Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au vent de l'automne, la bibliothèque de Pierre Bergé à Drouot Richelieu (actualisé avec les résultats)
Blaise Cendrars, La Prose du Transsibérien et de la Petite Jehanne de France. Couleurs simultanées de Mme Delaunay-Terk. Édition originale, 1913. La reliure souple en parchemin, avec bouton-pression, a été réalisée et décorée au pochoir par Sonia Delaunay. Exemplaire sur simili japon, signé par le peintre et l'auteur. Remarquable envoi de la main gauche de Cendrars à / Lucienne P. pour le / prêt de ses mains / dont le profil / me reste./ sept. 1915; il s'agit de l'infirmière-major qui le soigna, après son amputation de l'avant-bras droit. Estimation 200 000 / 300 000 €. Vente de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, exposition publique Drouot Richelieu, 8 décembre 2015. (adjugé 185 000 euros sans les frais) 

Pierre Bergé se sépare de l'intégralité de sa bibliothèque soit 1 600 ouvrages ! Première vente de 183 livres (188 au départ mais 5 ouvrages ne figureront pas à cette vente) ce vendredi 11 décembre à Drouot Richelieu. En un ordre chronologique, de l'édition princeps des Confessiones de Saint Augustin imprimée à Strasbourg vers 1470, un des livres fondateurs de la pensée occidentale (estimation 150 000 / 200 000 €, adjugé 260 000 euros sans les frais) jusqu'à 1963 avec Barakei, texte de Yukio Mishima et photographies d'Eikoh Hosoe, tirage à 1 500 exemplaires (estimation 6 000 / 8 000 €, adjugé 5 500 sans les frais), le dernier ouvrage proposé étant l'édition originale de Scrapbook 3 de William Burroughs, tirage à 30 exemplaires, 1979 (estimation 15 000 / 20 000 €, adjugé 22 000 euros sans les frais), ce sont 6 siècles de littérature, de tous les genres et de toutes les langues, nous invitant au voyage d'un Florilège artistique.

Au sein de cette vente, sous l'intitulé de l'année 1913 figurent 26 ouvrages. De Guillaume Apollinaire, Les Fenêtres. [in : R. Delaunay], [novembre 1912], édition originale du catalogue, exécuté d'après la maquette de Sonia Delaunay, publié à l'occasion de l'exposition des œuvres de Robert Delaunay, à Berlin, à la galerie Der Sturm à Berlin (janvier-février 1913) (estimation 3 000 / 4 000 €, adjugé 2 500 sans les frais) à Max Jacob, Le Siège de Jérusalem. Grande tentation céleste de saint Matorel, édition originale, sans date [1914] dans une reliure de Louise Bescond, 2014. D'un tirage limité à 106 exemplaires, ce livre illustré de 3 eaux-fortes cubistes de Pablo Picasso est un des 15 premiers exemplaires sur japon ancien, signé par l'auteur et le peintre (estimation 60 000 / 80 000 €, adjugé 62 000 euros sans les frais). 

Pourquoi 1913 ? Pierre Bergé nous en explique la raison dans son texte figurant dans le catalogue - une merveille en lui-même due à l'agence Wolkoff et Arnodin, la mise en pages est exceptionnelle, jamais les reliures n'ont été aussi palpables, jamais les pages n'ont été aussi présentes. " Le XIXe siècle a duré longtemps. [...]. Il fallut attendre 1913 pour que la grande vague de Marcel Proust qui allait, tel un tsunami, déferler sur la littérature du monde entier, nettoie le passé et annonce l’arrivée du XXe siècle. Ce siècle allait être celui des guerres mondiales, des découvertes scientifiques les plus importantes de l’humanité, d’avancées technologiques qui devaient bouleverser la vie de chacun d’entre nous et presque nous faire changer d’ère. 1913 survint sans prévenir, comme un tremblement de terre ! Et quel séisme ! [...].

Après trois heures de vente, les 183 numéros ont totalisé 9,4 millions d'euros (11,7 millions avec les frais). 

                                                                                                                                Gilles Kraemer

Au vent de l'automne, la bibliothèque de Pierre Bergé à Drouot Richelieu (actualisé avec les résultats)
Germaine Necker, baronne de Staël, Considérations sur les principaux événemens de la Révolution françoise, ouvrage posthume, publié par M. le duc de Broglie et M. le baron de Staël. Paris, 1818. 3 volumes in-8. Édition originale, posthume, publiée par le fils et le gendre de l’auteur, Auguste de Staël et Victor de Broglie. Exemplaire entièrement non rogné, conservé dans sa première reliure. Furieusement annoté par Stendhal de plus de 400 notes autographes au crayon et à la plume, en grande partie inédites. Estimation 300 000 / 400 000 €. Vente de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, exposition Drouot Richelieu, 8 décembre 2015 (adjugé 280 000 sans les frais) 
Au vent de l'automne, la bibliothèque de Pierre Bergé à Drouot Richelieu (actualisé avec les résultats)
Les Poésies, 1887, sont un des grands moments de cette vente avec ce premier recueil poétique de Stéphane Mallarmé, tirage à 47 exemplaires sur papier Japon, en 9 fascicules. Cet exemplaire de rêve fut offert à Méry Laurent, ancien modèle et maîtresse de Manet. Sur chacun des fascicules figure un envoi différent : de la très chère / blonde / blanche / bonne / jeune / tendre / sage / belle / très Méry Laurent. Difficile de faire mieux. Estimation 200 000 / 300 000 €. Vente de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, 11 décembre 2015 © photographie Stéphane Briolant. Remerciements service de presse.(adjugé 240 000 euros sans les frais)
Au vent de l'automne, la bibliothèque de Pierre Bergé à Drouot Richelieu (actualisé avec les résultats)
Barakei [L'Épreuve des roses, en japonais]. Tokyo, Shueisha, édition originale 1963. In-folio : toile imprimée et décorée, glassine originale, étui en carton noir imprimé et illustré. Avertissement de Yukio Mishima, qui a servi de modèle pour les photographies réalisées par Eikoh Hosoe. L'illustration de 43 photographies en noir et blanc, 4 illustrations en couleurs sur papier de riz, 2 dépliants encartés. Tirage limité à 1 500 exemplaires. Exemplaire signé par l'auteur et l'artiste. Estimation 6 000 / 8 000 €. Vente de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, exposition publique Drouot Richelieu, 8 décembre 2015 (adjugé 5 500 euros sans les frais)
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015
Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015

Vues de l'exposition publique de la Bibliothèque de Pierre Bergé, Paris, Drouot Richelieu, vente du 11 décembre 2015 © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, 8 décembre 2015

Les ouvrages qui ne seront pas vendus et ôtés du catalogue :

Sébastien Roch Nicolas Chamfort, Maximes et Pensées, édition originale 1795. Exemplaire relié pour Stendhal qui l’a abondamment annoté. L’exemplaire a été offert par Pierre Bergé au centre Stendhal de la Bibliothèque municipale de Grenoble (son estimation était de 200 000 / 300 000 €).

Paul Verlaine, Les Poètes maudits, 1884-1888. Jeu d’épreuves abondamment corrigées par Verlaine pour la deuxième édition augmentée des Poètes maudits. L’exemplaire a été offert par Pierre Bergé au département de la Réserve des livres rares de la Bibliothèque nationale de France dirigé par Jean-Marc Chatelain (son estimation était de 300 000 / 400 000 €).

Émile Zola, Le Docteur Pascal, édition originale, 1893, un des 40 exemplaires sur papier japon. Exemplaire portant un envoi de l’écrivain à Jeanne Rozerot, la mère de ses deux enfants. L’exemplaire a été offert par Pierre Bergé à la Maison de Zola à Medan (son estimation était de 60 000 / 80 000 €)

André Breton, Nadja, 1927-1928. Manuscrit autographe de 34 feuillets. En raison de son importance patrimoniale majeure, ce manuscrit a fait l’objet d’une acquisition préalable auprès de Pierre Bergé par la Bibliothèque nationale de France présidée par Bruno Racine (son estimation était de 2 500 000 / 3 500 000 €)

Jean Cocteau, Le Requiem, édition originale 1962. Tirage à 125 exemplaires numérotés, celui-ci est un des 25 exemplaires sur parcheminé azuré des papeteries Dujardin. Avec envoi à Pierre Bergé. Retiré de la vente.

Au vent de l'automne, la bibliothèque de Pierre Bergé à Drouot Richelieu (actualisé avec les résultats)
Jean Cocteau, Le Requiem, édition originale 1962. Tirage à 125 exemplaires numérotés, celui-ci est un des 25 exemplaires sur parcheminé azuré des papeteries Dujardin. Avec envoi à Pierre Bergé / Mon Pierre / Je sais bien qu'il faut porter / sa croix – la mienne est lourde. / Je t'envoie ce fleuve dans lequel / on crache. Je te l'envoie sur / un des exemplaires bleus pour / te dire ma tendresse. / Jean / 1962. Retiré de la vente © Gilles Kraemer Le Curieux des arts, exposition à la Fondation Pierre Bergé -Yves Saint Laurent, 3 décembre 2015

La Bibliothèque de Pierre Bergé.

Vente vendredi 11 décembre 2015, Drouot Richelieu, Paris

Exposition publique: Du mardi 8 au mercredi 9 décembre de 11 heures à 18 heures. Nocturne jeudi 10 décembre de 11 heures à 21 heures.

Contacts pour la vente : Eric Masquelier & Benoît Puttemans

Vente réalisée par Pierre Bergé & associés, en association avec Sotheby's

Experts : Stéphane Clavreuil, Benoît Forgeot & Michel Scognamillo

Catalogue avec une préface de Pierre Bergé. Propos d'Antoine Compagnon : Passions d'un collectionneur et d'Umberto Eco : Les bibliophiles vivent cinq mille ans.

http://www.labibliothequedepierreberge.com

En attendant les six autres ventes prévues à Paris, à l'hôtel Drouot.

Tag(s) : #Marché de l'art, #Livres