Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'art de la typographie à Venise aux temps d'Alde Manuce / L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio /
Francesco Colonna, Hypnerotomachia Poliphili, Venise, Aldo Manuzio, 1499 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer. Ringraziamenti al Ufficio stampa della Fondazione Giorgio Cini. La photographie représente les trois portes devant lesquelles arrive Poliphile, accompagné de Rationalité et de Volonté. N'écoutant pas les conseils de Rationalité, Poliphile s'arrêtera sur la porte du milieu, Mère de l'Amour, derrière laquelle il trouvera Polia

6 février 2015, commémoration du 5ème centenaire de la mort d'Aldo Manuzio. Qui était ce typographe et éditeur le plus important de la Renaissance, grand humaniste auquel l'on doit la redécouverte de la culture philosophique grecque ? Les éditions aldines, objets de toutes les attentions des bibliophiles, ont toujours été un point de référence important dans l'histoire du livre, de l'édition et de la transmission des idées. Ne sommes-nous pas redevables à Alde de la lettre romaine, caractère qui sera pour la première fois utilisé pour la composition du De Aetna de Pietro Bembo publié en 1495, de l'invention du point et de la virgule, du livre d'un format in-octavo, plus petit, plus maniable et facilement transportable que l'in-folio ou l'in-quarto. Une sorte de "livre de poche" avant l'heure.

Natif de Bassiano dans le Latium, Alde vécut à Rome puis à Ferrare, y étudiant les littératures grecques et romaines. Précepteur des neveux de Pic de la Mirandole, il s'établira à Venise, vers 1490 pour devenir imprimeur. 

 

In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.

In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.

Célébrant le Ve centenaire de ce célèbre éditeur, la Fondazione Giorgio Cini, dans l'île de San Giorgio Maggiore présente - pour un tout petit mois, dans la Bibliothèque Longhena, édifiée par Baldassarre Longhena en 1654, sous un plafond autour du cycle de la Divina sapienza de Giovanni Coli e Filipo Gherardi (1664-1665) - 23 ouvrages du 15ème et 16ème siècle, provenant du fonds ancien la Fondation Cini : In aedibusCini’. L'art typographique à Venise aux temps d'Aldo Manuzio. In ædibus ‘Cini’, c'est-à-dire dans la maison de Cini. Allusion à la typique formulation utilisée par Manuzio et ses successeurs, in æedibus aldi, confirmant que les éditions étaient imprimées dans la maison d'Alde.

De Epistolarum familiarum Libri XVI de Marco Tullio Cicerone, éditeur Lazaro de Soardi, 1508 à Rime del Commendator Annibale Caro d'Annibale Caro, 1569, éditeur successeur d'Aldo Manuzio, de De civitate dei d'Agostino, éditeur Nicola Jenson, 1475 au Misale monasticum Vallumbrose imprimé sur parchemin par Lucantonio Giunta, 1503 et enluminé par Benedetto Bordone, c'est tout la splendeur de l'édition vénitienne qui revit, de sa naissance à son développement, lorsque la Sérénissime fut La capitale de l'édition. Au temps de la Renaissance lorsqu'en 1468 le cardinal Bessarion offrit à la cité de Saint-Marc sa riche collection de codex grecs, noyau de la future bibliothèque Marciana. 

 

Quelques ouvrages de l'exposition In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
Quelques ouvrages de l'exposition In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
Quelques ouvrages de l'exposition In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
Quelques ouvrages de l'exposition In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
Quelques ouvrages de l'exposition In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
Quelques ouvrages de l'exposition In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.
Quelques ouvrages de l'exposition In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.

Quelques ouvrages de l'exposition In aedibus ‘Cini’. L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio. Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini. Venise © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, octobre 2015.

Alde imprime en caractères grecs Psalterium, 1496-98 et Les tragédies d'Euripide en 1503. L'humaniste vénitien Ermolao Barbaro reprend les textes latins dont ceux de Pline dont il examine les écrits dans divers codex pour en proposer une reconstruction linguistique : Naturalis historiae. Libri Xxxvij, éditeur Melchiorre Sessa, 1525. En un temps de la réflexion sur les lois de la proportion, l'équilibre parfait des éléments, Luca Pacioli rédige Divina proporzione éditée par Paganino de'Paganini, 1509.

Parmi les volumes prestigieux présentés, figure naturellement l’Hypnerotomachia Poliphili, considéré comme le plus bel ouvrage de la Renaissance, toujours énigmatique, racontant d'une façon allégorique le songe de Poliphile à la recherche de Polia, la femme aimée. Illustré de plus de 150 bois gravés attribués à Benedetto Bordone, écrit par un mystérieux Francesco Colonna, cet ouvrage sortit des presses de Manuzio en 1499.

Gilles Kraemer (déplacement à titre personnel)

In aedibus ‘Cini’ (Dans la maison de Cini). L'arte tipografica a Venezia ai tempi di Aldo Manuzio

21 octobre - 29 novembre 2015

Bibliothèque de Longhena, Fondation Girgio Cini

île San Giorgio Maggiore - Venise

lundi - vendredi de 10.00 à 17.00 h pour les visiteurs de la bibliothèque

samedi - dimanche, visite guidée sur réservation

vaporetto linea 2

Pas de catalogue, Juste une plaquette de deux pages consultable sur Internet.

http://www.cini.it/events/in-aedibus-cini-presenze-manuziane-nellisola-di-san-giorgio-maggiore

L'exposition Manuzio, le arti, il libro. Il Rinascimento di Venezia (annoncée dans un communiqué de presse de février 2015), devant se tenir aux Gallerie dell’Accademia à Venise, du 8 octobre 2015 au 10 janvier 2016, n'a pas encore eu lieu. Elle se tient finalement du 19 mars au 19 juin 2016.

Ringraziamenti al Ufficio stampa della Fondazione Girogio Cini. Remerciements à Elena Casadoro de la Fondation Giorgio Cini

 

Tag(s) : #Venise et Italie, #Livres