Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Alter ou des troubles de la personnalité multiple L'interrogation de soi sous le regard de l'artiste





Jérôme Zonder, EGO, 2008. Mine de plomb sur papier, 175 x 150 cm. Collection privée, Paris. 

Partant de l'étrange Trouble de la Personnalité Multiple mis en évidence dans les années 1970- 80 aux États-Unis puis dénoncé telle une supercherie dans les années 90, le FRAC Haute-Normandie questionne le Portrait de l'artiste en alter à travers une centaine de peintures, dessins, photographies, vidéos, éditions et installations d'une quarantaine d'artistes confrontés au genre de la représentation de soi, de Boris Achour à Jérôme Zonder.

Le plus ancien ? Claude Monet et son Autoportrait à la surface du bassin aux nymphéas, Giverny (vers 1905), épreuve citrate à partir d’un négatif film. Plus proche de nous, une vidéo de Boris Achour -Auto-portrait en fontaine (1997) -, un dessin de Jérôme Zonder - EGO (2008) -, une aquarelle de Philippe Cognée - PC 2 (1999) -, une installation de Gabriel Kuri - Double self portrait in Tension (Two Point Crossed Section Chart) ( 2012) -, une photographie de Sabine Meier Autoportrait 14 (Autoportrait disjoint) (avril 2003) ou la pièce la plus petite de l'exposition : la porcelaine d'un centimètre de haut : Autoportrait 9 CH (2014) de Samuel Ya. 

L'Alter ou des troubles de la personnalité multiple L'interrogation de soi sous le regard de l'artiste






Elina Brotherus, Artist and her model reflecting in a mirror 1, de la série « Artist and her Model », 2007. Photographie couleur sur papier, édition de 6, 6/6, 130 x 104 cm. Galerie gb agency, Paris. Courtesy de l’artiste et gb agency, Paris.

Iconisation, banalisation, conceptualisation, la question de l’auto-représentation est interrogée sous l’angle de la confrontation de l’artiste aux modèles anciens et contemporains - Cindy Sherman, Xavier Veilhan ou Joachim Biehler -, allant du culte de la personne à la starification ou à la banalisation - Martin Parr, Claire Tabouret ou Arnulf Rainer - jusqu’à devenir matière première, support et objet - Jana Sterbak, Claude Rutault ou Marc Quinn -.

Le second temps : Distanciation, dédoublement et projection souligne l’importance de la photo dans la redéfinition contemporaine de l’autoportrait. L’omniprésence de la photo et du film dans la représentation de soi instaure un détachement chez Philippe Bazin ou Claude Closky, passant par un jeu de dédoublement, projection ou objectivation chez Nan Goldin ou Jean Baudrillard. Face à son œuvre, l’image induit une étude a priori plus distanciée chez Agnès Varda ou Sophie Ristelhueber.

Gilles Kraemer

Portrait de l'artiste en alter

28 avril - 4 septembre 2016

FRAC Haute-Normandie

3 place des Martyrs-de-la-Résistance

76300 Sotteville-lès-Rouen

www. frachautenormandie.org

Cette exposition entre dans le cadre du Festival Normandie impressionniste 2016 dont la thématique est le portrait.

L'Alter ou des troubles de la personnalité multiple L'interrogation de soi sous le regard de l'artiste











Jérôme Zonder à La Maison Rouge, Paris, lors de son exposition Fatum © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 18 février 2015
Tag(s) : #Expositions France