Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Otto Dix. Orage au Monts des Géants. 1942. Technique mixte. Remerciements service de presse

Otto Dix - le Retable d'Issenheim, sujet de la première grande exposition monographique du nouveau musée Unterlinden à Colmar inauguré, après son extension par le cabinet Herzog & Meuron, en janvier 2016, se tiendra dans cet établissement à l'automne 2016. L'occasion de célébrer les 500 ans du Retable d'Issenheim de Grünewald et Nicolas de Haguenau et le 125ème anniversaire de la naissance de l'une des figures majeures de l'art allemand : Otto Dix (Thuringe 1891-1969 Singen).

Un avis de recherche a été lancé, lors de la conférence de presse de présentation de cette exposition, par Frédérique Goerig-Hergott, commissaire de l'exposition. Il porte sur six tableaux : La Sorcière (1932), Tentation de saint Antoine (sans tête de Christ) (1937), Orage au Monts des Géants (1942), Nativité / Adoration sous la neige (1943), Nativité (1945), Le Camp des prisonniers à Colmar (1945), Ecce Homo I (Matth. 27, 25) (1948) et un dessin, crayon sur papier, 9,2 x 18,6 cm, dont aucune image n'est disponible : Le Camp des prisonniers à Colmar (1945).

Otto Dix. La Sorcière. 1932. Technique mixte sur panneau. 100 x 70 cm. 
Dernière localisation : collection particulière Stuttgart. 
Ce tableau a figuré en 1972 à l'exposition Otto Dix – peintures, aquarelles, gouaches, dessins et gravures du cycle de La Guerre au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Remerciements service de presse

Ce Retable d'Issenheim, qui influença tellement Otto Dix fut transféré à Munich, de 1917 à 1919, à la Alte Pinakothek. Eut-il l'occasion de l'y voir ? On ne le sait. Il est certain qu'il le connaissait par de nombreuses reproductions. Et il le vit plusieurs fois à Colmar, lors de sa captivité dans cette ville - la possibilité de travailler hors du camp la journée dans l'atelier du peintre colmarien Robert Gall lui fut offerte - d'avril 1945 à février 1946.

Otto Dix, nous le connaissons peintre de la Nouvelle objectivité, mouvement pictural auquel le musée vénitien Correr consacra une grande et scientifique exposition au printemps et à l'été 2015, très très peu médiatisée dans cette ville comme si souvent les expositions de ce musée municipal de la Sérénissime. Et, c'est dommage ! http://www.lecurieuxdesarts.fr/2015/08/nouvelle-objectivite-l-art-en-allemagne-lors-de-la-republique-de-weimar-1919-1933-nuova-oggettivita-arte-in-germania-al-tempo-della 

Otto Dix. Tentation de saint Antoine (sans tête du Christ). 1937. 42 x 40 cm. Remerciements service de presse

A travers 106 oeuvres - peintures, dessins & estampes - prêtées par 18 collections particulières et 26 institutions majoritairement allemandes - 25 Dix présentés n'ont jamais été exposés - c'est toute l'expression de la sensibilité de ce peintre face au polyptyque qui s'exprime, ce peintre participant aux deux conflits mondiaux, voyant dans tous ces hommes sacrifiés sur les champs de bataille des crucifiés. Douze tableaux de ses contemporains (Beckmann, Ernst, Wollheim...) ponctuent ce parcours. L'exposition s'ordonne autour de La réception du Retable en Allemagne au début du 20e siècle, d'Otto Dix et l'Allemagne des années 1920 (Cycle de la guerre), de L'émigration intérieure sur les bords du lac de Constance (Saint Christophe II), d'Otto Dix à Colmar, 1945-1946 (Madone aux barbelés) et Le retour en Allemagne, 1946-1969 (Ecce Homo II avec autoportrait derrière les barbelés).

Gilles Kraemer (d'après le dossier de presse)

 


Otto Dix. Nativité / Adoration sous la neige. 1943. Technique mixte sur bois. Remerciements service de presse

Otto Dix. Nativité. 1945. Huile sur panneau. 98 x 79,5 cm. 
Dernière localisation : collection particulière Essen. Remerciements service de presse

Otto Dix. Ecce Homo I (Matth. 27, 25). 1948. Huile sur toile marouflée sur panneau aggloméré. 100 x 80 cm. Remerciements service de presse

Otto Dix - Le Rétable d'Issenheim

8 octobre 2016 - 30 janvier 2016

Musée d'Unterlinden - 68 000 Colmar

Catalogue en français et en allemand. Éditions Hazan

http://www.musee-unterlinden.com/

@Munterlinden    #ExpoOttoDix    #OttoDixUnterlinden   #OttoDixColmar   #OttoDixIssenheim

Grünewald et Nicolas de Haguenau. Rétable d'Issenheim. 1512-1516. Technique mixte (peinture et tempera). Musée Unterlinden, Colmar © Musée Unterlinden.
Tag(s) : #Musées, #Expositions France