Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Foam Talent 2015 @atelierneerlandais. Paris en novembre, la semaine de la photographie
Exposition Foam Talent 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

La semaine FIAC & Co de fin octobre à peine terminée, Paris, cette mi-novembre, devient pour une semaine la capitale mondiale de la photographie. Mais aussi celle du tableau ancien avec la 5ème édition de Paris tableau, réunissant 24 galeries.

Deux salons incontournables de photograhie. Du 12 au 15 novembre, la 19ème édition de Paris Photo, au Grand Palais et ses 146 galeries, d'Air de Paris à la tokyoïte Yumiko Chiba Associates en passant par Suzanne Tarasiève (non retenue à la FIAC 2015, pourquoi ?), du Japonais A-Cham au Néerlandais Piet Zwart ou au Portugais Pedro Barateiro. Et Fotofever, pour sa quatrième édition, au Carrousel du Louvre, du 13 au 15 novembre, se proclamant le rendez-vous de la nouvelle scène photographique. De Tezukayama gallery venue d'Osaka à Zen Foto Gallery de Tokyo à Zoxx Gallery à Almere aux Pays-Bas et de Kiiro visible à la Emon Photo Gallery de Tokyo à Isa Ho représenté à la Double Square Gallery, Taïwan, Taipei.

Allez aussi à l'Atelier Néerlandais - succédant dans le même endroit, sous ce nouvel intitulé, au mythique Institut néerlandais - pour Foam Talent 2015. Organisé annuellement par Foam Magazine - revue internationale de photographie - afin de faire découvrir les jeunes talents de la photographie internationale, le concours Talent Call s’adresse à des artistes entre 18 et 35 ans. Après avoir été présentées à Amsterdam lors de l'Unseen Photo Fair (18-20 septembre 2015), les œuvres des lauréats sélectionnés parmi les 1208 candidats originaires de 67 pays, sont visibles aujourd'hui à Paris. 

L’exposition Foam Talent 2015 réunit 21 artistes aux œuvres singulières : séries sombres et mélancoliques, projets d’une tonalité résolument positive et très personnelle, travaux mettant l’accent sur le processus de création ou encore photographies d’apparence intemporelle.

Mes coups de cœur ? Dans un ordre alphabétique.

Sjoerd Knibbeler, de la série Current Studies © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Sjoerd Knibbeler, de la série Current Studies © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Sjoerd Knibbeler, de la série Current Studies © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Sjoerd Knibbeler, de la série Current Studies © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Sjoerd Knibbeler, de la série Current Studies © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

Sjoerd Knibbeler, de la série Current Studies © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

Sjoerd Knibbeler (né en 1981) dans une recherche de la visualisation de phénomènes tels le vent, l'air, les conditions météorologiques. Aurait-il réussi la captation de l'invisible ? Oui en studio dans lequel il élabore ses arachnéennes visualisations.

Le 30e Festival international de mode et de photographie d'Hyères, 2015, lui a décerné le Grand prix du jury photographique. 

Mariam Medvedeva, de la série When you are dead, the pose you take doesn't matter anymore © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Mariam Medvedeva, de la série When you are dead, the pose you take doesn't matter anymore © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Mariam Medvedeva, de la série When you are dead, the pose you take doesn't matter anymore © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Mariam Medvedeva, de la série When you are dead, the pose you take doesn't matter anymore © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

Mariam Medvedeva, de la série When you are dead, the pose you take doesn't matter anymore © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

Mariam Medvedeva (née en 1985), dans sa série When you are dead, the pose you take doesn't matter anymore. Animaux sauvages, tués, suspendus dans des fils. Nulle violence dans "ces trophées de chasse" mis subtilement dans l'espace, comme s'ils étaient endormis. Une composition tout en douceur et en élégance dans la présentation de ces animaux.

En 2013, elle obtint le Prix du jeune photographe de la Foire internationale de la photo de Bièvres. 

Jean-Vincent Simonet, de la série Maldoror © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Jean-Vincent Simonet, de la série Maldoror © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Jean-Vincent Simonet, de la série Maldoror © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Jean-Vincent Simonet, de la série Maldoror © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Jean-Vincent Simonet, de la série Maldoror © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Jean-Vincent Simonet, de la série Maldoror © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

Jean-Vincent Simonet, de la série Maldoror © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

Jean-Vincent Simonet (né en 1991). Quelle maîtrise dans cette mise en images de l'univers des Chants de Maldoror collé sur les murs d'une des salles de l'Atelier ! L'on est entouré de toute part, totalement immergé. Il n'a pas froid aux yeux et ses vingt-quatre ans ne le freinent pas pour s'attaquer à un des monuments de la littérature française. Il a osé. Contrat gagné. Brillamment. À suivre. 

Manon Wertenbroek, de la série Tandem © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Manon Wertenbroek, de la série Tandem © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Manon Wertenbroek, de la série Tandem © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Manon Wertenbroek, de la série Tandem © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Manon Wertenbroek, de la série Tandem © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

Manon Wertenbroek, de la série Tandem © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse de l'exposition Foam Talent 2015, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

Manon Wertenbroek (née en 1961) et sa série Tandem. Elle aussi, issue de l'École cantonale d'art de Lausanne, comme Jean-Vincent Simonet - cette école d'art et du design, dirigée par Alexis Georgacopoulos, serait-elle un vivier incontournable des créateurs contemporains ? - nous surprend par son travail classique et moderne, conventionnel par son art du portrait mais étonnant dans sa mise en espace. Une de ses photographies n'a-t-elle pas été choisie comme visuel de l'exposition ? 

Vues de l'exposition Foam Talent 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Vues de l'exposition Foam Talent 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Vues de l'exposition Foam Talent 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Vues de l'exposition Foam Talent 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Vues de l'exposition Foam Talent 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Vues de l'exposition Foam Talent 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015
Vues de l'exposition Foam Talent 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

Vues de l'exposition Foam Talent 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, Atelier Néerlandais, Paris, 10 novembre 2015

Les sélectionnés ? Le Belge Tom Callemin, la Canadienne Sara Cwynar, le Chinois Peng Guo, les Danois Johan Rosenmunthe et Christian Vium, les Étasuniens Aaron Blum, Matthew Leifheit & Cynthia Talmadge, Justin James Reed, le Finlandais Heikki Kaski, les Français Constantin Schlachter et Jean-Vincent Simonet, les Hongrois Marton Perlaki, l'Italien Alessandro Calabrese, le Japonais Naohiro Utagawa, les Néerlandais Abel Minnée et Sjoerd Knibbeler, le Britannique Dominic Hawgood, les Russes Mariam Medvedeva et Danila Tkachenko et les Suisses David Favrod et Manon Wertenbroek.

Gilles Kraemer

Foam Talent 2015

11 novembre - 20 décembre 2015

l’Atelier Néerlandais

121, rue de Lille - Paris 7e

Pour vous évader, pourquoi pas se rendre à Amsterdam aux Pays-Bas, au Keizergracht 609 et visiter les locaux de Foam Fotografiemuseum. Par le Thalys, aller-retour dans la journéewww.foam.org

Pour retrouver le travail de ces photographes, immergez vous totalement dans la très belle édition, d'une mise en page impeccable, aux pages à la fois glacées et satinées, de Foam international photography magazine, beau tremplin de ces jeunes talents. À défaut, si vous ne pouvez le trouver, visualiser http://www.foam.org/magazine/about-foam-magazine

 

 

Tag(s) : #Salons et foires d'art, #Expositions Paris

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :