Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014
© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014
© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014

© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014

En attendant la 56e biennale de l'Art de Venise en 2015, manifestation au cours de laquelle Chiharu Shiota (née le 1972 à Osaka) représentera son pays aux Giardini avec The Key in the Hand, installation in-situ rassemblant plus de 50 000 clefs, explorant la notion de la mémoire et du questionnement : que signifie être en vie ?, rendez-vous chez Daniel Templon.

J'avais vu le travail de Chiharu Shiota à l'automne 2013 à l'Hôtel Marron de Meillonas de Bourg-en-Bresse, dans le cadre de l'exposition très confidentielle Au-delà de mes rêves, réunissant 58 artistes contemporains, plasticiens, photographes ou sculpteurs répartis sur les sites de cet espace d'art contemporain et du monastère royal de Brou, étudiant les instants du rêve et du passage derrière le miroir jusqu'à l'irréversible grand sommeil et la figure du dormeur. Avec une seule œuvre, au milieu d'une pièce : une robe blanche emprisonnée dans une résille noire State of Being ± 30.

Ses enveloppements de fils noir ou rouge autour d'objets, elle les propose ici en emprisonnant dans ses tissages arachnéens une robe, des miroirs, une valise blanche, une chaise, un petit piano à queue ou un trombone. Des objets simples, qu'elle a trouvés, devenant sous ses mains des sculptures dans des sculptures fragiles, faites de fils s'enchevêtrant dans l'espace.

© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014
© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014
© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014

© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014

Small room, évoquant une citation de Franz Kafka « Chacun porte une chambre en soi », renvoie à une installation construite de valises en carton usagées suspendues à des cordes rouge, intervention créée spécialement pour la grande salle de l'espace de la galerie Templon. Au delà de ces banals objets, Chiharu Shiota y perçoit leurs précédents propriétaires, leurs passés, des mémoires qu'elle nous donne à revivre et à saisir.

A nous de tourner autour de ces dizaines de valises, autour de cet iceberg de la mémoire, pour leur procurer une nouvelle destination, un nouvel envol. Certaines d'entre elles sont équipées d'un petit moteur qui les fait bouger.  Un nouveau Voyage autour de ma chambre

Chiharu Shiota / Small room

7 juin – 25 juillet 2015

galerie Daniel Templon

30, rue Beaubourg – 75003 Paris

lundi à samedi, de 10h à 19h

Internet : www.danieltemplon.com

 

Prix des œuvres de C. Shiota : sculptures entre 12000 et 50 000 euros, dessins entre  2 000 et 4 000 euros.

© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014
© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014
© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014

© Photographies Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, juin 2014

Tag(s) : #Expositions Paris

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :