Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Bibliothèque nationale de France et les ouvrages de la Réserve des livres rares. Éloge de la rareté autour de cent trésors.

Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Exposition BnF/François Mitterrand, Paris © photographie Le curieux des arts Gilles Kraemer

Faut-il se souvenir que des mécènes ont soutenu la publication du catalogue de l'exposition Dessins français du XVIIe siècle. Collections du département des Estampes et de la Photographie de la BNF, au printemps 2014 ! Même implication d'un soutien pour l'exposition Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Sans eux, une telle exposition n'aurait pas eu une telle ampleur : la Fondation B.H. Breslauer, installée à New York. Les libraires parisiens Bernard & Stéphane Clavreuil, Rodolphe Chamonal, Benoît Forgeot. Et aussi... le libraire genevois Jacques Quentin, Bernard Rosenthal et Jill Oriane Tarlau. Bel hommage à Antoine Coron, qui fut, pendant vingt années, directeur de la Réserve, de juillet 1993 à octobre 2014, partageant son savoir, dont la porte était ouverte à tous. L'on aurait souhaité dans le catalogue un entretien avec lui. Relisez celui qu'il accorda au libraire parisien Michel Bouvier, lors de la participation de la BNF au Salon du livre ancien et de l'estampe au Grand Palais (paru sur le site du SLAM) ou celui dans Chroniques, la revue de la BNF.

Une définition du livre rare existe-t-elle ? Ceci me rappelle ma conversation avec Pierre Berès, en 2003, qui à la question de savoir s'il était possible de brosser le portrait d'un bibliophile se contenta de cette réponse concise « il faudrait noircir cinq pages pour tenter d'esquisser son portrait puis tout rayer et ne conserver que quatre lignes ». Pareille difficulté à laquelle Jean-Marc Chatelain, le nouveau directeur de la Réserve, tente une réponse, des réponses, dans cette évocation des livres imprimés et conservés à la Réserve, sur le site François Mitterrand. Est-ce possible ? « [ …] l'ensemble des livres rares se refuse à entrer sous le joug d'une définition univoque, qui peu ou prou le condamnerait à être clos, l'assignant à résidence à l'intérieur de frontières bien tracées ». Est-ce leur contenu ou leur esthétisme, leur place dans la littérature ou leur lien avec l'histoire des idées, leur illustration ou leur reliure, leur mise en page, le fait qu'il n'en reste plus qu'un ou deux exemplaires connus ou qu'il s'agit d'un ouvrage conçu à un exemplaire ? « Ces différentes échelles de valeur, parmi d'autres encore, sont incontestablement à l'œuvre dans la sélection d'un certain nombre des pièces ici réunies » reconnaît-il « mais aucune n'est mobilisée de manière exclusive et nécessaire dans la définition de l'ensemble ». 

 

La Bibliothèque nationale de France et les ouvrages de la Réserve des livres rares. Éloge de la rareté autour de cent trésors.
Reliure en acier au profil découpé de Staline, Katchestvennaia stal SSSR.. Moscou-Leningrad, 1935. BnF, Réserve des livres rares

Réponse en 13 sections, de Le pouvoir des fables à Des livres malgré tout. Face à l'impossibilité de définir le mot rareté dans des limites précises, le visiteur rédigera sa propre définition, allant d'un imprimé à un autre, dans un parcours nullement imposé, de la première édition de l'Histoire de Mélusine de Jean d'Arras, vers 1479, unique exemplaire connu de cette édition lyonnaise dans sa reliure d'origine à Chizu. The Map, ouvrage publié à Tokyo en 1965 avec 72 planches photographiques en noir et blanc de Kikuji Kawada représentant les ruines d'Hiroshima et les reliques des victimes du 6 août 1945, préface de Kenzaburo, de brochures indépendantistes imprimées à Saint-Dominique en 1814-1815 au moment de la monarchie haïtienne du roi Henri Christophe à un ouvrage purement technique sur la production de l'acier en Union soviétique Katchestvennaia stal SSRR [L'Acier de qualité en U.R.S.S], 1935, avec sa reliure métallique en acier poli sur laquelle se dessine le profil découpé de Staline, signe que la Réserve ne collectionne pas uniquement des parutions françaises.

La Bibliothèque nationale de France et les ouvrages de la Réserve des livres rares. Éloge de la rareté autour de cent trésors.
Stéphane Mallarmé, Un coup de dés jamais n’abolira le hasard. Premières épreuves corrigées, Paris, imprimerie Firmin-Didot, 2 juillet 1897. BnF, Réserve des livres rares

Cette difficulté de définition juste du mot rare nous vaut une merveilleuse hésitation pour un ouvrage mais, ne concerne-t-elle pas justement un des princes des poètes : Stéphane Mallarmé et le premier jeu d'épreuves corrigé, en juillet 1897, de Un coup de dés jamais n'abolira le hasard. Exposé dans la section Le travail du livre alors que le catalogue lui offre L'imagination des signes, sa place se revendique dans ces deux sections, d'une part par les corrections et annotations manuscrites autographes, travail palpable des hésitations et d'autre part par « les remarques au crayon rouge [qui] y sont comme les notes d'orchestration d'une partition : le réglage typographique de son déploiement dans l'espace du livre » comme le note si justement Jean-Marc Chatelain dans la notice du catalogue. Ces épreuves, la Nationale les préempta (pour un prix inférieur à l'estimation haute) lors de la vente Pierre Berès le 20 juin 2006.  

La Bibliothèque nationale de France et les ouvrages de la Réserve des livres rares. Éloge de la rareté autour de cent trésors.

Republic of Poland, Ministry of Foreign Affairs, The Mass extermination of Jews in German occupied Poland : note adressed to the Governments of the United Nations on December 10th, 1942, an other documents, décembre 1942. London : New York : Melbourne. Hutchinson & Co. Ltd © photographie Le curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse

Quelques pièces remarquables qui pourraient retenir toute l'attention ? Impossible. Elle le sont toutes, de celle qui paraît la plus modeste à la plus marquante, d'une affiche de l'Association internationale antimilitariste des travailleurs, 1905, incitant les conscrits à la désertion ou à l'insurrection à la maquette de Brassaï pour Paris 1937, en vue d'une édition qui n'aboutira pas.

Pourquoi préférer la reliure de rouge et de noir de Monique Mathieu sur La Chanson de Rollant publiée à Amsterdam en 1992, composée en 1996 dans une évocation de corps, de croix et d'épées à celle de Pierre Legrain sur Beauté, mon beau souci de Valéry Larbaud, composée avant 1927 et interprétant des palmes argent ?

Peut-on hésiter entre l'exemplaire de Le Côté de Guermantes, I, 1920, avec un long envoi de Marcel Proust à la comtesse Adhéaume de Chevigné, l'un des modèles de la duchesse de Guermantes, ouvrage dont elle ne lut que quelques pages puisque seul le début en est coupé et Eaux-fortes originales pour des textes de Bouffon, 1942, Pablo Picasso, volume que Picasso enrichit, en l'espace d'un après-midi, de 44 dessins à la plume et au lavis d'encre ? Cet ouvrage fut acquis en dation de la succession Dora Maar.

Quel est le plus témoin de son temps ? Institution de la religion chrestienne de Jean Calvin, 1562, vraisemblablement annoté et d'une façon abondante par le ministre d'Henri IV, Maximilien de Béthune, duc de Sully, resté fidèle au calvinisme ou la brochure de 16 pages The Mass extermination of Jews in German occupied Poland..., décembre 1942, édité par le gouvernement polonais en exil à Londres, pour alerter les Alliés sur l'extermination des Juifs par les nazis en Pologne.

L'échelle est vaste dans cette diversité des pièces présentées, du livre d'artiste à une maquette d'un ouvrage, d'une édition avec un envoi à un ouvrage truffé de dessins, d'une plaquette pop-up pour le lancement d'un film publicitaire d'un parfum en 1991 à une affiche recensant les bijoux et diamants dérobés à la comtesse Du Barry en 1791, des cartons d'invitation et listes de passage d'une maison de haute couture entre 2003 et 2007 à des livres pour enfants d'une grande invention esthétique ou à une planche de bande dessinée.

Restons tout au plaisir de cette sélection de 100 pièces parmi les 11 000 entrées à la Réserve, de 1994 à 2014, par acquisitions en librairie ou en vente publique, par dépôt légal, par don, legs ou dation.

                                                                                                                             Gilles Kraemer 

 

Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Exposition BnF/François Mitterrand, Paris © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer
Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Exposition BnF/François Mitterrand, Paris © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer
Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Exposition BnF/François Mitterrand, Paris © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer
Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Exposition BnF/François Mitterrand, Paris © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer
Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Exposition BnF/François Mitterrand, Paris © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer
Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Exposition BnF/François Mitterrand, Paris © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer
Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Exposition BnF/François Mitterrand, Paris © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer
Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Exposition BnF/François Mitterrand, Paris © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer

Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares. Exposition BnF/François Mitterrand, Paris © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer

Éloge de la rareté. Cent trésors de la Réserve des livres rares

jusqu'au 1er février 2015

B.n.F. / site François Mitterrand

quai François Mauriac – Paris 13e

du mardi au samedi, 10h–19h, dimanche 13h-19h

Commissariat de Jean-Marc Chatelain, directeur de la Réserve des livres rares, BNF

Très beau catalogue avec de remarquables et sensibles notices. 208 pages, plus d'une centaine d'illustrations. Éditions BnF. Prix 55 euros. 

Tag(s) : #Expositions Paris

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :