Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Giuseppe Penone. Sans titre. 2016 © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, nouvelle installation 2016 du Centre d'arts et de nature, parc historique du château

Huitième saison d'art contemporain au domaine de Chaumont-sur-Loire sous l'œil et les mains vertes de Chantal Colleu-Dumond, directrice du domaine et commissaire des expositions qui s'y déroulent. Journée du traditionnel poisson, ce vendredi 1er avril n'en fut nullement un lorsqu'elle accueillit Manuel Valls. Une première, une grande première. Le Premier ministre avait tenu à être présent à l'inauguration de cette 8ème saison, accompagné d'Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, suivi par la foule très dense des autorités. Une reconnaissance appuyée du travail de Chantal Colleu-Dumond dirigeant ce domaine depuis septembre 2007.

Parc créé par le paysagiste Henri Duchêne dans les années 1880, château dont la terrasse s'ouvre sur le fleuve sauvage et qui appartint aux Broglie, la magnificence est mesurée à Chaumont. Un lieu magique, sur ces bords de Loire, dont l'on ne soulignera jamais assez la subtilité de la luminosité de ce fleuve sauvage qu'Olivier Debré laissait sourdre de ses toiles. Pour s'en rendre compte, empruntrez le Promontoire sur la Loire (2011) de Tadashi Kawamata comme une piste d'envol vers l'immensité du paysage. Ou, tel Poliphile à la recherche de son aimée Polia, dans les reminiscences d'Hypnerotomachia Poliphili, perdez vous dans les buissons avec Anne et Patrick Poirier pour déchiffrer, entre Raison et Passion, les mots gravés sur les murs de Capella dans la clairière. Laissez vous surprendre et guider par la main antée par Giuseppe Penone sur l'un des jeunes arbres du parc.

 

François Méchain  // El Anatsui // Henrique Oliveira © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire
François Méchain  // El Anatsui // Henrique Oliveira © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire
François Méchain  // El Anatsui // Henrique Oliveira © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire

François Méchain // El Anatsui // Henrique Oliveira © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire

Chaumont, parfaite osmose entre nature, bâtiment et artiste. Poétique indiscutablement. Tout s'y fond, le land art, l'intervention non intrusive, le respect de ce parc plus que centenaire et de ses constructions. Où pourrait-on voir un Arbre aux Échelles selon François Méchain permettant de grimper vers la rêverie tout en haut d'un feuillu, les murs de l'écurie se draper dans les vagues de tôles découpées, capsules et cannettes d'El Anatsui, Momento fecundo qu'Henrique Oliveira immisça entre charpente et escalier ? Ici, dans ce centre d'arts et de nature. Chaque année, des créateurs en art plastique, vidéo ou photographie sont invités à laisser leur message à Chaumont, en dialogue avec des interventions pérennes de leurs prédécesseurs. Place aux nouveaux venus de cette 8ème saison.

Davide Quayola, Pleasant places, 2014  //  Jean-Baptiste Huynh  // Luzia Simons, de la série Jardim	  //  Andy Goldsworthy © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, avril 2016, Centre d'arts et de nature, dans le château et dans le parc
Davide Quayola, Pleasant places, 2014  //  Jean-Baptiste Huynh  // Luzia Simons, de la série Jardim	  //  Andy Goldsworthy © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, avril 2016, Centre d'arts et de nature, dans le château et dans le parc
Davide Quayola, Pleasant places, 2014  //  Jean-Baptiste Huynh  // Luzia Simons, de la série Jardim	  //  Andy Goldsworthy © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, avril 2016, Centre d'arts et de nature, dans le château et dans le parc
Davide Quayola, Pleasant places, 2014  //  Jean-Baptiste Huynh  // Luzia Simons, de la série Jardim	  //  Andy Goldsworthy © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, avril 2016, Centre d'arts et de nature, dans le château et dans le parc

Davide Quayola, Pleasant places, 2014 // Jean-Baptiste Huynh // Luzia Simons, de la série Jardim // Andy Goldsworthy © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, avril 2016, Centre d'arts et de nature, dans le château et dans le parc

Dans le château, Pleasant places de Davide Quayola perturbe nos repères dans une transfiguration subtilement manipulée de la forêt ou d'oliveraie. Il transforme ces essences méditerranéennes par des techniques vidéos, les mouvant puis les mutant en des tableaux déliquescents jusqu'à advenir des surfaces couvertes de pigments colorés. Magnifique. Jean-Baptiste Huynh, dans ses grandes photographies épure la fleur de courgette ou celle de cardon, les feuilles d'ecalyptus qui, dans une sublimation de noirs, gris et blancs, deviennent des "portraits naturalis" tirés au cordeau alors que Luzia Simons sature de couleurs vertes son Jardim, assemblages savamment désordonnés de plantes de la forêt brésilienne déposées sur un fond noir, compositions telles celles des planches botaniques des explorateurs du XIXème siècle. De cette photographe brésilienne, l'on peut voir d'immenses tulipes dans le salon attenant à la chapelle du château. Les captations photographiées des œuvres éphémères ou durables d'Andy Goldsworthy rappellent ses interventions antérieures. Pour une nouvelle installation, retrouvez le dans le parc du château avec un cairn, construction ovoïde de plaques d'ardoise posée sur la souche d'un platane. Bien qu'abattu, des surgeons naîtront de la souche et enlaceront cette œuvre de pierre. Concrétisation de ce "work in progress" avant 2017 ? 

Marc Couturier, Tremblements de ciels  //  Wang Keping, Sourires  //  Lee Bae, Issu du feu © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature, dans le château, dans la cour de la ferme, dans les écuries
Marc Couturier, Tremblements de ciels  //  Wang Keping, Sourires  //  Lee Bae, Issu du feu © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature, dans le château, dans la cour de la ferme, dans les écuries
Marc Couturier, Tremblements de ciels  //  Wang Keping, Sourires  //  Lee Bae, Issu du feu © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature, dans le château, dans la cour de la ferme, dans les écuries
Marc Couturier, Tremblements de ciels  //  Wang Keping, Sourires  //  Lee Bae, Issu du feu © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature, dans le château, dans la cour de la ferme, dans les écuries

Marc Couturier, Tremblements de ciels // Wang Keping, Sourires // Lee Bae, Issu du feu © Le Curieux des art Gilles Kraemer. Avril 2016, Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature, dans le château, dans la cour de la ferme, dans les écuries

Marc Couturier règne en maître dans son Tremblement de ciels avec ces neuf tonneaux mystérieux alignés dans la cave et ses flaques vertes à découvrir dans l'office du château, sa grande feuille flottant dans le pédiluve de la cour de la ferme ou ses vitraux pointillistes dans l'asinerie.

Dans les écuries - bâtiments magnifiques et luxueux par leurs installations en 1877 - Sourires de Wang Keping me frappe plus que ses sculptures de silhouettes disposées dans la grange aux abeilles, à regarder en surplomb. Placé d'une façon frontale, sous l'auvent des écuries, le rectangle de ces cent deux sourires en métal interpelle dans le mystère de sa répétition. Le sourire de Bouddha accédant à la Révélation ? Dans un respect de la nature, le coréen Lee Bae a disposé sur le blanc sableux du sol du manège Issu du feu, sculptures en charbon de bois. Un jardin sec, si proche de ceux de Kyoto, un jardin d'émotions pour une promenade emplie d'émotions à Chaumont.

Gilles Kraemer

8ème saison d'Art contemporain

1er avril - 2 novembre 2016

Domaine régional de Chaumont-sur-Loire Établissement public de coopération culturelle 41150 Chaumont-sur-Loire

http://www.domaine-chaumont.fr/programmation-2016

Installations pour 2016. En arts plastiques : Andy Golsworthy, El Anatsui, Giuseppe Penone, Marc Couturier, Cai Guo-Qiang dont les vidéos ne sont visibles qu'à compter du 20 juin, Wang Keping, Lee Bae, Mathieu Lehanneur, Pauline Bazignan, Yamou. En photographie et vidéo : Andy Goldsworthy, Jean-Baptiste Huynh, Luzia Simons, Davide Quayola, Han Sungpil.

25ème édition du Festival international des jardins : Jardins du Siècle à venir

21 avril - 02 novembre 2016

http://www.domaine-chaumont.fr/festival_festival-2016

 

 

 

Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature © Le Curieux des art Gilles Kraemer. 1er avril 2016
Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature © Le Curieux des art Gilles Kraemer. 1er avril 2016
Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature © Le Curieux des art Gilles Kraemer. 1er avril 2016
Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature © Le Curieux des art Gilles Kraemer. 1er avril 2016
Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature © Le Curieux des art Gilles Kraemer. 1er avril 2016
Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature © Le Curieux des art Gilles Kraemer. 1er avril 2016
Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature © Le Curieux des art Gilles Kraemer. 1er avril 2016

Domaine de Chaumont-sur-Loire, Centre d'arts et de nature © Le Curieux des art Gilles Kraemer. 1er avril 2016

Tag(s) : #Expositions France, #Art des jardins

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :