovolo, San Marco 4299, à côté du campo Manin. Vaporetto San Angelo ou Rialto  © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise.

 

 

Vik Muniz : Afterglow. Pictures of ruins. 21 avril - 24 juillet 2017. Palazzo Cini, campo di San Vio, Dorsoduro 864. Hommage à Venise, née d'un dialogue avec le commissaire Luca Massimo Barbero, directeur de l'Institut d'histoire de l'art de la Fondazione Giorgio Cini, l’exposition présente des photographies inspirées des grands maîtres de la collection Cini dont Francesco Guardi, Dosso Dossi ou Canaletto. Ainsi qu'une sculpture réalisée à Murano, Berengo Studio 1989, Quantum Leap (2017), un immense verre dans la tradition vénitienne du Settecento. Vaporetto Accademia ou Salute © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise.
Glasstress 2017. Exposition dans le cadre de la Biennale, 11 mai - 26 novembre 2017. Commissariat de Dimitri Ozekov, Herwig Kempinger, Adriano Berengo. Avec les conseils de Clar Phyllis Davies. Palazzo Franchetti, campo San Stefano, San Marco. Vaporetto Accademia © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise
Mark Tobey. Fondation Peggy Guggenheim © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse, mai 2017, 57ème Biennale de l'art de Venise.

 

Tag(s) : #Biennales, #Venise et Italie