Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Maestro di Hartford (actif à Rome entre le XVIe et le XVIIe siècle), Vaso di fiori, alzatina con fichi, cesta con uva e frutta su tavolo, vers 1605. Huile sur toile, 141 x 177 cm. Collection privée © photographie service de presse

Il y a toujours quelques difficultés à rendre compte d'une exposition lorsque vous ne disposez pas de son catalogue. Unique journaliste français présent - séjournant à Rome à titre personnel -, à la Galleria Borghese pour la conférence de presse de L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford, je n'ai pu obtenir, en service de presse, ce catalogue. Distribué aux confrères italiens. Un catalogo è uno strumento di lavoro per evitare di scrivere corbellerie sulle mostre.

Maestro di Hartford (actif à Rome entre le XVIe et le XVIIe siècle), Vasi di fiori e frutta su tavolo, vers 1606-1607. Huile sur toile, 76,2 x 100,4 cm. Hartford, Wadsworth Atheneum Museum of Art. Dans cette peinture, qui a donné le nom du Maître de Hartford, se retrouve tout le condensé de la technique de ce peintre, influencé par la peinture caravagesque et flamande. © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016

 

Villa Borghese, Roma © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Visite presse 15 novembre 2016

Cette exposition se terminant le 19 février 2017, nous nous contenterons du dossier de presse et du CD remis, des cartels recopiés, ainsi que de recherches personnelles pour défendre cette exposition remarquable, comme toujours en Italie, présentée dans le grand salon d'honneur - plafond éblouissant - et dans un salon du premier étage.

Michelangelo Merisi dit Caravaggio (Milan 1571-1610 Porto Ercole), Ragazzo con canestra di frutta, détail, vers 1593-1594. Huile sur toile, 70 x 67 cm. Roma, Galleria Borghese. Ex-collection du Cavalier d'Arpino, premier maître de Caravagio, puis celle du cardinal Scipione Borghese © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016

Plus de quarante toiles. Trois de Michelangelo Merisi, dit Caravaggio, Caravage (1571-1610) : le célébrissime Panier de fruits (1598-1599) de la Pinacoteca de la Veneranda Biblioteca Ambrosiana, Milan au centre de l'exposition, Autoportrait en Bacchus (Bacchus malade) et Garçon avec la corbeille de fruits (vers 1593-1594) tous deux de la Galleria Borghese et qui appartinrent au cardinal Scipione Borghese, neveu du pape Paolo V, après l'avoir été par le Cavalier d'Arpino. Six toiles du Maître de Hartford (actif à Rome entre le XVIe et XVIIe siècle) dont celle éponyme Vases de fleurs et de fruits sur une table venue du Wadsworth Atheneum Museum of Art d'Harford dans le Connecticut et l'Allégorie du Printemps peinte par le Maître de Hartford et Carlo Saraceni (collection Francesco Micheli).

La naissance du sujet de la nature morte advint à Rome, dans l'effervescence de l'ambiance culturelle de la ville dans la dernière décennie du XVIe siècle. Point de départ la célébrissime Corbeille de fruits milanaise du Caravage. Pour la première fois, les fruits de la nature deviennent l'élément principal d'une représentation peinte, il n'y a plus de distinction entre la grande peinture d'histoire et la peinture qualifiée d'inférieure.

Giovanni Ambrogio Figino (Milan vers 1552-1608), Piatto metallico con pesche e foglie di vite, vers 1590-1594. Huile sur bois, 21 x 29, 4 cm. Collection privée. Célèbre peinture découverte par Roberto Longhi en 1967, elle est cité dans trois écrits poétiques de la fin du Cinquecento © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016

Cette arrivée de la nature morte était cependant marquante chez des peintres lombards avant Caravage. Le célébrissime Giuseppe Arcimboldo (Milan 1526-1593), la Marchande de fruits et de légumes dont la présence de cette femme joliment plantureuse n'est qu'anecdotique pour exprimer la virtuosité de Vicenzo Campi (Crémone vers 1536-1591) dans le rendu des légumes et fruits. Et Giovanni Ambrogio Figino (Milan vers 1552-1608) dont les Pêches et feuilles de vigne dans un plat d'étain (vers 1590-1594) est d'un grand naturalisme ; il est possible que Merisi eut la possibilité de le connaître.

Maestro della fiasca di Forlì (actif vers 1630-1640), Fiasca spagliata con fiori, vers 1630. Huile sur toile, 61 x 47 cm. Collection privée. Présentation de cette œuvre pour la première fois, étudiée par Federico Zeri © photographie du service de presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au premier plan Maestro della fiasca di Forlì (actif vers 1630-1640), Fiasca spagliata con fiori, vers 1625-1630. Huile sur bois, 68,5 x 51,2 cm. Forlì, Musei San Domenico, Pinacoteca Civica. Cette fiasce fut peinte à Rome par un artiste encore attiré par le Caravage mais au courant des nouveautés introduites par Orazio Gentileschi, Giovanni Lanfranco et Simon Vouet // Au second plan Peintre caravagesque (actif vers 1630-1640), Cesta con zucche, vers 1630. Huile sur toile, 76 x 97 cm. Collection privée © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016

Le Maître de Hartford, mystérieux peintre actif dans le cercle du Cavalier d'Arpino - peintre, marchand et collectionneur - qui vit sûrement les œuvres du génie lombard et s'en inspira, s'impose comme primordial dans cette diffusion de la "still life". "Objets immobiles" ou "oggetti di ferma" comme la critique artistique du Seicento nommait de tels tableaux.

Démontrant l'influence picturale du Maître de Hartford - qu'un temps Federico Zeri identifia comme étant le jeune Caravage -, trois œuvres du Maestro del vasetto, une du Pensionante del Saracini, deux du Maestro delle mele rosa (actif à Rome, premier quart du XVIIe siècle), deux fabuleux Maestro della fiasca di Forlì (actif dans les années 1630-1640), une d'une collection privée présentée pour la première fois, l'autre éponyme de la pinacothèque de cette ville et d'autres peintres sont présentées. Merveilleux échanges de regards croisées.

À droite Peintre caravagesque (actif à Rome dans le premier quart du XVIIe siècle), Canestra di frutta, vers 1620-1625. Huile sur toile, 51 x 67 cm. Paris, Galerie Canesso. À gauche Peintre caravagesque, Vaso di fiori, frutta e mazzetto di fragoline di bosco su piano di pietra. Huile sur toile, 63 x 78 cm.. Collection privée © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016

Fréquentant l'Académie du marquis Giovanni Battista Crescenzi (Rome 1577-1635 Madrid) établie dans son palais alla Rotonda près du Panthéon, auquel les études attribuent Fruits et ortolans conservés à la Galleria Estensi de Modène, surgissent un Pietro Paolo Bonzo dit Gobbo dei Carracci, deux Maestro della natura morta Acquavella (actif à Rome dans les années 1630-1640) - auquel la critique actuelle propose le nom de Bartolomeo Cavarozzi, après celles de Paolo Antonio Barbieri, Luca Forte et Crescenzi -. L'exposition se conclut avec un caravagesque au seuil du Baroque Agostino Verrochi (Rome 1586-1659). Et, sa 6e section, Le génie des anonymes - Il genio degli anonimi dont La Corbeille de fruits, d'un maître caravagesque, actif à Rome dans le premier quart du XVIIe siècle. Ce tableau vu lors de la Biennale des antiquaires de Paris en septembre 2016 chez Maurizio Canesso, avait motivé mon souhait de venir à Rome pour le revoir, à côté de Caravaggio et du Maestro di Hartford. Un'affascinante mostra.

Gilles Kraemer (déplacement et séjour à titre personnel à Rome)

L'Origine de la nature morte en Italie. Caravage et le Maître de Hartford / L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford

16 novembre 2016 - 19 février 2017

Galleria Borghese, Via Pinciana, Rome

Commissariat d'Anna Coliva, directrice de la Galleria Borghese et Davide Dotti

Catalogue édité par Skira. 48,50 euros.

Galleria Borghese galleriaborghese.it/galleriaBorghese.html

lecurieuxdesarts.fr/2016/09/la-28e-biennale-des-antiquaires-2016-recueille-les-fruits-de-la-reussite-iii.html

Ambrosiana ambrosiana.eu/cms/pinacoteca/2-pinacoteca.html

Hartford, Wadsworth Atheneum Museum of Art.thewadsworth.org/about/history/

Forli http://www.cultura.comune.forli.fc.it/servizi/menu/dinamica.aspx?idArea=17262&idCat=17266&ID=17266&TipoElemento=categoria

Canesso canesso.art

© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016
© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016

© photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Rome, Galleria Borghese. Exposition L'Origine della natura morta in Italia. Caravaggio e il Maestro di Hartford. Visite presse 15 novembre 2016

Tag(s) : #Venise et Italie