Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Collier Éléphant. Ébène, rubis, cristal de roche et diamants, par René Boivin. Formé d’une chaîne en or retenant en pendentif amovible un éléphant en ébène orné d’un tapis de selle gravé serti de rubis et de diamants ronds, le bord ponctué de rubis de forme poire en pampilles mobiles, la tête ornée de rubis et de diamants ronds, les pattes ornées d’une ligne de diamants ronds, posé sur une plaque de cristal de roche (fêlé) décorée de pampilles mobiles de rubis et de diamants, travail moderne. 73 cm., poids brut 169, 79 gr. Monture en or jaune 18 K (750). Poinçons français. Dans son écrin. Signé René Boivin © Christie’s images limited 2016

Estimation : 40.000-60.000 € (adjugé 136 900 euros). 

Traditionnelle vente de bijoux de décembre chez Christie's. Il faut bien aider le Père Noël à faire son choix parmi 208 bijoux proposés. Joli succès car 84% des lots furent vendus pour 3 955 400 euros.  Le mien, sera celui de bijoux signés René Boivin. Vingt-trois pièces anciennes et modernes de cette maison sont proposées aux enchères dont 20 provenant du même écrin. Fondée à la fin du XIXème siècle, la Maison René Boivin est une entreprise familiale de joaillerie. L'audace et l'originalité de cette maison la démarquent très vite de ses confrères de l’époque. Sa passion pour les arts le poussera à créer des bijoux comme des œuvres d'art comme ce superbe Étui à parfum à décors géométriques en émail noir et serti de rubis cabochons en serti clos, proposé à la vente pour une estimation comprise entre 1.000 à 1.500 euros (avec une adjudication de 4 750 euros). A sa mort en 1917, son épouse Jeanne, sœur du couturier Paul Poiret, reprendra la maison avec leur fille Germaine.

Paire de clips diamants, par René Boivin. Chacun à décors de feuilles stylisées serties de diamants taille ancienne et ponctuées au centre de trois diamants taille ancienne plus importants en serti clos. 3, 5 cm. Poids brut 34, 52 gr. Monture en or jaune 18 K (750). Poinçons français. Provenance collection Francis Poulenc © Christie’s images limited 2016

Estimation : €15.000-25.000 (adjugé 25 000 euros)

Bijoux rarement copiés et jamais égalés, certains de cette maison présentaient des mécanismes tel le clip Caméléon dont le corps pivotait lorsque l'on appuyait sur la langue de cet animal. Faits à la main pendant des décennies et non en fondu, une des caractéristiques des bijoux Boivin fut celle des mariages avec des pierres de couleur allant du diamant brun au diamant blanc en passant par le diamant jonquille. Regardez le bracelet Nid d'abeilles, diamants de couleur, impressionnant de véracité, une véritable œuvre d'art (est. 30.000-40.000 euros). Œuvre d'art se retrouvant dans les clips du Liseron, de L'Œillet, de L'Orchidée ou dans une des dernières créations, celle de la Botte de radis, d'émeraudes, rubis et diamants blancs. Une autre marque de fabrique de la maison était la fabrication de bijoux mouvants et articulés. Songez au clip L'Étoile de mer donnant l'impression d'être vivante dans le creux de la main ou celui du Lion dont la crinière était articulée et tremblait. Retrouvez ceci avec un autre bracelet: Le Bracelet indien, diamants de couleur et diamants, entièrement souple, formé de deux tresses d'or retenant des motifs géométriques sertis de diamants ronds jaunes ou de diamants poires (est. 35.000-45.000 euros et adjugé 42 500 euros). 

Collier éléphant. Diamants de couleur et diamants, par René Boivin. Formé d’une chaîne en or retenant en pendentif amovible un éléphant orné d’un tapis de selle et d'un ornement de tête sertis de diamants jaunes et de diamants et bordés de diamants jaunes en pampilles mobiles, travail moderne. 90 cm., poids brut 185, 28 gr. Monture en or jaune 18 K (750) et argent (800). Poinçons français. Dans son écrin. Signé René Boivin © Christie’s images limited 2016

Estimation : 33.000-50.000 € (adjugé 146 500 euros)

Deux colliers éléphants sont proposés, encore deux autres œuvres d'art. L'un d'ébène, rubis, cristal de roche et diamants, le second de diamants de couleur et diamants. Alors, rencontrez votre banquier ou discutez avec votre écureuil. Vous trouverez toujours un arrangement. Les bijoux Boivin passent rarement en vente et, les pièces de cet écrin sont une magnifique opportunité. Ne la ratez pas. Surtout pas. Et succès total pour cette vente de bijoux Boivin.  

Antoine Prodhomme

Paris joyaux / Paris jewels

Christie’s -  9 avenue Matignon, 75008 Paris 

Mardi 6 décembre 2016 à 15h

Exposition samedi 3 décembre de 10h à 18, dimanche 4 décembre de 14h à 18h, lundi 5 décembre de 10h à 18h & mardi 6 décembre de 10h à 12h

 

Tag(s) : #Marché de l'art