Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

20 000 lieux.... Voyage... Dialogue entre des œuvres du LAAC de Dunkerque et des photographies de la collection Société Générale

Exposition 20 000 lieux... Voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC. LAAC, Dunkerque © photographie Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014

A quoi tient une exposition ? À peu de chose. À une rencontre de Gilbert Delaine qui fut président de l'association L'Art contemporain et fondateur de ce musée dunkerquois, aujourd'hui appelé le LAAC. Au moment de la préparation de la grande exposition consacrée au groupe CoBrA dont il fut le commissaire en 2012, Gilbert Delaine reçut le soutien de la Société Générale qui finança le catalogue. En échange s'initia le projet d'exposer des œuvres de la collection Société Générale comme le précise, dans le catalogue, Victor Vanoosten, co-commissaire de cette exposition 20 000 lieux... . Quinze artistes de cette collection, 14 photographes et le peintre Philippe Favier - La Légende d'Iflomène, grand disque peint et gravé d'une myriade de motifs, cartographie d'un nouveau monde - sont présentés en contrepoint avec 13 œuvres choisies dans les collections du LAAC, autour du thème de la mer et du voyage. 

Comme le souligne Aude Cordonnier, conservateur en chef des musées de Dunkerque et co-commissaire, cette ville du Nord, ouverte sur la mer, entretient des liens avec des artistes appelés en résidence. William Eggleston y résida quelques jours en 2006, fasciné par l'histoire de cette ville, son port, sa friche industrielle et son site du sidérurgiste Arcelor. Les photographes Marie-Noëlle Boutin et Jürgen Nefzger furent également sensibles à cette ville. Tous les trois se retrouvent réunis dans cette exposition dans les thèmes de la mer, des villes escales du monde et des voyages imaginaires.

 

Exposition 20 000 lieux... Voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014
Exposition 20 000 lieux... Voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014
Exposition 20 000 lieux... Voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014
Exposition 20 000 lieux... Voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014
Exposition 20 000 lieux... Voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014
Exposition 20 000 lieux... Voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014
Exposition 20 000 lieux... Voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014

Exposition 20 000 lieux... Voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014

La contemplation de la mer est le point de départ de ce voyage, dans ce musée posé à quelques mètres de la plage de Dunkerque. Poétique façon de s'évader vers l'ailleurs, vers l'immensité, vers l'infini que deux toiles des collections du LAAC proposent : Olivier Debré avec Bleu pâle à Royan (1977) large champ monochrome et Alfred Manessier Le Grand Nord (1968) avec sa mer de banquise, dans ses heurts de glace si proches de ceux de Caspar David Friedrich dans La Mer de glace emprisonnant un navire (1823-1824). Deux lumières différentes dans celle de la ville posée au bord de la Gironde lorsque les couleurs de l'estuaire rencontrent celle de la mer et dans celle de l'acier des paysages du Nord. Deux luminosités toutes autres que celle du camaïeu de bleu des photographies de Thibaut Cuisset avec l'intensité lumineuse au zénith, lorsque plages du littoral corse, montagnes et Méditerranée sont clairement séparées. Patrick Messina restitue dans l'indéfinissable et l'impalpable de l'immensité de la surface maritime, cette surface si changeante dont Anne-Eva Bergman capte toutes les irisations en appliquant sur sa toile une feuille de métal.

 

 

.

20 000 lieux.... Voyage... Dialogue entre des œuvres du LAAC de Dunkerque et des photographies de la collection Société Générale

Shai Kremer, Interior, Urban Warfare Training Center, Tze’elim, 2007, Série « Infected Landscapes ». Photographie, 100 x 127 cm, Collection Société Générale © Courtesy de l'artiste / Galerie Les filles du calvaire

Les villes, les grandes cités, deviennent étapes du voyageur. Dans un dialogue avec l'exposition Dewasne se tenant dans ce musée, exposition que toutes les salles ouvertes sur le forum permettent de voir, Stéphane Couturier capte l'architecture de Le Corbusier pour Chandigarh ou des tours d'habitation de Séoul dont les couleurs des murs résonnent étrangement avec celles des éléments de carrosserie automobile peintes par Jean Dewasne. 

« Entre réalité et fiction » comme le souligne Victor Vanoosten en décryptant Interior, urban wharfare training center, Tze'elim, de Shai Kremer ; à cette ville fictive construite comme camp d'entraînement jouant des ombres et de la lumière surgissant d'une fenêtre en forme d'étoile répondent les lieux abandonnés des Grands moulins de Paris de Georges Rousse, avant qu'ils ne soient réhabilités, dans lesquels ce photographe aime jouer de l'anamorphose en y peignant des formes. Cette clarté nous la retrouverons dans le puits de lumière d'une cour d'immeuble marseillais par Marie Bovo, architecture recomposée des diagonales des cordes de linge tendues dans cet espace clos. Étrange dialogue entre les jetées des ports brisant les vagues, l'une vue par Marie -Jésus Diaz qui recompose les blocs cubiques de béton pour leur apporter le côté irréel de dés de métal alors que Kader Attia, dans sa série du front de mer algérois, nous livre des blocs de béton en résonance avec les immeubles de la ''ville blanche''.

 

20 000 lieux.... Voyage... Dialogue entre des œuvres du LAAC de Dunkerque et des photographies de la collection Société Générale

Nadav Kander, Chongqing IV, Sunday Picnic, 2006. Photographie, 122,5 x 149 cm, Collection Société Générale © Nadav Kander, courtesy of Flowers Gallery, London

Envol, dans la troisième salle, vers des imaginaires avec la belle image d'un homme assis sur un ponton couvert de tapis orientaux observant la mer, sa valise posée a côté de lui, photographie de Jalal Sepehr en résonance avec la valise métallique des photographes que César noie dans la masse blanchâtre d'une expansion. Autre belle image Chongqing IV, Sunday Picnic de Nadav Kander, un entre deux entre poésie et paysage bétonné, entre brume inspirée des montages chinoises englouties dans les nuages et paysage du bord du fleuve Yangtsé aux rives polluées de déchets, lieu étrange qu'une famille chinoise a élu comme lieu de déjeuner. Une façon déconcertante de s'évader en restant prisonnier de la ville et de son urbanisation... .

Gilles Kraemer

Exposition Donation Dewasme. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014
Exposition Donation Dewasme. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014
Exposition Donation Dewasme. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014

Exposition Donation Dewasme. LAAC, Dunkerque © photographies Le curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, novembre 2014

20 000 lieux... Voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC

15 novembre 2014-8 mars 2015

Commissariat de Victor Vanoosten et Aude Cordonnier

Catalogue, 16 pages, 2 euros

Donation Dewasne au LAAC, jusqu'au 8 mars 2015. Mythia Dewasne, la veuve de Jean, fit don à l'État, à l'attention des musées de France, d'un ensemble d'oeuvres et d'archives de son époux. Les quinze pièces reçues par le LAAC sont présentées en écho avec des pièces de la collection du LAAC autour de l'abstraction géométrique (Deyrolle, Domela, Pfahler, Claisse, de Lussigny et Magnelli) et du monde industriel (Klasen, Kijno, Stampfli, Bertini, Poivret, Klasen, Kijno, Vasarely, Trabant de Philippe Hollevout ou Compression de voitures de César) sans oublier la pièce emblématique acquise par Gilbert Delaine : Car Crash d'Andy Warhol.

LAAC – Lieu d'Art et Action Contemporaine

59 140 Dunkerque

Du mardi au dimanche, de 10h à 12h 15 et de 14h à 18h

Billet commun au LAAC et au Musée des Beaux-Arts de Dunkerque

Internet www.musees-dunkerque.eu

 

Dimanche 11 janvier 2015, à 16h, création électro-acoustique entre mer, terre et ciel Entre les Vagues de Mathieu Jules Chauvin. Avec Hélène Breschand à la harpe, Justine Camy-Palou, Cécile Daspet et le conservatoire de musique et d'art dramatique de Dunkerque.

Autre concert, dimanche 1er février 2015, à 15h et 16h, Musique et espace de Jean-Yves Bosseur. 

 

Le ravissement du monde. Une proposition de Christine Stroobandt & Retours de mer, deux expositions au Musée des Beaux-Arts de Dunkerque, jusqu'au 31 janvier 2015.

 

Dunkerque est à deux heures trente en train depuis Paris. 

Article sur l'exposition CoBrA, en 2012 : http://www.lagoradesarts.fr/CoBrA-sous-le-regard-d-un.html

 

Tag(s) : #Expositions France