Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vue de l'exposition Renaissance. Carpaccio – Bill Viola. 24 janvier au 29 mai 2014. Espace Louis Vuitton Venezia, Venise Remerciements au service presse Louis Vuitton
Vue de l'exposition Renaissance. Carpaccio – Bill Viola. 24 janvier au 29 mai 2014. Espace Louis Vuitton Venezia, Venise Remerciements au service presse Louis Vuitton

Vue de l'exposition Renaissance. Carpaccio – Bill Viola. 24 janvier au 29 mai 2014. Espace Louis Vuitton Venezia, Venise Remerciements au service presse Louis Vuitton

Installé au dernier étage d'un bâtiment – qui fut cinéma puis librairie Mandadori -, l'Espace Louis Vuitton Venezia propose un merveilleux quatuor avec deux peintures de Vittore Carpaccio (1465/1470-1525/1526) et deux vidéos de Bill Viola (né en 1951) : Renaissance. Carpaccio-Bill Viola.

Vittore Carpaccio, Madonna col bambino, vers 1487. Huile sur bois. 56, 6 x 42, 4 cm. Museo Correr, Venise © Fondazione Mu.Ve.-Venezia / Antonio Bigolin restauratore – Quinto di Treviso

Vittore Carpaccio, Madonna col bambino, vers 1487. Huile sur bois. 56, 6 x 42, 4 cm. Museo Correr, Venise © Fondazione Mu.Ve.-Venezia / Antonio Bigolin restauratore – Quinto di Treviso

Vittore Carpaccio, trois détails de la Madonna col bambino, vers 1487. Museo Correr, Venise © Photographie Gilles Kraemer. Remerciements à l'espace Louis Vuitton Venezia, Venise & au Museo Correr
Vittore Carpaccio, trois détails de la Madonna col bambino, vers 1487. Museo Correr, Venise © Photographie Gilles Kraemer. Remerciements à l'espace Louis Vuitton Venezia, Venise & au Museo Correr
Vittore Carpaccio, trois détails de la Madonna col bambino, vers 1487. Museo Correr, Venise © Photographie Gilles Kraemer. Remerciements à l'espace Louis Vuitton Venezia, Venise & au Museo Correr

Vittore Carpaccio, trois détails de la Madonna col bambino, vers 1487. Museo Correr, Venise © Photographie Gilles Kraemer. Remerciements à l'espace Louis Vuitton Venezia, Venise & au Museo Correr

Avec la présentation de deux tableaux du peintre vénitien, « deux œuvres inédites du jeune Carpaccio découvertes dans le dépôt du Musée Correr de Venise » comme le souligne Andrea Bellieni l'heureux directeur de cette institution, la confidentielle exposition Renaissance est un événement de l'histoire de l'art. Dans le préambule du catalogue Gabriella Belli, directrice de la Fondation des musées civiques de Venise précise que « l'attribution [de ces peintures, en 2012 pour la Madonna col bambino et en 2013 pour la Pietà] a obtenu l'aval indiscutable de la communauté scientifique, à commencer par la ferme conviction de Giorgio Fossaluzza, un des experts les plus reconnus de l'œuvre de Carpaccio ».

Lors de la restauration de cette Vierge à l'enfant (vers 1487) fortement obscurcie par l'oxydation des pigments, le restaurateur Antonio Bigolin eut la surprise de voir apparaître, après avoir éliminé un repeint sur la petite tablette en bas du tableau, l'inscription VETOR(E) SCHARPAÇO OPU[S], faisant référence au nom de famille originel – Scarpazza – de celui qui, après latinisation de son nom en Carpathio, passera à la postérité sous le nom de Carpaccio. Après restauration de la Vierge soutenant le Christ mort sur ses genoux (Pietà) (vers 1488-1490) portant comme les stigmates de la souffrance du Christ les usures du temps, le nom de Carpaccio fut évident.

Vittore Carpaccio, Pietà, vers 1488-1490. Huile sur bois. 60, 1 x 82, 2 cm. Museo Correr, Venise © Fondazione Mu.Ve.-Venezia / Antonio Bigolin restauratore – Quinto di Treviso

Vittore Carpaccio, Pietà, vers 1488-1490. Huile sur bois. 60, 1 x 82, 2 cm. Museo Correr, Venise © Fondazione Mu.Ve.-Venezia / Antonio Bigolin restauratore – Quinto di Treviso

Vittore Carpaccio, trois détails de la Pietà, vers 1488-1490. Huile sur bois. 60, 1 x 82, 2 cm. Museo Correr, Venise © Photographie Gilles Kraemer. Remerciements à l'espace Louis Vuitton Venezia, Venise & au Museo Correr
Vittore Carpaccio, trois détails de la Pietà, vers 1488-1490. Huile sur bois. 60, 1 x 82, 2 cm. Museo Correr, Venise © Photographie Gilles Kraemer. Remerciements à l'espace Louis Vuitton Venezia, Venise & au Museo Correr
Vittore Carpaccio, trois détails de la Pietà, vers 1488-1490. Huile sur bois. 60, 1 x 82, 2 cm. Museo Correr, Venise © Photographie Gilles Kraemer. Remerciements à l'espace Louis Vuitton Venezia, Venise & au Museo Correr

Vittore Carpaccio, trois détails de la Pietà, vers 1488-1490. Huile sur bois. 60, 1 x 82, 2 cm. Museo Correr, Venise © Photographie Gilles Kraemer. Remerciements à l'espace Louis Vuitton Venezia, Venise & au Museo Correr

En correspondance avec les deux tableaux, les vidéos de Bill Viola surgissent de la nuit. Emergence, inspirée d'une fresque de l'artiste de la pré-Renaissance Masolino da Panicale (Cristo in pietà, vers 1424, musée de la Collégiale de Saint André à Empoli, représentant le Christ sortant de son sépulcre, entouré de Marie et de Saint-Jean l'Évangéliste) renvoie à l'idée du miracle, avec cet homme jeune, blanc comme la mort, surgissant nu et mouillé d'un autel-puits et déposé dans un linceul par deux femmes éplorées. Eternal Return, un homme pénétrant violemment dans l'eau, aspiré par les pieds et s'élevant les bras ouverts en une transformation spirituelle m'évoque la crucifixion de l'apôtre Pierre ne se jugeant pas digne d'être mis en croix comme Jésus et demandant à être supplicié la tête en bas. 

Bill Viola, Eternal return, 2000. Installation vidéo en couleurs et sonore. 207.65 x 63.82 x 15.56 cm. Deux écrans montés verticalement, un au-dessus de l'autre, avec deux hauts-parleurs. Acteur Josh Coox © Bill Viola and Kira Perov
Bill Viola, Eternal return, 2000. Installation vidéo en couleurs et sonore. 207.65 x 63.82 x 15.56 cm. Deux écrans montés verticalement, un au-dessus de l'autre, avec deux hauts-parleurs. Acteur Josh Coox © Bill Viola and Kira Perov

Bill Viola, Eternal return, 2000. Installation vidéo en couleurs et sonore. 207.65 x 63.82 x 15.56 cm. Deux écrans montés verticalement, un au-dessus de l'autre, avec deux hauts-parleurs. Acteur Josh Coox © Bill Viola and Kira Perov

Laissez vous envelopper par la confrontation de ces quatre œuvres, immergez vous dans les vidéos de Bill Viola où l'eau est omniprésente, et vibrez dans les modultions des couleurs de Carpaccio. Un sublime moment de rêverie.

Gilles Kraemer (déplacement et séjour à Venise à titre strictement personnel)

Bill Viola, Emergence, 2002. Vidéo en couleurs. Dimensions de l'image projetée 200 x 200 cm. Acteurs Weba Garretson, John Hay, Sarah Steben © Bill Viola and Kira Perov
Bill Viola, Emergence, 2002. Vidéo en couleurs. Dimensions de l'image projetée 200 x 200 cm. Acteurs Weba Garretson, John Hay, Sarah Steben © Bill Viola and Kira Perov

Bill Viola, Emergence, 2002. Vidéo en couleurs. Dimensions de l'image projetée 200 x 200 cm. Acteurs Weba Garretson, John Hay, Sarah Steben © Bill Viola and Kira Perov

Renaissance. Carpaccio - Bill Viola

24 janvier - 29 mai 2014

Espace Louis Vuitton Venezia, Venise

à quelques mètres de l'arrêt Vallaresso, vaporetto ligne 1

lundi au samedi : 10 à 19h 30 / dimanche : 10h 30 à 19h 30

Catalogue en italien et anglais, tiré à part inséré en français. Préambule de Gabriella Belli. Texte Deux oeuvres inédites du jeune Carpaccio découvertes dans le dépôt du Musee Correr de Venise par Andrea Bellieni. Texte Renaissances d'Adrien Goetz & Andrea Bellieni. Entretien avec Bill Viola mené par Hervé Mikaeloff.

La Fondazione Musei Civici Venezia (MUVE) gère les 11 musées de la ville : Palais Ducal, Musée Correr, Tour de l'horloge, Ca’Rezzonico, Musée du Palazzo Mocenigo, Casa di Carlo Goldoni, Ca’ Pesaro, Palazzo Fortuny, Musée du verre, Musée du Merletto et Musée d'histoire naturelle. Cette Fondation et la Région de la Vénétie ont pris en charge le financement de la restauration de la Vierge à l'enfant. Louis Vuitton a financé la restauration de la Pietà.

Lors de la 55e Biennale de l'art de Venise, Louis Vuitton a ouvert ce nouvel Espace avec Where should Othello go ? By Pompeo Molmenti & Tony Oursler, confrontation entre la toile de Pompeo Marino Molmenti (1819-1894) La morte di Otello, 1886 et l'installation visuelle et sonore créée in-situ par Tony Oursler (né en 1957) Strawberry-Ecstasy-Green. Un événement marquant de cette biennale où la vidéo fut très présente dans de nombreux lieux, aussi bien en ville qu'aux Giardini ou à l'Arsenale (http://www.lecurieuxdesarts.fr/2013/12/55e-biennale-de-l-art-de-venise). Pour mémoire, un catalogue de cette exposition (1er juin - 24 novembre 2014) fut édité.

Autres rendez-vous, parisiens ceux-ci : Bill Viola. Du 5 mars au 21 juillet 2014. Grand Palais, Paris. www.grandpalais.fr/fr/article/quallez-vous-voir-lexpo-bill-viola

Tristan und Isolde, musique de Richard Wagner. Du 8 avril au 4 mai 2014. Reprise à l'Opéra Bastille de cet ouvrage de la passion mis en scène par Peter Sellars et porté par la vidéo incandescente de Bill Viola.

 

Espace Louis Vuitton Venezia, Venise. Remerciements au service presse Louis Vuitton
Espace Louis Vuitton Venezia, Venise. Remerciements au service presse Louis Vuitton

Espace Louis Vuitton Venezia, Venise. Remerciements au service presse Louis Vuitton

Tag(s) : #Venise et Italie