Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paris Beaux-Arts, un nouveau salon

© Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts

Si vous ne participez pas à la recherche des œufs de Fabergé, en cette fin de semaine pascale, rendez-vous à Paris Beaux-Arts. Encore un nouveau salon consacré aux tableaux, aux sculptures et aux objets d'art, de l'antique au XXIe siècle, penserez-vous ! La Tefaf de Maastricht s'est terminée le 22 mars, le PAD le 29 mars et le Salon du dessin le 30 mars. Et le vernissage de ce nouveau salon était le 31 mars. Attention à l'indigestion de événements artistiques, nous ne sommes pas dans la problèmatique des salons et des manifestations d'art contemporain, surtout lorsque s'y ajoutent les expositions du Grand et Petit Palais, du musée Jacquemart-André, du musée d'Orsay, du musée Bourdelle qui consacre ses salles à l'étonnant Mannequin d'artiste, Mannequin fétiche, la mise en valeur de cet objet utilitaire et de fantasme, à voir absolument.

Une cinquantaine de marchands vous attendent au Carrousel du Louvre, de la galerie Ary Jan à Univers du bronze, de la galerie parisienne Pouillot pour les arts d'Asie à l'anversois Lowet de Wotrenge pour des tableaux, sculptures et dessins anciens, de la galerie Montanari pour les cadres à la galerie Berès qui présente une aquarelle de Fernand Léger (vers 1921) Femme lisant, qui appartint à Émile Othon Friesz et que le peintre dédicaça d'un a Émile Fries [sic] / Amicalement Fleger.

 

 

Paris Beaux-Arts, un nouveau salon

Zeus avec l'égide. Galerie Dario Ghio, Monte Carlo © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts

Chez Dario Ghio Zeus avec l'égide, un bas relief en marbre rouge de Collemandina, sculpté à Rome à la fin du XVIIIe siècle. La tête du roi des dieux et des déesses, légèrement tournée vers la gauche, est couronnée de lauriers. Le bouclier (ou égide) derrière lui est revêtu de la peau d'Amalthée – la chèvre qui allaita Zeus enfant -. 

 

 

 

Paris Beaux-Arts, un nouveau salon

attribué à Jacques de Létin (Troyes 1597 - id. 1661), Coriolan supplié par sa mère et son épouse de ne pas assiéger Rome. Huile sur bois, 68 x 91,5 cm.. Galerie Michel Descours, Lyon © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts

Chez Michel Descours, une toile attribuée à Jacques de Létin, Coriolan supplié par sa mère et son épouse de ne pas assiéger Rome, présentée à côté d'un exceptionnel cabinet marqueté en sapin, bois fruitier brûlé, loupe de frêne, alizier ou houx teinté, noyer, noyer teinté et doré dont l'auteur de cette merveille, membre de la dynastie des ébénistes grenoblois Hache est Thomas (1664-1747) qui le créa vers 1695-1700.

Peinte sur bois et certainement destinée à être placée dans un décor cette œuvre, illustrant un épisode célèbre de l'histoire de la Rome antique, peut être rapprochée d'un émule de Simon Vouet : le Troyen Jacques de Létin.

 

 

Paris Beaux-Arts, un nouveau salon

Théodore Géricault (Rouen 1791 - Paris1824), Étude de torse d'homme, 1811-1812. Huile sur papier marouflé sur carton, 40 x 29,5 cm. Galerie Martin du Louvre, Paris © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts

Saut dans les temps avec Étude de torse d'homme de Théodore Géricault que présente la galerie Martin du Louvre. Elle appartint au collectionneur et critique Philippe Burty (1830-1890).

 

 

Paris Beaux-Arts, un nouveau salon

Paul-César Helleu (Vannes 1857 - 1927 Paris), Régates à Cowes. Huile sur toile signée en bas à droite, 54 x 71 cm. Galerie Ary Jan, Paris © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts

Plus près de nous, Paul-César Helleu avec une Régates à Cowes à la galerie Ary Jan, peintre que l'on revoit avec grand plaisir. Tout y est, sa lumière, ses camaïeux de blanc, cette rapidité du pinceau, ce mouvement. 

C'est l'occasion de rappeler que le musée Bonnat-Helleu de Bayonne, riche d'œuvres de Léon Bonnat et d'Helleu, connu pour son magnifique Cabinet de dessins, ses bronzes de Barye, ses terres cuites de la collection Cailleux, sa collection de peintures Antonin Personnaz et sa collection Jacques Petithory (dont 186 dessins anciens) très très parcellairement exposée avant, est fermé depuis le 11 avril 2011 pour des travaux nécessaires. Avec une ouverture programmée en …. . Et un agrandissement que l'ancien maire Jean Grenet évoquait dès décembre 1997, lorsque la donation Jacques Petithory fut présentée au musée parisien du Luxembourg. Jean-René Etchegaray (son ancien adjoint, chargé de la culture) lui a succédé, en 2014, en qualité de maire de Bayonne et président de l'agglomération Côte Basque-Adour. Attendons... .

 

 

Paris Beaux-Arts, un nouveau salon

Valère Bernard (Marseille 1860 – id. 1936), Démon enlevant une jeune fille, huile sur toile, signée en bas à gauche et dédicace "A mon ami Paul Guigou / souvenirs affectueux / Valère Bernard". Vers 1890-1896. Galerie Mendes, Paris © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts

A la galerie Mendes, découverte de Valère Bernard. Un nom qui vous dit rien ? Une œuvre à découvrir et à regarder très attentivement avec son Démon enlevant une jeune femme. Toile étonnante et très forte dédicacée à Paul Guigou, qui fut nommé en 1894 conservateur du musée des Beaux-Arts de Marseille, poste qu'il conserva jusqu'à sa mort prématurée en 1896. Fasciné par la Rose+Croix, Valère Bernard fonde à Marseille, en 1893, une société ésotérique qu'il nomme Fraternité Esthétique. Il exposera régulièrement au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts.

En sortant du Carrousel, ce salon ne vous fait-il pas penser à la Brafa bruxelloise ?

Gilles Kraemer

 

Paris Beaux-Arts

Du 1er au 5 avril 2015, de 11h à 20h

Le Carrousel du Louvre -Paris

© Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts
© Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts
© Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts
© Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts
© Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts

© Le Curieux des arts Gilles Kraemer, presse 31 mars 2015, salon Paris Beaux-Arts

Tag(s) : #Salons et foires d'art

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :