Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Urs Fischer. Rendez-vous des Faux amis
Urs Fischer, Skinny Afternoon, 2003. Cast aluminium, mirror, lacquer paint, acrylic paint, polyerethane foam and screwq. 200 x 160 x 120 cm. © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis, musée d'Art et d'Histoire, Genève

"Les récentes controverses sur l’avenir du musée ne nous ont pas autorisés à élaborer une programmation dans la durée pour le bâtiment de la rue Charles-Galland. Il a fallu agir vite. Cette rencontre avec la fondation Deste témoigne de la réactivité des équipes du MAH ". Tout en langage quai d'Orsay, Jean-Yves Marin, directeur des Musées d’art et d’histoire de la Ville de Genève, préface ainsi le catalogue de l'exposition Urs Fischer - Faux amis. Évocation de la votation du 28 février 2016 qui rejeta le projet d'agrandissement du MAH prévoyant l'aménagement de la cour intérieure de cette institution muséale genevoise par un architecte français.

Deux mois jour pour jour, un 28, hasard de coïncidence, une exposition sélectionnant 39 oeuvres - de Maurizio Cattelan à Paul McCarthy - de la collection Dakis Joannou - avec un focus de 29 pièces du plasticien zurichois Urs Fischer, s'est ouverte dans les majestueuses salles palatines. Pour ce collectionneur, possédant 1 500 oeuvres de 450 artistes contemporains, "Faux Amis reste avant tout une exposition monographique d’Urs Fischer, mais n’en fonctionne pas moins comme une exposition collective. Il s’agit là d’une série de dialogues fondés sur des similarités et des contrastes au niveau des matériaux, des sujets et des styles – reflets de nombreuses associations libres entre les œuvres d’Urs Fischer et celles d’autres artistes majeurs de la collection" écrit-il en introduction du catalogue... en anglais.  

Urs Fischer. Rendez-vous des Faux amis
Urs Fischer, Concert / Cornichon, 2011. Silk-screened prints on mirror-polished stainless steel sheets, polyurethane foam sheets, two-component polyurethane adhesive, stainless steel beams, aluminium L-sections, an screws. Pinocchio, 225 x 129,9 x 118,8 cm.. Penny-farthing, 217,4 x 82,5 x 196 cm. © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis, musée d'Art et d'Histoire, Genève

Les circonvolutions de la pensée - Spinoza Rhapsody -, suspendues au ras du sol et vues à la rétrospective Urs Fischer au palazzo Grassi en avril 2012 où elles emplissaient magistralement la salle donnant sur le Grand canal, le squelette de la Vanité tourné vers un miroir si porteur de sens et parlant de suite, mais nous présentant, désinvolte, son postérieur - Skinny Afternoon -, des miroirs nous perdant dans l'atmosphère Orson Welles d'une Dame de Shanghai revisitée par Pinocchio - Concert/Cornichon -, une maison en pain - Untitled (Bread House)- nous renvoyant à une autre maison musicale d'Engelbert Humperdinck, l'impression de scepticisme ne peut que sourdre de cette exposition convoquant autour d'Urs Fischer quelques-uns de ses contemporains. Des faux amis ? Pas beaucoup, pensera-t-on en quittant cette exposition. 

Urs Fischer. Rendez-vous des Faux amis
Urs Fischer, Salami, 2009. Chêne, panneau composite aluminium, vis, enduit, encre, peinture acrylique. 243,8 x 182,9 x 3,8 cm. © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis, musée d'Art et d'Histoire, Genève

Tout tourne autour de lui. Établir un dialogue, plus conséquent et résonnant aurait été préférable. Lorsque l'on est avec ses amis, se mettre en retrait est toujours louable. Et non avec une présence des 3/4 comme ici. Quel dommage, ce choix restreint des amis de la part de Massimiliano Gioni dont nous avions apprécié, lui qui fut le plus jeune commmissaire général de la Biennale de l'art de Venise, son Palazzo Enciclopedico de la 55ème édition de 2013. Pourquoi n'avoir pas souhaité une exposition 100% Fischer, devant lequel "l'on s'enflamma" en regardant L'Enlèvement des Sabines de Giambologna à la 54ème édition vénitienne ce que rappellent ici les deux sculptures en cire What if the phone rings ? Pourquoi avoir aligné, bien sagement, en rang d'oignons, le long des baies Louis XIV puis Jeff and Ilona et un bouquet de fleurs de Jeff Koons, Animal de Fischli & Weiss ? Ils semblent spectateurs, s'interroger. Que de regards dans cette grande salle, annoncé par l'œil vertical Strontium de Fischer, glissant vers les orbites vides du squelette de Skinny Afternoon, un humain peut être pas encore mort puisque son souffle embue le miroir, puis les regards métalliques de Salami, Noodles et Guerkli. Est-ce pour ceci que Gerard de Maurizio Cattelan s'enroule totalement dans une couverture, dans un coin, et qu'il pourrait se retrouver allongé dans le lit d'hôpital d'Horse/Bed ?

Urs Fischer. Rendez-vous des Faux amis
Maurizio Cattelan, Sans titre, 2002. Âne empaillé, bois, métal, papier, corde, caoutchouc. 240 x 400 x 165 cm. © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis, musée d'Art et d'Histoire, Genève

Un peu de fantaisie venant rompre cette présentation bien sage ? Untitled de Cattelan, un âne soulevé par une charette trop lourdement chargée. Ou Others, encore Cattelan, un pigeon taxidermé en haut de Untitled (Door), porte de Fischer, comme un clin d'œil. Et une belle pirouette dans les salles historiques de ce musée, aux très riches collections de peintures dont des Ferdinand Hodler .

Gilles Kraemer

Urs Fischer - Faux amis. Sélection de la collection Dakis Joannou

Urs Fischer - False Friends

19 avril - 17 juillet 2016

Musée d'Art et d'Histoire - Genève - Suisse

Exposition organisée conjointement par la Fondation Deste pour l’Art contemporain et les Musées d’art et d’histoire de la Ville de Genève, avec la collaboration d’ART for The World. Direction de projet : Dakis Joannou, président de la Fondation Deste pour l’Art contemporain, et Jean-Yves Marin, directeur des Musées d’art et d’histoire de la Ville de Genève, avec la collaboration d’Adelina von Fürstenberg, fondatrice et directrice d’ART for The World. Commissariat : Massimiliano Gioni

Urs False - Fisher Friends. Catalogue en langue anglaise, 120 pages.

http://institutions.ville-geneve.ch/fr/mah/

https://fr-fr.facebook.com/mahgeneve/

 https://twitter.com/MAHgeneve

 

 

Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève
Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève
Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève
Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève
Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève
Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève
Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève
Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève
Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève
Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève

Vues de l'exposition Urs Fischer - Faux Amis © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse, musée d'Art et d'Histoire, Genève

Tag(s) : #Expositions à l'étranger