Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

"Objets inanimés, avez-vous donc une âme / qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ". Qu'est la bibliophilie ? Réponse en vous rendant au Salon international du Livre rare, manifestation incontournable pour tout amateur de livres ! Le rendez-vous parisien pendant trois jours comme l'est en mars, à Park Avenue Armory, la New York Antiquarian Book Fair, même si le lieu ingrat d'Armory ne peut nullement rivaliser avec la verrière du Grand Palais.

La bibliophilie comme toutes les passions connaît des modes. Un auteur culte, le voyage, les idées politiques ou philosophiques, les grandes découvertes, l'architecture, la musique, les mathématiques, la musique, la poésie..., tous ces thèmes ont leur mode. Le bibliophile, lui, ne change pas dans son amour des livres, dans la recherche du jeu subtil de tous les critères procurant à ses yeux le caractère unique d'un ouvrage. Par son texte, sa provenance, sa typographie, son papier, ses illustrations, sa reliure, son envoi, ses annotations, autant d'éléments qui contribuent à provoquer l'irréfragable désir, celui de rendre l'ouvrage "indispensable" dans sa bibliothèque à cet amoureux du livre. En sachant que désir et émotion ressentis sont du domaine de la subjectivité. Una "cosa mentale" comme disait le libraire Pierre Berès car un livre, finalement, l'on peut très bien se contenter de sa lecture dans un format livre de poche. 

Quelques exemples. Baudelaire dédicaçant Les Fleurs du mal à Eugène Delacroix, "témoignage d'une éternelle admiration", exemplaire ayant appartenu à Pierre Leroy, adjugé 600 000 euros chez Sotheby's Paris en juin 2007. Prix justifié ? Prix injustifié ? Prix de la passion ? La passion pour un moment d'histoire dans ce lien entre deux grands hommes. Elle n'a pas de prix, enfin là elle eut un prix. Mon salon qu'Émile Zola dédicace à Manet en 1866 "à Monsieur Manet / témoignage d'admiration et de sympathie / Émile Zola". Recueil courageux et militant, la publication de cet ouvrage, le manifeste de l'art moderne, vaudra à son auteur de perdre sa place de journaliste, lui qui n'hésitait pas à écrire "La place de Manet est marquée au Louvre". Cet exemplaire magique, concrétisation de l'admiration et de la sympathie fut emporté pour 35 090 € lors de la deuxième vente de la bibliothèque de Pierre Bergé en novembre 2016. Les Fleurs du mal avec envoi à Madame Sabatier pourrait être un autre exemple.

Extraordinairement subjective cette passion ! Ces trois ouvrages pouvant laisser froid par leur histoire et l'écho très personnalisé de l'histoire à laquelle ils appartiennent et nous renvoient. C'est compliqué un livre pour un profane..., ce regard, cette curiosité, cette recherche de l'exception, cette traque d'un exemplaire particulier, de l'EXEMPLAIRE, ce rêve, ce supplément d'âme que veut le bibliophile. Ce merle blanc.

"Objets inanimés, avez-vous donc une âme / qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ". Le bibliophile répondra oui, paraphrasant Alphonse de Lamartine. Le livre n'est nullement un objet inanimé. Il a une âme. 

Gilles Kraemer (remerciements à un libraire parisien qui reconnaîtra notre libre discussion)  

XXIX Salon international du Livre rare et de l'objet d'art - 2017

7 et 8 avril : 11h-20h et 9 avril : 11h-19h

Grand Palais avenue Winston Churchill - 75008 Paris

Internet www.salondulivrerare.paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Salons et foires d'art, #Livres